ANDRÈA ROSSO REMPORTE LA PREMIÈRE FORMULA 4 CUP DES FIA MOTORSPORT GAMES, Â VALLELUNGA

 

 

 

 

Médaillé d’or ! Dominateur durant tout le week-end, Andrea Rosso a offert à l’Italie la victoire lors de la Formula 4 Cup des FIA Motorsport Games.

 

Cette année a lieu la première Formula 4 Cup des FIA Motorsport Games, à Vallelunga prés de Rome en Italie. Pour rappel, les voitures sont toutes des F4 hybrides, fabriquées par KCMG et préparées par Hitech. Chaque pilote représente un pays.

Le plateau est très hétérogène. Ancien pilote Red Bull Junior Team et Champion de F4 Australia 2019, le ‘ kangourou’ Luis Leeds fait figure de favori. Les pilotes d’EuroFormula Open, Ido Cohen (Israël) et Niklas Krütten (Allemagne), le pilote de Japan F3 Kazuko Kotaka, les pilotes de F4 Italia, László Tóth (Hongrie) et William Alatalo (Finlande) ou l’animateur de F4 SEA, Lucca Allen (Irlande) sont également très capés.

La France est représentée par Reshad de Regus, vice-champion de F4 France. Belen Garcia (Espagne), pilote de F4 Spain est l’unique fille.

Le reste des 20 pilotes, possèdent soit un palmarès assez mince, soit peu d’expérience en monoplace… Certains disputent là … leur toute première course en automobile.§

 

Les essais

L’éphémère pilote de F4 Italia, le transalpin Andrea Rosso, survole les essais libres. Les qualifications ont lieu sur une piste détrempée et plusieurs pilotes partent à la faute, provoquant autant de drapeaux rouges!

Dans cette loterie, le Russe Pavel Bulantsev, venu de la F4 SMP, est le plus rapide. Il est déclassé a posteriori pour ne pas avoir respecté des drapeaux jaunes! Cohen hérite de la pole. Le week-end s’arrête là pour Hugo Hung, venu lui depuis Hong Kong. La direction de course a jugé ce modeste concurrent d’Asian Formula Renault totalement inapte au service en peloton!

 

Course qualificative

Comme à Macao, il y a une course qualificative.

Cohen se plaint de son volant et il en change juste avant le départ. Cela explique peut-être pourquoi Rosso et Krutten lui brûlent la politesse au feu vert. Rosso ne reste pas longtemps en tête car Krutten le déboîte au second passage. Puis Cohen double également le leader déchu. Kotaka s’ensable et le safety-car intervient.

Au restart, Cohen harcèle son ex-équipier Krütten. L’Allemand repousse une première attaque et Rosso en profite pour doubler l’israélien. Cohen se dédouble et tente une seconde attaque. Krütten lui claque la porte au nez et son poursuivant vire large pour éviter le contact.

C’est au tour de Rosso d’attaquer le leader. En vue de l’arrivée, Krütten tente de lui claquer la porte au nez. Mais Rosso call son bluff et il vire en tête. Dans la confusion, Cohen passe second.

Après coup, Rosso est pénalisé pour ne pas avoir assez ralenti lors du safety-car. Cohen est du coup de ce fait déclaré vainqueur, devant Rosso et Krütten.

 

Finale

Cohen s’envole au feu vert. Néanmoins, après quelques tours, Rosso revient. L’Italien réussit à faire la jonction, dans le dernier tiers de la course. Cohen craque et Rosso passe en tête. Derrière, le Belge Nicolas Baert,  part à la faute et c’est un safety-car.

Rosso conserve l’avantage à la reprise. Cohen effectue une deuxième erreur et le peloton passe avant qu’il ne reprenne la piste. Krütten, second, ne peut rien faire face à Rosso.

Brillant tout le week-end, Rosso décroche incroyablement …son premier succès en monoplace! Krütten et Alatalo passent longtemps après lui devant le damier. Parti dix, de Gerus finit finalement au cinquième rang, juste devant Garcia.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : SRO

 

Andrea Rosso. Copyright : SRO

 

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE