EN FORMULE RENAULT, AMAURY BONDUEL ET SACHA LEHMANN, LES ‘PTITS PRINCES’ EN ULTIMATE CUP AUTO

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-Le-Team-LAMO-fête-ses-CHAMPIONS – Photo: Hugues LAROCHE

La finale de la saison 2019 de l’Ultimate Cup Series Auto se déroulait ce week-end sur le Circuit Varois du Paul Ricard Les choses sérieuses ont commencé, avec les séances qualificatives et surtout les premières courses !

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-Bonduel-Amaury-Photo-Jeff-THIRY

MONOPLACE : BONDUEL CONCLUT EN BEAUTÉ AVEC 3 NOUVELLES VICTOIRES

 

Dominateur en qualifications, Amaury Bonduel s’est adjugé les deux pole positions grâce à ses deux meilleurs chronos réalisés en 2’18.437 et 2’18.679.

Victorieux de treize des vingt-et-une courses au menu de cette 1ére année de l’Ultimate Cup Auto, Amaury, âgé de 20ans – il est né le 3 mars 1999 – a survolé la discipline cette année, seul Sacha Lehmann, un tantinet plus jeune, il n’a que 17ans étant né lui le 25 mars 2002, parvenant à briller lui aussi, en remportant cinq courses

 

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-Bonduel-Amaury-Photo-Jeff-THIRY

 

Course 1 : Le pensionnaire du LAMO Racing s’est donc élancé depuis la pole position. Au volant de sa Formule Renault 2.0, Amaury Bonduel est l’auteur d’un bon départ qui lui permet de conserver l’avantage.

Derrière lui, son équipier chez LAMO, Sacha Lehmann parvient à se hisser à la deuxième place grâce à une bonne impulsion sur la grille, tout comme Baptiste Berthelot de l’équipe CD Sport de Claude Degremont et Laurent Cazenave, qui remonte de la cinquième à la troisième place dans les premiers virages.

Solidement en tête, Amaury Bonduel ne sera plus rejoint d’autant qu’un drapeau rouge vient interrompre les débats à six minutes de la présentation du drapeau à damier. Fabrice Rossello du Graff et Nicolas Pironneau du Formula Motorsport, se sont accrochés eux et ont terminé leur course au milieu de la Chicane Nord.

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD-Lehmann-Sacha-Photo-Jeff-THIRY (318)

 

Ce drapeau rouge a donc figé le classement avec comme vainqueur Amaury Bonduel, devant Sacha Lehmann et Konstantin Lachenauer de Formula Motorsport.

La bataille a été rude chez les Gentlemen Drivers. Deuxième aux côtés de Karyl Fristche autre pilote LAMO sur la grille, Vincent Iogna de Formula Motorsport, ne tarde pas à s’emparer des commandes. Le Français, quelque peu souffrant à l’arrivée, remporte aisément la course.

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD-Bonduel-Amaury-Photo-Jeff-THIRY

 

Course 2 : On retrouve une nouvelle fois Amaury Bonduel, en pole position de la pénultième course de la saison. Le jeune Belge prend un envol correct mais son premier poursuivant, Augustin Collinot, le troisième pilote du LAMO, se blottit dans son aileron arrière.

Le leader négocie mieux le premier secteur et s’offre déjà un écart confortable avant d’aborder la ligne droite du Mistral, alors que le phénomène d’aspiration maintient le peloton regroupé.

 

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-LACHENAUER Konstantin- Photo-Jeff-THIRY

 

Quatrième au début du deuxième tour, Konstantin Lachenauer du Formula Motorsport, parvient à prendre la troisième place face à Sacha Lehmann. Alors troisième, le pilote Suisse a désormais Augustin Collinot en ligne de mire, le rattrape, le duel s’intensifie et les deux hommes s’accrochent dans le troisième secteur. La voiture de sécurité intervient et les écarts sont réduits à néant.

Après quelques minutes de neutralisation, le drapeau vert est à nouveau brandi. Amaury Bonduel mène la course alors que Sacha Lehmann et Julien Levray de l’équipe Zig Zag, se livrent bataille.

 

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-Levray-Julien-Photo-Jeff-THIRY

 

Ce dernier trouve l’ouverture pour le gain de la deuxième place dans le cinquième tour et les positions n’évoluent plus  jusquà l’arrivée!.

Devant, avec cette 12éme victoire, Amaury Bonduel s’assure du titre de Champion 2019.

 

ULTIMATE-CUP-2019-PAUL-RICARD-Iogna-Vincent-Photo-Jeff-THIRY-

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD-Peccenini-Pietro-Photo-Jeff-THIRY (636

 

Auteur du deuxième meilleur temps des Gentlemen Drivers en qualifications, derrière Vincent Iogna de Formula Motorsport, Pietro Peccenini, le transalpin de TS Corse, retrouve la plus haute marche du podium, synonyme de titre également.

 

ULTIMATE-CUP-SERIES-AUTO-2019-AMAURY-BONDUEL-Un vainqueur et CHAMPION … HEU-REUX.

 

Course 3 : Grâce à ses deux victoires samedi, Amaury Bonduel s’élance en pole position de la course dominicale, au volant de la Formule Renault 2.0 N°28 du LAMO Racing.

Les conditions de piste ne sont pas optimales ce dimanche matin et le départ est donné derrière la voiture de sécurité. Après sept minutes sous régime de Safety Car, le drapeau vert est enfin brandi et les pilotes peuvent se livrer bataille.

Comme à son habitude, le pilote Belge réalise un bon envol, creusant un écart significatif en quelques virages. Deuxième, Sacha Lehmann, n’a pas été en mesure de rester blotti dans l’aileron du leader.

Après quelques tours, la course est à nouveau neutralisée suite à un accrochage entre Sébastien Geny-Gros autre membre du LAMO et Daniel Harout de l’équipe Lycée Pro d’Artagnan.

La voiture de sécurité s’efface à moins de neuf minutes de l’arrivée et les débats reprennent de plus belle.

Amaury Bonduel a dû s’employer une nouvelle fois pour recreuser l’écart avec ses adversaires, à commencer par Sacha Lehmann, toujours deuxième.

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD -LEVRAY Julien-Photo-Jeff-THIRY

 

Pendant que le leader s’échappe, Julien Levray, le pilote Zig Zag, fait parler la poudre en troisième position pour revenir sur Sacha Lehmann.

Dans le pénultième tour de course, Julien Levray parvient à s’emparer de la deuxième position mais Sacha Lehman n’abdique pas pour autant.

Alors qu’Amaury Bonduel franchit la ligne d’arrivée avec une 13éme victoire à la clé, la lutte est serrée pour la deuxième marche du podium.

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD-PECCENINI Pietro- Photo-Jeff-THIRY

 

Sacha Lehmann est collé à Julien Levray dans le dernier virage mais ce dernier parvient à conserver la deuxième position pour seulement 373 infimes millièmes !

Quelle bagarre également chez le Gentlemen Drivers où Pietro Peccenini du TS Corse, a terminé la saison en beauté, sur la plus haute marche du podium, avec seulement deux dixièmes d’avance Michel Piroird du Formula Motorsport.

 

LES TROIS MOUSQUETAIRES DU LAMO

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD- Augustin-COLLINOT, le 3éme espoir du LAMO Racing-Photo-Jeff-THIRY

 

En conclusion,

Pour le reste,réjouissons-nous des résultats obtenus par l’équipe LAMO sur cette saison de l’Ultimate, car franchement gérer autant d’autos et autant d’égo de jeunes loups qui veulent briller, ne fût assurément pas aisé pour le patron de l’écurie, le sympathique Laurent et son ingénieur de piste, Adrien…

Jeunes loups avec une certaine expérience quand même:

– la maîtrise d’Amaury est certainement due en sus de son talent à son expérience: premières compétitions à 6 ans, premiers test GP3 à 15 ans…

– les bons résultats de Sacha s’expliquent aussi par son expérience, en karting depuis 2010 d’après son site internet.

Quant au plus jeune louveteau, Augustin Collinot, aucune expérience en dehors des trois ou quatre courses de VdeV l’année dernière réalisées chez CD Sport, aucun roulage d’hiver car il a du se faire opérer du fémur pour se faire retirer le clou qu’il portait suite à une chute de Vespa, et des résultats prometteurs cette saison malgré un poignet cassé duquel il se fait opérer demain matin à la clinique de la main à Toulouse au cours d’une anesthésie générale car de l’os de la hanche doit être utilisé pour « refaire » les os du poignet !

 

ULTIMATE CUP-2019-PAUL RICARD-Augustin-COLLINOT-LAMO Racing-Photo-Jeff-THIRY

 

Même si la victoire et les places d’honneurs reviennent à Amaury et Sacha, il est vrai qu’on aurait parfaitement pu oublier en titre de Notre  article « les trois mousquetaires » plutôt que les « petits princes » dont on sait que celui de Saint Exupéry défunta suite à une morsure de serpent !

Souhaitons sincèrement pour les trois garçons que les prochaines saisons nous permettrede reparler d’eux trois!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jeff THIRY

 

Monoplaces ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles