F4 SPAIN : LE TITRE POUR FRANCO COLAPINTO, LE POULAIN D’ALONSO

 

 

 

Trop facile, la F4 Spain, pour Franco Colapinto du Drivex ! Arrivé à Barcelone avec une sérieuse option sur le titre, l’Argentin crucifie ses adversaires avec un triplé.

 

C’est la finale de la F4 Spain.

Autant à Portimao, le plateau était clairsemé, autant à Montémlo sur la piste de Catalunya, au nord de Barcelone, on trouve pas mal de nouveaux. Mol Racing et Javier Sagrera débutent. Chez Drivex, Manuel Espirito Santo remplace Irina Sidorkova et Oliver Goethe, Rashed Ghanem. MP Motorsport aligne une nouvelle voiture pour Sebastian Øgaard. Enfin, Jenzer est de retour. Filip Ugran et le Français Paul-Adrien Pallot, vainqueur en F4 France à Spa, en profitent pour débuter.

Franco Colapinto du Drivex, l’équipe que soutient Fernando Alonso, peut se contenter d’une neuvième place dans la course 1 pour être titré. Mais l’Argentin est en forme et il domine les qualifications.

 

Course 1

Colapinto loupe son départ. Ugran se porte à sa hauteur, mais l’Argentin garde sa trajectoire à la chicane. Le Roumain doit prendre les échappatoires. Glenn van Berlo du MP Motorsport, qui a déposé Axel Gnos du G4, passe second. Van Berlo ralenti le peloton.

Ugran, Gnos et Nicolas Baert du MP Motorsport, klaxonnent. Ugran passe, mais il a perdu du temps et Colapinto contrôle son avance. Baert double Gnos, ce qui donne de l’air à van Berlo, qui reste troisième jusqu’au damier.

Victoire et titre pour Colapinto. Ugran termine second et Van Berlo, trois.

 

Course 2

Le dimanche matin, Tijmen van der Helm du MP Motorsport, effectue un départ canon. Il pointe en tête à la chicane, mais il en oublie de tourner le volant à la corde.

Du coup, Colapinto et Gnos repassent devant. Ugran passe également van der Helm, un peu plus loin. Gnos s’essouffle. Ugran lui prend la deuxième place. En vue de l’arrivée, van der Helm double le Suisse.

Doublé de Colapinto. Ugran est de nouveau deux. Par contre, c’est van der Helm, le troisième!

 

Course 3

Van Berlo est en pole. Second sur la grille, Gnos cale. Colapinto passe deux et Ugran, trois. Colapinto parvient à passer le leader. A mi-course, Pallot se crashe, entraînant un safety-car.

Pas de soucis pour Colapinto, qui déroule jusqu’au damier.

Trois sur trois pour Colapinto. Van Berlo et Ugran l’accompagnent sur le podium.

Après un début de saison laborieux, le protégé de Fernando Alonso fut irrésistible. Colapinto termine la saison avec 325 points au compteur.

On l’a déjà vu en Eurocup FR et en EuroFormula Open. Il a donc l’embarras du choix pour 2020…

Avec deux podiums à Barcelone, van Berlo termine in extremis vice-champion avec 217 points. Comme Colapinto, il s’est sublimé dans la seconde moitié de saison.

Difficile de ne pas ‘se moquer’ certes gentiment de Kilian Meyer du Praga. Un temps leader du classement, il s’est complètement désuni. A Barcelone, il s’est même débrouillé pour perdre sa deuxième place !

Seizième avec 36 points, Belen Garcia du Global Racing Service, contient Nerea Martí du Praga, qui suit au dix-septième rang avec 32 points, pour la Coupe des Dames. Sidorkova, absente à Barcelone, reste dix-neuvième avec 15 points. Elles iront toutes les trois en W Series, en 2020.

Pas de points pour Pallot.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : F4 SPAIN

 

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE