UNE GRANDE PREMIÈRE HISTORIQUE, LA VICTOIRE REBELLION QUI REMPORTE LES 4 HEURES DE SHANGHAI

 

 

L’équipe Rebellion Racing remporte les 4 Heures de Shanghai

Après avoir réalisé la pole position la veille, la Rebellion confirme en course tout son potentiel et s’adjuge la troisième course de la saison en Championnat du monde d’endurance WEC 2019-2020

 

WEC-2019-SHANGHAI-La-REBELLON-N°1

 

Certes, les changements et aménagements des règlements décidés tout récemment par le législateur, bénéficient aux protos non hybrides…

Assurément c’est une évidence, les résultats des qualifications et de la course des 4 Heures de Shanghai en Chine sont là pour le démontrer !

Mais il était temps de redonner de l’intérêt au Championnat du monde d’endurance WEC, relancé en 2012, car depuis les retraits successifs des équipes Audi puis Porsche, désormais la seule écurie d’usine encore présente, Toyota et avec des moyens financiers et techniques naturellement bien plus importants et conséquents que ceux des meilleurs Teams privés… se baladait et accumulait poles et succès !!!

Ce qui était négatif pour intéresser les fans de l’endurance, évidemment lassé des performances des Toyota qui écrasaient la concurrence et survolaient les compétitions…

C’est la raison pour laquelle, en aménageant le règlement, les promoteurs du mondial d’endurance WEC, savaient que leur décision, allait resserrer les écarts et donner leurs chances aux prototypes non hybrides.

Bien leur en a pris car dès la 1ére épreuve – Shanghai – où les nouvelles règles ont été mises en application, les Toyota TS050 jusqu’alors intouchables, ont dû laisser les honneurs à ces protos non hybrides, la Rebellion et les Ginetta.

En s’offrant un peu de gloire, la Rebellion victorieuse, a redonné un peu de piment à une discipline qui lentement mais surement glissait et sombrait dans le désintérêt !

Donc on ne peut qu’approuver et soutenir l’initiative qui redore l’endurance… certes Toyota est pénalisé mais alors la solution ne serait-t-elle pas que la firme Japonaise accepte de vendre ou louer ses TS050, à des équipes privées comme le firent autrefois Porsche avec ses 956 et 962, à une époque où les bolides officielles de Stuttgart, écrasaient le monde de l’endurance !

DU RENOUVEAU EN WEC A SHANGHAI…

WEC 2019 SHANGHAI La REBELLION victorieuse des 4 heures de SHANGHAI

 

La troisième course de la saison en WEC, prenait place sur la piste du circuit de Shanghai. La paire Gustavo Menezes et Bruno Senna qu’épaule Norman Nato, participait samedi aux qualifications, deux pilotes seulement éatant retenus pour cette session avec grille établi sur la moyenne le meilleur chrono de chacun des pilotes en piste.

Tous-deux auteurs de très bons chronos, les ‘Rebelles signaient la première pole position d’une auto non-Hybride depuis le lancement du mondial WEC en 2012 et la première pour une écurie Privée.

Dimanche, Norman Nato débutait les 4 Heures de Shanghai depuis la première place de la grille de départ. Mais un souci de température des pneus ralentissait considérablement la Rebellion R-13 qui se retrouvait alors reléguée en sixième position dès le premier tour !

Trois adversaires auront cependant doublé la Rebellion R-13 N°1, avant le passage sur la ligne de départ et écoperont d’un Drive Through..

Peu à peu, le pilote Français reprenait un bon rythme et remontait au classement jusqu’à doubler la Toyota Hybride N°7, après 40 minutes de course.

 

WEC-2019-SHANGHAI-Dernier-arrét-pit-stop-pour-la-REBELLION-victorieuse-des-4-heures-de-SHANGHAI.j

 

Il cédera son volant cinq minutes plus tard à son partenaire, Gustavo Menezes qui entrait en piste ‘P5’. Dans le rythme de son coéquipier, l’Américain s’emparait de la tête aprés 1h20 de course. Bruno Senna le relayait et héritait à son tour du volant aprés 2h15 et il ressortait ‘P3’ derrière les deux Toyota Hybrides.

Dix minutes plus tard, le proto de l’équipe REBELLION Racing se retrouvait de nouveau leader.

Finalement, La Rebellion R-13 N°1 passera la ligne d’arrivée en tête, le Brésilien ayant conservé son leadership au commandement de ces 4 Heures !

Les efforts finissent par payer de la meilleure des manières pour cette écurie Suisse du REBELLION Racing qui signe ainsi sa première victoire de la saison.

Sa toute 1ére en piste en mondial WEC, à la régulière, car son succès obtenu à Silverstone en 2018 ne l’avait été que sur tapis vert après le déclassement des deux Toyota pour fond plat non réglementaire !  Le staff technique Nippon reconnaissant une usure anormale dû aux passages en force sur les redoutables vibreurs…

 

WEC 2019 SHANGHAI La joie des vainqueurs des 4 heures de SHANGHAI les pilotes de la REBELLION —-

 

Il s’agit de la dixième victoire de Bruno Senna en Championnat du Monde d’Endurance WEC. Le Brésilien devient le seul pilote à avoir remporté une course dans chacune des quatre catégories de la compétition (LMP1-LMP2-LMGTE/Pro et LMGTE/Am)

Bruno Senna, qui confiait:

“ C’était une bonne journée, l’équipe a fait un excellent travail aujourd’hui. Des pit stops parfaits, une bonne stratégie, la voiture était performante et fiable. Nous avons continué à pousser tout au long de la course pour surmonter les difficultés rencontrées avec les pneus lors du départ. Norman et Gustavo ont fait du très bon travail. C’était notre journée et nous sommes très heureux de ramener la victoire à la maison. C’est un véritable moment historique et nous pouvons en être fiers.”

Alexandre Pesci, Président et Propriétaire de REBELLION Racing, lançait aprés le passage de sa voiture en vainqueur, sous le damier:

“ C’est une victoire historique pour REBELLION Racing ! Un grand merci à Toyota qui nous pousse à sans cesse nous surpasser pour pouvoir rivaliser avec eux. Malgré un départ compliqué avec le souci de pneumatiques, la course aura été parfaitement menée par notre trio de pilotes et l’ensemble de l’équipe. Bravo à chacun des membres du Team qui ont fait preuve d’une extrême résilience. La famille REBELLION Racing dédie cette victoire à ses fans qui soutiennent les Rebelles depuis longtemps.”

 

WEC 2019 SHANGHAI La joie des vainqueurs des 4 heures de SHANGHAI les pilotes de la REBELLION

 

Quant à Gustavo Menezes, lui, il expliquait:

“ Je suis très heureux de pouvoir dire que nous avons remporté une course en Championnat du Monde d’Endurance WEC. Je suis extrêmement reconnaissant à toute l’équipe d’avoir fait un travail incroyable. Ce fut un excellent week-end du début à la fin, en terminant P1 à l’essai libre 1, P1 en qualifications et en remportant la course bien sûr. Norman a eu quelques problèmes avec les pneus mais il a très bien piloté tout le week-end et il m’a laissé le volant P5. Nous avons remonté l’auto jusqu’en tête et j’ai pu creuser l’écart pour Bruno afin qu’il puisse ramener la voiture en tète à la maison. Je suis vraiment heureux aujourd’hui de pouvoir le réaliser avec toute l’équipe. J’espère que nous pourrons garder cet élan dans le futur.”

Et, Norman Narto, concluait:

“ Très bon week-end avec la pole position et la victoire ! On ne pouvait pas rêver mieux. On a vécu un départ mouvementé, même si les autos m’ayant dépassé se sont faites pénaliser. Nous avons aussi mis du temps à mettre les pneus en température. Malgré ces petites complications, nous avons fait un sans faute, nous n’avons commis aucune erreur que cela soit l’équipe ou les pilotes. C’était l’objectif et c’est chose faite. Première victoire de REBELLION cette saison en espérant que cela ne soit pas la dernière ! Merci à tout le Team et sponsors qui rendent cela possible.”

Place désormais à la prochaine étape, la quatrième manche du Championnat du monde d’endurance WEC, le 14 décembre prochain pour les 8 Heures de Bahreïn.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM

 

WEC 2019 SHANGHAI La REBELLON N°1 était déjà en pole !

 

Endurance FIA WEC Sport

About Author

gilles