MOTOGP 2020 : LORENZO DE PLUS EN PLUS CONTESTÉ, EZPELETA NE VEUT PAS LE VOIR CONTINUER LE DÉSASTRE DE 2019…

 

LORENZO DIT VOULOIR RÉSISTER MAIS…

 

Autour de Jorge Lorenzo, ça sent vraiment le roussi.

Puig lui a déjà dit qu’à cause e lui il serait très difficile de décrocher le titre par équipes, qui n’a que peu d’intérêt au niveau sportif mais a une importance colossale pour les gens qui bossent dans stands.

Le même Puig est ostensiblement allé voir Zarco sur le stand LCR durant le GP de Malaisie, il y a des signes qui ne trompent pas.

 

PUIG SEMBLE JOUER LA CARTE ZARCO

 

Il n’était pas seul, Carmelo Ezpeleta, le boss de Dorna, qui fait très attention à la qualité de son plateau (pas forcément par humanité mais un belle grille de départ ça fait venir des spectateurs et ça donne de gros audimats aux TV).

Or il est évident que Lorenz o, qui a ramassé 25 points cette année avec une 19ème place au général (Marquez en a presque 400 !) Lorenzo qui a  terminé les deux dernières courses à 35 secondes et une minute de son coéquipier Marquez, qui a la même moto, ça la fout vraiment très mal.

Le pire est qu’à chaque échec, Lorenzo dit que ça va mieux, qu’il est en constante progression, phrase à laquelle un confrère italien a répondu « De la constance oui mais dans les derniers ».

Vachard mais tellement vrai !

Lorenzo dit maintenant avoir besoin d’un mois et demi sans faire d’efforts pour retrouver sa forme d’antan.

Qui va le croire ? Trois

 

années d’humiliation, de descente aux enfers à part quelques victoires chez Ducati, c’est moralement et physiquement impossible, après il y a aussi des miracles en GP, mais un miracle, par définition, c’est rare…

 

 

EZPELETA VEUT UN PLATEAU DE QUALITÉ

 

Ce qu’en dit Ezpeleta…

« Je pense que Lorenzo doit prendre une décision. Je m’entends très bien avec lui et je l’aime beaucoup, mais je pense qu’il doit réfléchir à ce qu’il veut faire de sa vie. S’il s’avère que ce qui se passe c’est que son dos lui fait très mal, alors.. Jorge doit commencer à se demander s’il peut se remettre et redevenir le Lorenzo que nous connaissons tous, ou pas. Et ce, en somme, pour lui et pour le championnat. Je n’aime pas voir quelqu’un d’aussi bon que lui terminer 19e.  Je ne pense pas qu’il puisse se forcer plus qu’il ne le fait. S’il s’avère qu’après son dernier accident d’Assen il ne va pas bien, il doit réfléchir à ce qu’il veut faire et décider s’il arrête de courir ou pas, mais je suis convaincu que si vous expliquiez ce qui est en train de se passer au Lorenzo qui a couru à Assen en 2013 avec une clavicule opérée depuis peu, il ne le comprendrait pas. Cela me rend triste de le voir comme ça. »

Voilà, il ne lui dit pas clairement de s’en aller, ce n’est d’ailleurs pas de son ressort, mais le sous entendu s’entend comme l’écho de Lawrence d’Arabie dans le désert du Wadi Rum!

 

ZARCO A UNE BONNE CHANCE DE PILOTER LE GUIDON DE LORENZO DÈS 2020

 

Même Johann Zarco, considéré comme beaucoup comme le successeur de Jorge Lorenzo, y compris nos confrères du site de Red Bull qui doivent avoir quelques infos privilégiées, reconnaît qu’il a une chance de rouler avec Marc Marquez l’an prochain.

Bref, Jorge Lorenzo en 2020 c’est de plus en plus en pointillé…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et Australian Motorcycle GP

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis