VERSTAPPEN VICTORIEUX D’UN GRAND PRIX DU BRÉSIL… FOU-FOU-FOU! ET LE FRANÇAIS PIERRE GASLY SECOND A INTERLAGOS

 

 

F1-2019-SAO-PAULO-La-RED-BULL-HONDA-de-MAX-VERSTAPPEN

 

 

Alors que ce Grand Prix du Brésil semblait devoir sourire au poleman Max Verstappen, qui caracolait en tète, l’abandon surprise sur casse mécanique de la Mercedes du Finlandais Valtteri Bottas au cours du 54éme des 71 tours prévus, relançait subitement le GP !

Et il faut bien reconnaitre que du coup, les dix-sept tours qui restaient à couvrir ont été fous… fous… fous !

 

F1 2019 SAO PAULO La MERCEDES de VALTERRI BOTTAS au ralenti, moteur cassé!

 

Qu’on en juge :

D’abord parce que le leader Verstappen a profité de l’entrée en piste de la voiture de sécurité pour rejoindre son stand, immédiatement imité par le pilote Ferrari Charles Leclerc, abandonnant – momentanément selon les calculs de son équipe Red Bull – sa première place à la Mercedes de Lewis Hamilton.

 

F1 2019 SAO PAULO La MERCEDES de LEWIS HAMILTON

 

Car naturellement chaussé de gommes Pirelli neuves et des pneus tendres, le staff Red Bull savait pertinemment qu’il n’aurait aucune difficulté à remonter et à récupérer sa 1ére place…

Effectivement dès la relance, il n’a eu aucun mal à dépasser son rival et ce dès le premier virage, les S de Senna.

Derrière ce tandem, un surprenant  Alexander Albon au volant de la seconde Red Bull-Honda, auteur d’un parcours impeccable réussissait, lui à subtiliser la troisième place à la Ferrari de Sebastian Vettel, lequel devançait son équipier Leclerc, bien placé dans ses échappements…

Mais au cours du 64éme tour, Vettel tentait de doubler Albon, sans y parvenir.

 

F1 2019 SAO PAULO L’accrochage des deux FERRARI

 

Deux tours plus tard, Leclerc dont la monoplace Ferrari était équipée de pneus neufs comme Verstappen, attaquait son partenaire mais bien positionné dans son sillage, l’ancien quadruple Champion du monde (avec Red Bull), enclenchait son DRS, ce qui lui permettait de reprendre l’avantage dans la ligne droite suivante.

C’est alors  que les deux Ferrari se touchaient, laissant les deux ‘ Rosso’  avec chacune une crevaison, synonyme hélas…d’abandon !

Du coup, nouvelle entrée de la voiture de sécurité, ce qui incitait le staff de l’équipe Mercedes, de rappeler Lewis Hamilton dans le but de lui chausser des pneus tendres avec pour objectif la victoire.

Lorsque le Champion du monde revenait en course la situation était la suivante :

1.Verstappen, 2.Albon, 3.Gasly, 4.Hamilton, 5.Sainz Junior, 6.Räikkönen, 7.Giovinazzi, 8.Ricciardo, 9.Norris, le Mexicain Sergio Perez, complétant ce Top 10.

 

F1 2019 SAO PAULO La TORO ROSSO de PIERRE GASLY

 

Il ne restait plus que deux tours et on se metait à espérer et à rêver de ce podium – son tout 1er en GP -, pour notre espoir Pierre Gasly, au volant de sa pourtant bien modeste Toro Rosso, alors troisième de la course.

Mais comme on l’imaginait à la relance la Mercedes d’Hamilton avalait sa Toro Rosso et Gasly de pointe au 4éme rang, résultat qui était malgré tout le meilleur de sa jeune carriére.

Mais il était dit que ce Grand Prix du Brésil nous surprendrait jusqu’à son terme car Lewis Hamilton, qui visait toujours la victoire, continuait d’harceler et d’attaquer la Red Bull-Honda devant lui et ce qu’on présentait arriva…

La Mercedes s’accrochait avec la Toro Rosso d’Alex Albon, cet accrochage final éliminant le malheureux Thaïlandais parti en tète à queue cependant que la monoplace de Lewis parvenait à poursuivre avec son aileron avant légèrement endommagé..

C’est bien connu le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Pierre Gasly se retrouvait alors à la deuxième place, et bien fort dans sa téte, le jeune Français résistait à l’ultime attaque du pilote Mercedes, malgré son aileron avant esquinté.

 

F1-2019-SAO-PAULO-MAX-VERSTAPPEN.

F1 2019 SAO PAULO Arrivée entre la TORO ROSSO HONDA de GASLY et la MERCEDES de HAMLTON

 

Et le jeune normand qui jusqu’à la ligne avait résisté à l’attaque de Lewis Hamilton, franchissait à cette deuxième place le drapeau à damiers derrière Max Verstappen, victorieux de son 8éme GP, devenant le premier Français à grimper sur un podium d’un Grand Prix depuis Romain Grosjean avec sa Lotus-Renault en 2015.

 

Pierre GASLY, fantastique 2éme-au volant-de sa TORO-ROSSO-HONDA

 

Pierre Gasly qui au micro de Canal+ lâchait:

« C’est une journée incroyable. Ça paraît bête de dire cela mais c’est le plus beau jour de ma vie. Il y a tellement d’émotions, je ne sais même pas quoi dire. J’ai vu, une fois que Lewis et Alex se sont touchés, qu’il y avait l’opportunité de passer. J’ai vu que Lewis  repartait juste derrière moi, je savais que cela allait être très très chaud, et ce d’autant plus qu’il venait de changer ses pneus. J’ai essayé de défendre du mieux possible. À la sortie du dernier virage, j’ai vu qu’il était mieux sorti que moi. J’ai vu son aileron juste à côté. On a un bouton pour décharger toute la batterie et essayer d’avoir le plus de puissance possible, et je n’arrêtais pas d’appuyer dessus pour avoir le maximum de puissance. Et au final ça le fait. C’est tout simplement juste incroyable. »

Et il poursuivait :

« Un grand merci à toute l’équipe Toro Rosso et à Honda, depuis que je suis revenu avec eux, ils sont à fond derrière moi, ils me donnent les moyens de performer et ça se voit tous les week-ends. C’est mon premier podium en F1 et c’est un moment que je n’oublierai jamais. »

Et Pierre Gasly ajoutait encore et concluait :

« Cela représente énormément de travail, beaucoup de sacrifices pour en arriver là, et c’est un rêve depuis que je suis tout petit. Cela arrive aujourd’hui, il y a beaucoup trop d’émotions pour pouvoir mettre des mots. C’est difficile d’y croire, mais j’ai toujours cru en mes rêves, c’est pour ça que je suis là aujourd’hui. Avec Toro Rosso, jamais je ne pensais que ça allait arriver, mais il faut toujours saisir les opportunités qu’on a. Deuxième, c’est formidable, incroyable, juste dingue ! »

 

F1 2019 SAO PAULO La McLAREN DE SAINZ Junior

 

Quant à Lewis Hamilton, pour sa manœuvre, il se voyait infliger par le commissaires sportifs de la FIA, une pénalité de cinq secondes, ‘punition qui le faisait rétrograder et dégringoler de sa 3éme place à la septième, permettant ainsi à l’Espagnol de l’écurie McLaren-Renault de grimper sur la troisième place du podium!

Et, comme pour Pierre Gasly, il s’agit pour le fils de l’ancien double Champion du monde des rallyes WRC, de son premier podium en Formule1!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS et PIRELLI

 


F1-2019-SAO-PAULO-Chris-HORNER-ET-MAX.

 

LE CLASSEMENT DU GP DU BRÉSIL LE DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2019

 

1 – Max Verstappen (Red Bull-Honda) les 15 tours en 1h33’14.678

2 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 6″077

3 – Carlos Sainz Junior (McLaren-Renault) à 8″896

4 – Kimi Raikkonen (Alfa Romeo-Ferrari) à 9″452

5 – Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari) à 10″201

6 – Daniel Ricciardo (Renault) à 10″541

7 – Lewis Hamilton (Mercedes) à 11″139 *

8 – Lando Norris (McLaren-Renault) à 11″204

9 – Sergio Perez (Racing Point-Mercedes) à 11″529

10 – Daniil Kvyat (Toro Rosso-Honda) à 11″931

11 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 12″732

12 – Nico Hulkenberg (Renault) à 13″059

13 – George Russell (Williams-Mercedes) à 13″599

14 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 14″247

15 – Alexander Albon (Red Bull-Honda) à 14″927

16 – Robert Kubica (Williams-Mercedes) à 1 tour

 

*Pénalisé de 5″

 

ABANDONS

Sebastian Vettel

Charles Leclerc

Lance Stroll

Valtteri Bottas

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1.Hamilton 387 points – 2.Bottas 314- 3.Verstappen 260 – 4.Leclerc 249 – 5.Vettel 230 – 6.Gasly et Sainz Junior : 95 – 8.Albon 84– 9.Ricciardo 52 – 10.Perez 46 – 11.Norris 45 – 12.Raikkonen 43; – 13.Hulkenberg 37 – 14.Kvyat 35 – 15.Stroll 21 – 16.Magnussen 20 – 17.Giovinazzi 14– 18.Grosjean 8 – 19.Kubica 1.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES CONSTRUCTEURS

1.Mercedes 701 points – 2.Ferrari 479 – 3.Red Bull-Honda 391– 4.McLaren-Renault 140 – 5.Renault 91 – 6.Toro Rosso-Honda 83 – 7.Racing Point-Mercedes 67 -8.Alfa Romeo-Ferrari 57 – 9.Haas-Ferrari 28 – 10.Williams-Mercedes 1.

 

 

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles