LA POLE POUR LA LEXUS LC500 DE SEKIGUCHI-NAKAJIMA À MOTEGI POUR LA DER. DU SUPER GT 2019

 

 

 

 

 

Le dernier week-end du Championnat Japonais du Super GT commence à nouveau sous le signe de la domination Lexus… Lesquelles signent la pole et la 1ére ligne!

Sur la piste du Motegi, dans une course où, par règlement, les poids d’équilibre entre les différentes voitures ne sont pas appliqués, la pole est revenue ce samedi 2 novembre au pilote Nippon Yuhi Sekiguchi, qui après avoir relayé au volant, Kazuki Nakajima, a ensuite dominé la Q2, au volant de la Lexus LC 500 de l’équipe Toms, signant un chrono de 1’35″964.

La paire que forme Kazuya Oshima et Kenta Yamashita, obtient avec 1’35″999, la deuxième place avec une autre Lexus LC500, celle de l’écurie Le Mans Wako, tandis que le tandem composé de Ronnie Quintarelli et Tsugio Matsuda, décrochent avec 1’36″128, la troisième place, le seul équipage Nissan Nismo, à participer avec la GT-R, à la deuxième séance de qualification Q2, mais ils sont hélas malheureusement pour eux, désormais mathématiquement hors de la course au titre, car ils devaient obligatoirement se trouver en pôle.

Quatrième place pour le duo Ryo Hirakawa et Nick Cassidy, actuellement deuxième du classement provisoire du Super GT avec leur Lexus LC 500 de chez Toms et un temps de 1’36″228.

La cinquième et meilleure Honda NSX, est celle de Koudai Tsukakoshi-Bertrand Baguette, avec 1’36″430.

Cependant qu’il faut descendre jusqu’au onzième rang pour retrouver l’ancien Champion du monde de Formule 1 et Champion en titre de la discipline, le Britannique Jenson Button, associé à Naoki Yamamoto, qui au volant de leur Honda NSX, n’a pas réussi à entrer en Q2, lors pour sa dernière apparition dans le Super GT, série à laquelle il ne participera plus l’année prochaine. Devant se contenter d’un chrono de 1’37″406

Dans la classe GT300, la première ligne est occupé par des spécialistes de la monoplace !

Alex Palou signe la pole officielle avec la McLaren officielle qu’il partage avec Seji Ara, tandis que le Champion du Japon F3, le Français Sacha Fenestraz, place la Nissan Kondo en deuxième position !.

 

LA GRILLE DE DÉPART DE MOTEGI

 

1 – Nakajima-Sekiguchi (Lexus LC500) Toms – 1’35″964 – Q2

2 – Oshima-Yamashita (Lexus LC500) LeMans – 1’35″999 – Q2

3 – Quintarelli-Matsuda (Nissan GT-R) Nismo – 1’36″128 – Q2

4 – Hirakawa-Cassidy (Lexus LC500) Toms – 1’36″228 – Q2

5 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Real – 1’36″430 – Q2

6 – Tachikawa-Nakajima (Lexus LC500) Cerumo – 1’36″993 – Q2

7 – Karthikeyan-Makino (Honda NSX) Nakajima – 1’37″028 – Q2

8 – Nojiri-Izawa (Honda NSX) Arta – 1’54″637 – Q2

9 – Kunimoto-Tsuboi (Lexus LC500) Bandoh – 1’37″078 – Q1

10 – Hirate-Makowiecki (Nissan GT-R) Kondo – 1’37″349 – Q1

11 – Yamamoto-Button (Honda NSX) Kunimitsu – 1’37″406 – Q1

12 – Takaboshi-Mardenborough (Nissan GT-R) Kondo – 1’37″431 – Q1

13 – Nakajima-Mutoh (Honda NSX) Mugen – 1’37″799 – Q1

14 – Kovalainen-Nakayama (Lexus LC500) Sard – 1’38″014 – Q1

15 – Sasaki-Rossiter (Nissan GT-R) Impul – Pas de chrono – Q1

 

GT Super GT

About Author

gilles