LE RALLYE BRITANNIQUE EN DEUIL, Â LA SUITE DU DÉCÈS DE RUSSELL BROOKES.

 

 

 

 

Rusell-BROOKS-en-action-en-1982-sur-la-Vauxhall-Chevette-©-Manfred-GIET

 

Triste nouvelle pour le sport auto anglais, car la légende de rallye Britannique, Russell BROOKES, s’en est allé ce mercredi 30 octobre, à l’âge de 74 ans, après une carrière en rallye; longue de plus de cinq décennies!

Né le 16 août 1945 à Redditch dans le Worcestirshire, Russell BROOKES après avoir quitté les bancs d’école, fut rapidement attiré par le côté spectaculaire du rallye auquel il s’adonna dès 1965 sur une des petites bombes qui faisaient fureur à l’époque, les fameuses BMC Mini Cooper S, petit bolide qu’il pilota dans des rallyes régionaux jusqu’en 1972.

Passé chez FORD de 1973 à 1979, les pilotes d’usine de la marque qu’étaient Björn  WALDEGARD, Ari VATANEN et autres Hannu MIKKOLA, devinrent rapidement ses modèles au volant des fameuses ESCORT 1600, RS 2000 MKI et RS 1800 MK II, sur lesquelles à compter de 1976, il disputa le Championnat Britannique de la spécialité et deviendra Champion BRC et Open en 1977.

Aidé financièrement par son fidèle sponsor ANDREWS, il passe ensuite chez VAUXHALL sur une Chevette 2300 HSR, après quelques brefs intermèdes sur des TALBOT SUNBEAM LOTUS et une unique apparition sur une LANCIA STRATOS HF.

Et c’est précisément sur la Chevette que Russell BROOKES, commença à se forger une réputation de rallyman d’excellent niveau, avant de passer chez OPEL de 1984 à 1987, en devenant à nouveau Champion d’Angleterre, sur une OPEL MANTA 400, en 1985.

Ensuite de 1988 à 1992, il se retrouve à nouveau associé à FORD, en pilotant la SIERRA RS COSWOR-TH, après avoir fait entretemps aussi quelques piges sur une VAUXHALL ASTRA GTE, ainsi qu’une LANCIA DELTA HF 4WD.

La suite de sa carrière se passa plus calmement avec même des pauses en 1994 (1 seul rallye au volant d’une ROVER) et aucun rallye officiel en 1995 et 1996.

Entre 1997 et 2005, il s’offrit juste quelques piges sur une PORSCHE 911, tout comme en 2008 et 2009, où on le vit occasionnellement avec des TALBOT SUNBEAM, FORD ESCORT MK i, PORSCHE 911 ou encore VAUXHALL CHEVETTE, surtout lors d’épreuves ‘’Legend’’ ou Historiques.

L’année 2016, marqua alors son arrêt définitif avec la compétition, en terminant sa longue carrière par le rallye dans lequel il avait commencé, le très réputé et prestigieux RAC, qu’il disputa en clôture dans sa version ‘’Legend’’.

En cinq décennies, Russell BROOKES, aura pris part à 207 rallyes en Angleterre et sur le Continent au cours desquels, il remporta 28 victoires.

Il lui aura juste manqué une participation plus assidue en WRC, discipline que manifestement il feignait car avec 21 participations au cours desquelles, il marqua 38 victoires en spéciales et 56 points au Championnat du Monde, hormis ses trois podiums réalisés chaque fois au RAC, cela laissera malheureusement ses nombreux fans sur leur faim, compte tenu des immenses qualités de pilotage qui l’animaient.

 

 RIP Russell

 

Manfred GIET

Photos : PUBLIRACING Agency

Nécrologie Rallye WRC

About Author

gilles