L’ESTONIEN JURI VIPS VICTORIEUX DE LA COURSE DE CLASSEMENT DE F3 AU GP DE MACAO

 

 

Juri Vips de l’équipe Hitech, a dominé cette course qualificative du Grand Prix de Macao F3. L’Estonien de Red Bull est donc en position idéale pour s’imposer dimanche.

 

Cette année, le Grand Prix de Macao se dispute avec des F3 FIA. Des voitures plus puissantes et plus rapides que les anciennes F3 « Européennes ». En conséquence, le tracé a été modifié.

Les essais

Jake Hughes du Team HWA, est le pilote le plus motivé du plateau ! Le vétéran le confirme en survolant les essais libres.

Pour autant, lors des qualifications, Juri Vips qui roule chez Hitech, est le plus rapide.

 

Course qualificative

Au feu vert, Robert Shwartzman de la Scuderia PREMA soutenue comme chaque année par le sponsor local  THEODORE tente une attaque sur Vips. Néanmoins, Christian Lundgaard d’ART Grand Prix, qui a passé Callum Ilott du Charouz, est à hauteur du Russe dans la ligne droite.

Le pilote de la Ferrari Driver Academy, lui ferme la porte et ce faisant, il laisse Vips partir. Quelques virages plus loin, Logan Sargeant de Carlin, tente l’intérieur sur Arjun Maini du Jenzer. L’Indien se rabat, c’est le contact et le pilote de F2 finit dans le rail. Sargeant poursuit.

En revanche, le reste du peloton n’a nulle part où passer… Enaam Ahmed de Campos et Hughes s’encastrent dans l’épave et leur course est finie. Safety-car.

Au restart, Vips contient Shwartzman et Lundgaard. Ilott se fait déborder par Richard Verschoor du MP Motorsport. Sargeant, qui emmène le peloton, klaxonne derrière cet autre pilote de F2, sans trouver de solution. En vue de l’arrivée, Felipe Drugovich de  Carlin se paye un rail. Néanmoins, les commissaires de piste parviennent à l’évacuer sans interrompre la course.

Vips s’impose donc devant Shwartzman et Lundgaard.

Demain dimanche, Shwartzman tentera un doublé F3 FIA-Macao. Tandis que Vips et Lundgaard voudront s’imposer pour sauver une saison jusqu’alors plutôt décevante.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : TEAMS et RED BULL

 

PAROLES DE PILOTES

 

Juri Vips:

«Je ne voulais pas prendre tous les risques au début et je suppose que c’est la même chose pour tout le monde. La piste change du jour au lendemain, elle n’est donc jamais vraiment parfaite ou identique à la veille, mais je n’ai commis aucune erreur et c’était une bonne course. Pour être honnête, je pensais que la pole position ne serait pas une bonne chose, mais aujourd’hui, j’ai vraiment pris un très bon départ et je ne pense pas que Robert ait eu le meilleur. Je pense que c’est la raison pour laquelle j’ai mené dans le troisième virage. Je pense que si les pilotes autour de moi prennent de bons départs demain, ce sera plus difficile, mais je ferai bien sûr de mon mieux. »

 

Robert Shwartzman :

«Ce n’était pas le meilleur départ. C’était bien, mais c’est certain que ce n’était pas aussi bon que le début de Juri et j’ai perdu un peu de rythme. De plus, Christian était juste derrière moi pour le virage à Lisboa et il était vraiment proche de l’extérieur. Nous jouions la sécurité, car il ne sert à rien de risquer de se planter des le premier tour et avec le DRS, il est encore temps de se rapprocher. Après la reprise, Juri a fait une bon envol. Juri était bon au début et il a creusé l’écart, mais à la fin, j’ai pu le rattraper un peu. En ce qui concerne le rythme, nous sommes vraiment proches et demain sera intéressant.»

 

Christian Lundgaard :

«La course elle-même était assez sûre pour moi par rapport au rythme que nous avons eu lors des deux séances d’essais et de la première qualification. Sortir avec P3 aujourd’hui était certainement quelque chose que nous n’avons jamais vu venir alors pour moi, je ne peux qu’être heureux. C’est la première fois que je viens ici, je ne peux pas vraiment le décrire. Vous devez être sûr et confiant de pouvoir le faire. Après cette course d’aujourd’hui, je suis persuadé que nous pouvons gagner si tout est en place.»

MACAO-2019-F3-JURI-VIPS-victorieux-de-la-course-de-classement-samedi-16-novembre.

LE RÉSULTAT DE LA COURSE DE CLASSEMENT

 

1 – Juri Vips – Hitech – 10 tours

2 – Robert Shwartzman – Prema, à 1″549

3 – Christian Lundgaard – ART GP, à 5″625

4 – Richard Verschoor – MP Motorsport, à 7″402

5 – Callum Ilott – Sauber by Charouz, à 10″767

6 – Logan Sargeant – Carlin, à 11″216

7 – Alessio Lorandi – Trident, à 11″900

8 – Ferdinand Habsburg – ART GP, à 13″200

9 – David Beckmann – Trident, à 20″006

10 – Leonardo Pulcini – Campos, à 25″551

11 – Keyvan Andres – HWA Racelab, à 26″416

12 – Lukas Dunner – MP Motorsport, à 28″233

13 – Hon Chio Leong – Jenzer à 32″905

14 – Enzo Fittipaldi – Sauber by Charouz, à 33″676

15 – Sebastian Fernandez – ART GP, à 34″261

16 – Yuki Tsunoda – Hitech, à 34″698

17 – Marcus Armstrong – Prema, à 35″403

18 – Frederik Vesti – Prema, à 35″653

19 – Andreas Estner – Jenzer, à 36″687

20 – Liam Lawson – MP Motorsport, à 37″151

21 – Sophia Floersch – HWA Racelab, à 38″158

22 – Max Fewtrell – Hitech, à 38″634

23 – Oliver Caldwell – Trident, à 39″338

24 – Alessio Deledda – Campos, à 58″920

25 – David Schumacher – Sauber by Charouz, à 1’37″059

26 – Felipe Drugovich – Carlin, à 2 tours

27 – Daniel Ticktum – Carlin, à 2 tours

 

ABANDONS

0 tour : Arjun Maini

0 tour : Enaam Ahmed

0 tour:  Jake Hughes

 

 

F3 Monoplaces

About Author

gilles