MOTOGP 2019 : YAMAHA VEUT TOUJOURS ZARCO !

ROSI ET MEREGALLI ONT BESOIN DE ZARCO

 

On sait que parmi les possibilités offertes à Zarco pour 2020, il y avait une sérieuse option comme pilote d’essai européen du team Yamaha.

Option que le pilote français aurait refusée, son truc c’est de courir, pas de faire des tests.

Du coup il a couru le Japon, la Malaisie et courra Valence pour le team Honda LCR, avec bien sûr l’espoir que Lorenzo abandonnera son guidon d’usine Honda en 2020.

 

CHEZ LCR ZARCO PREND SON PIED

Ce guidon d’usine serait alors disponible et Zarco espère (nous aussi !) qu’il lui sera proposé, au moins sur un contrat d’un an.

Mais Yamaha reste sur la paille, avec un Rossi qui hurle qu’il veut un pilote d’essais performant et en, effet une équipe usine qui, si elle arrive de temps en temps à gagner (Vinales) manque cruellement de développement.

Rossi a déjà dit de façon très ferme que les testeurs japonais étaient trop lents.

On a donc recruté en Europe.

Un désastre.

Le cas est tellement flagrant que Jonas Folger, qui tenait ce rôle de testeur européen, a été remercié et que Yamaha prévoit pour l’instant de retourner à son système d’auparavant, les pilotes de test seront japonais.

Nozane et Nakasuga tiendront donc ce rôle, faute de recrutement sérieux en Europe…

Dont acte…

NAKASUGA ET SON CÉLÈBRE CASQUE

Mais du coup, Lin Jarvis et Massimo Meregalli, les deux responsables du team factory Yamaha, ont lourdement insisté auprès de nombre de nos confrères sur le fait que la porte n’était pas fermée à un pilote européen, que la structure d’essais avec l’ingé chef Galbusera est toujours à l’ordre du jour…

« En ce qui concerne l’engagement d’un pilote d’essai non japonais, nous maintenons actuellement toutes les options ouvertes. Nous attendons et déciderons à une date ultérieure quel pilote convient le mieux à nos besoins. Nous ne pouvons pas révéler plus de détails pour le moment »

Voilà le genre de phrase que l’on entend à l’envi.

 

JARVIS FAIT LA MÊME ANALYSE, LA PORTE RESTE OUVERTE

Zarco n’est jamais cité nommément mais il est présent à un point obsessionnel, genre «on ne sait jamais au cas où…

Car en effet, la carrière de Zarco en 2020 est tout sauf écrite dans le marbre.

L’option HCR avec Marc Marquez est une réalité, on a du mal à croire que faute de cela Johann irait rouler en Moto2…

En plus en Moto2 il y a le frère Marquez, Alex, si un jour il ya un contact entre les deux pilotes, Johann va se mettre mal avec la famille, pas le moment…

Bref, Yamaha attend toujours Zarco comme le sauveur.

 

TOUT LE MONDE PRESSE LORENZO DE LAISSER TOMBER APRÈS UNE ANNÉE DÉSASTREUSE

La suite de l’histoire est chez Honda, déjà réglée et devant être annoncée à Valence ou pouvant être encore en négociations.

Bref, pour résumer, Honda ne sait pas ou ne dit pas, Zarco ne sait pas, Yamaha l’attend toujours.

Voilà qui promet lors des jours à venir, avec le GP de Valence et les premiers essais des modèles 2020…

En tous cas on est à l’unisson chez Yamaha, Johann welcome…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis