MOTOGP 2019/2020 ESSAIS OFFICIELS A VALENCE : QUARTARARO ET TRIPLÉ YAMAHA

ALEX MARQUEZ ROULE BIEN CES ESSAIS CHEZ LCR

 

Bon, d’abord, petit plaisir perso, mais partagé avec vous, j’étais le seul, hier soir, à annoncer qu’Alex Marquez avait signé chez Repsol mais roulerait Valence sur la Honda de Nakagami et Zarco !

Zarco qui n’a pas roulé, cheville gauche endommagée quand il a été fauché aux jambes lors du GP par la moto de Lecuona, un miracle d’ailleurs, c’était un coup à se fracturer les deux jambes.

Donc Zarco absent, à l’hôpital en Avignon,  mais on n’a pas arrêté de parler de lui, chez Ducati, qui lui a proposé une assistance usine chez Avintia et qui attend sa réponse.

Et aussi chez Yamaha, où Lin Jarvis lui propose toujours avec insistance le poste de pilote testeur !

Il fera ce qu’il  envie de faire, si son bonheur est d’aller chercher un troisième  titre Moto2 en attendant le grand chambardement de 2021, je lui souhaire seulement du bonheur et de la réussite.

Les essais.

 

FABIO QUARTARARO TRES DOMINATEUR

Bon, c’est simple, dans la journée Yamaha a dominé, de bout en bout, Quartararo en a remis une couche en fin de séance, avec des pneus plus performants…

Et décroche le meilleur temps, devant Vinales et Morbidelli, le quatrième est Lorenzo (Petrucci n’a fait que dix tours, blessé dimanche durant le GP), Marquez est cinq à une demie seconde, mais même si les Yamaha ont utilisé des pneus neufs et souples en fin de journée, Marc Marquez était derrière les Yamaha.

Quartararo n’est pas particulièrement en extase devant la bras oscillant en carbone, il se sent propre point.

 

PAS OBSÉDÉ PAR LE BRAS OSCILLANT CARBONE MAIS CONTENT

Dans l’après midi, il s’est mis une grosse gaufre, avec un pneu avant usé, il aura mal aux côtés demain mais il a montré aujourd’hui qu’il était déjà un des hommes de 2020.

La piste était à 22 degrés à midi, pas le grand pied mais bon même à Valence on est en novembre en hémisphère nord…

Yamaha Factory testait une nouvelle entrée d’air, un nouveau moteur, un nouveau châssis, en fait l’intéressant est invisible, totalement ou partiellement.

 

NOUVELLE YAMAHA 2020 MAIS A PART LE CHÂSSIS, ON NE VOIT RIEN

 

Rossi est neuvième temps à pas lin d’une seconde de Quartararo mais d’abord on sait que les essais ça l’em… et que justement il a testé, pas tenté un chrono.

Chez Honda, nouvelle moto bien sûr, mais il n’y en avait que deux, pour Marc Marquez et Bradl, ils sont allés tous les deux au tas le matin, donc essais réduits, Bradl n’a pas roulé l’après midi faite de moto…

 

C’EST CRUTCHLOW QUI A DU TESTER LA NOUVELLE AÉRO DE HONDA

D’ailleurs c’est Crutchlow qui a du essayer la nouvelle aéro !

Et donc Honda n’a pas amené de troisième moto, d’où le fait qu’Alex Marquez a du rouler sur une LCR mais je pense que ce n’est pas un hasard, la boîte a parfaitement la possibilité d’amener une troisième moto.

 

LA CHUTE D’ALEX MARQUEZ

Dernier acte de résistance contre un sponsor qui ne pense qu’au coup marketing des deux frolos dans le même team ?

Toujours est t’il qu’Alex Marquez (il va falloir que je m’habitue à mettre les prénoms, comme avec les Espargaro) est aussi allé au tas en tout début de matinée, il termine la journée dernier temps, juste battu par Binder, certes ils sont nouveaux mais une seconde quatre derrière Zarco aux essais du GP de Valence, certes Johann avait trois GP dans les pattes mais enfin, les deux jeunes héros du jour n’ont pas menacé la grande armée…

 

NOUVEAU CHÂSSIS CHEZ DUCATI

 

Chez Ducati, on teste un nouveau châssis en alu, on veut améliorer la vitesse en courbes, la faiblesse de la moto, Ducati fournira un gros effort cette année, quatre Factory et si Zarco accepte leur offre, une grosse assistance technique chez Avintia.

Chez Suzuki, nouveaux moteurs, Mir et Rins font un tir groupé mais un peu loin, cela dit bonne entrée en matière, la version 2020 est dans le coup.

Donc à la mi journée, Quartararo est devant, les deux frères Marquez sont allés au tapis, Bradl aussi, Rins aussi…

L’après midi est une session de travail où l’on teste du matos, ce qui n’empêche pas Quartararo de descendre le meilleur temps de cinq dixièmes d’un coup, suivi par Vinales qui fera cependant moins bien.

Après Quartararo est allé au tas, vite et fort, ça calme.

C’est Quartararo qui a le plus bossé ce mardi, il a roulé 82 tours, évidemment Petrucci (10 tours, blessé) et Bradl (25 tours, boum, moto cassée) sont en dernière file mais dans ceux qui n’ont pas eu de pépins, c’est Miller qui roule le moins, 43 tours.

Donc trois Yamaha devant, Dovizioso, seul Ducati factory en piste jusqu’au bout, est quatrième temps à une demi seconde de Quartararo. Marquez est cinq, à 33 millièmes de Dovi. Les deux Suzuki, Mir et Rins dans l’ordre, sont six et sept à six et huit dixièmes, le nouveau moteur est bien né.

Pol Espargaro est huit et meilleur résultat KTM, à un gros huit dixième de Quartararo.

KTM teste un nouveau châssis périmétrique à section aplatie, tiens tiens…

 

BINER ET POL ESPARGARO, LE NOUVEAU TEAM FACTORY KATM

 

Les deux derniers restent Binder et Marquez, à deux secondes cinq et deux secondes six de Quartararo, c’est leur première expérience en MotoGP, on sera donc généreux.

Deuxième jour d’essai demain à Valence, prévu sans pluie.

Les Moto2 roulent  à Jerez et Zarco n’est pas inscrit.

Le garçon hésite, manifestement.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

Résultat premier jour essais officiels 2019/2020 Valence MotoGP

https://www.motogp.com/fr/TestResults/Valencia+MotoGP+Test

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis