FORMULA E 2019-2020 : JEAN-ERIC VERGNE LE DOUBLE CHAMPION CONTRE TOUS !

 

 

 

 

L’événement de ce week-end, c’est le retour de la Formule e. La discipline de monoplaces électriques va attaquer sa sixième saison, avec l’ePrix de Riyad, en Arabie Saoudite. Qui succédera au double-champion,  Jean-Eric Vergne le pilote DS Techeetah ? Le Français peut-il décrocher une troisième couronne consécutive ?

 

FORMULA-E-2018-2019-JEAN-ERIC-VERGNE-conserve-son-titre-mondial-le-14-juillet.

 

La Formule e passe la sixième ! C’est mieux que les autres concepts qui devaient révolutionner la monoplace (A1 GP, Superleague Formula, Formula Acceleration…)

Mais la Formule e revient de loin… Souvenez vous des débuts à l’automne 2014! Les monoplaces dignes d’une FR 2.0 « B » (dixit Oli Webb, qui avait participé aux premiers essais à Donington.) Les pilotes, de simples mercenaires, qui changeaient d’un ePrix à l’autre. Des ePrix one shot, avec un renouvèlement quasi-intégrale des sites entre les saisons une et deux…

Pour 2019-2020, la plupart des ePrix en sont à quatre ou cinq éditions. Parmi les ePrix de 2018-2019, seuls Berne et Hong-Kong ont jeté l’éponge. La monoplace « gen 2 » est plus rapide et elle possède davantage d’autonomie.

A Valence, les Formula E étaient dans les temps des F3 FIA, qui roulèrent là quinze jours après (avec une piste beaucoup plus fraiche.) On note que depuis 2016-2017, on n’a plus vu d’équipes changer de main. Par contre, le plateau est passé de dix à onze, puis douze équipes. Côté pilotes, on commence à voir des figures récurrentes, qui affichent quarante, voire cinquante ePrix au compteur.

Jean-Eric Vergne, le Français de l’équipe DS Techeetah, fait parti du quarteron d’experts de la Formule e, qui s’imposent à chaque saison. Premier double-champion de la discipline, le désormais unique pilote Français du plateau, vise naturellement un troisième titre consécutif.

 

FORMULA E 2019 – 14 Novembre – Présentation de l’équipe DS TECHEETAH avec JEV et Antonio Félix da COSTA- Photo : Bernard BAKALIAN 

 

Cette saison, son ancien partenaire André Lotterer ayant rejoint la nouvelle équipe Porsche, ‘JEV’ est épaulé par Antonio Felix da Costa, ex-leader de l’équipe BMW i Andretti, le Portugais est donc armé pour viser le podium final.

Comme chaque année, Sam Bird (Virgin), Sébastien Buemi (Nissan eDAMS), Jérôme d’Ambrosio (Mahindra) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt) veulent barrer la route au Français.

Et puis il y a les jeunes loups. L’an dernier, Robin Frijns (Virgin), Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ) et Pascal Wehrlein (Mahindra) ont montré de belles choses. Se joindront-ils à la lutte pour le titre, pour 2019-2020 ?

L’ambition, c’est aussi le maître-mot de Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ.) Le récent Champion de F2 préfère la Formula E… à un hypothétique volant de réserviste en F1!

Et puis, il y a Porsche. Nouvelle venue, l’équipe Allemande compte sur deux pur-produits maisons : André Lotterer et Neel Jani. En deux saisons de Formula E, Lotterer a collectionné les podiums. Jani, lui, n’a pas touché de monoplaces depuis longtemps. Avec 72 ans à eux deux, c’est paradoxalement la plus vieille paire du plateau, mais aussi celle qui a disputé le moins d’ePrix !

Il faut signaler qu’avec l’arrivée de Porsche, il y a eu une émulation chez Audi Sport Abt, BMW i Andretti et Mercedes-Benz EQ. Certains parlent déjà de Bundesliga…

Vergne parviendra-t-il à repousser les quatre équipes germaniques ?

premier élément de réponse ce week-end en Arabie Saoudite !!!

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : Bernard BAKALIAN  – DS TECHEETAH

 

Essais à VALENCIA –  Jean-Eric VERGNE et Antonio Félix da COSTA – Copyright : DS TECHEETAH

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE