MOTOGP 2020 : LE SITE DE RED BULL INTRONISE JOHANN ZARCO POUR SUCCÉDER A LORENZO

 

 

LE RETOUR DE ZARCO PARMI LES GRANDS

 

Le site de Red Bull a beaucoup critiqué Johann Zarco lors de sa séparation avec KTM.

Il est très compréhensible que Red Bull se soit senti offensé du retrait de Zarco, en dehors de toute raison nationale, Red Bull fait du business et l’histoire de Johann Zarco avec la firme Autrichienne au-delà du désastre sportif, est un échec.

Durant quatre semaines, le redacteur-en-chef de ce site, a laissé à la une un édito meurtrier sur Zarco.

 

LE PASSAGE DE ZARCO CHEZ KTM A ÉTÉ UN DÉSASTRE

 

Un journaliste a parfaitement le droit de ne pas aimer tel ou tel pilote, là c’était peu être un peu ‘too much’ mais bon, on voit ce genre de choses en Italie, en Espagne et chez nous…

CHANGEMENT DE TON

ZARCO A CONVAINCU CECCHINELLO

 

Le même rédacteur-en- chef, vient de publier un nouveau papier établissant que Johann Zarco est la seule solution de remplacement de Jorge Lorenzo en 2020, si le pilote Espagnol décide, ou si son sponsor et son usine décident d’arrêter les frais fin 2019.

C’est plus qu’une avancée, c’est une intronisation au sens chevaleresque du terme.

Donc, d’abord merci au confrère qui est aussi reconnu comme un grand pro, ce qui n’empêche pas de tomber de temps en temps en excès de zèle, et voici son argumentation, je ne suis pas aussi optimiste que lui mais Red Bull est aussi sponsor du team HRC et a fatalement été consulté…

Bon, il y a d’abord une petite vacherie quand le site explique qu’en Australie, Johann Zarco n’a rien prouvé, son manager Cecchinello qui, lui, a un vrai œil sur les performances de ses pilotes, affirme pourtant que chaque fois que Johann Zarco est monté en selle, il a amélioré ses temps!

Ensuite, nos amis Suisses alémaniques considèrent comme acté que Jorge Lorenzo s’arrêtera fin 2019.

 

NI LORENZO NI HONDA N’ONT ENCORE ACTÉ LEUR SÉPARATION

 

Avec peut-être une option chez Ducati, mais qui n’aura pas de guidon de disponible avant 2021..

Là, encore ils doivent avoir des infos très privilégiées, Red Bull est très impliqué avec le HRC, le team usine de Honda.

Ensuite le confrère procède par élimination…

 

CRUTCHLOW PAS POSSIBLE

 

Cal Crutchlow ?  Bons résultats en Aragon (6ème), au Japon (5ème) et en Australie (2ème) il serait le premier candidat naturel du HRC, il roule dans le team satellite LCR avec la même moto que Marc Marquez et Jorge Lorenzo.

On sait que l’obsession de Cal est de rouler en team usine… mais Honda ne veut pas déshabiller le team satellite LCR, ni en pilotes, ni en sponsors, retirer Crutchlow du team LCR, serait en effet dramatique!

 

BRADL PAS POSSIBLE

 

Bradl ? Le HRC a un gros besoin en pilotes d’essai, Stefan Bradl est également impliqué en Superbike avec la nouvelle Honda Fireblade, il est pilote de réserve pour le HRC, il est désigné comme pilote du team Honda pour la course des Huit Heures de Suzuka, on rappelle que depuis des années, Honda se fait battre sur un circuit qui lui appartient !

J’avoue être peu convaincu par ces arguments, ce qui est sûr, Honda ne veut pas le mettre en avant, c’est que Bradl ne va pas assez vite quand il roule en GP en wild card…

Bref, la solution idéale à un nom … Johann Zarco.

 

ÁLEX MARQUEZ… ENCORE UN PEU JEUNE

 

On pense bien sûr aux pilotes stars du Moto2, parmi lesquels le propre frère de Marc Marquez, qui jouera le titre ce week end en Malaisie, Luthi, le pilote qui se bat avec Marquez Junior pour le titre Moto2, Fernandez, Navarro et Baldassari mais…

Ces pilotes n’ont absolument pas la valeur d’un Johann Zarco, deux fois titré Champion du monde en Moto2 et auteur d’une saison magnifique pour son entrée en MotoGP en 2017.

Et puis? tous ces pilotes sont déjà en contrat pour 2020…

 

ZARCO, BONNE PREMIERE SORTIE EN AUSTRALIE

 

Naturellement, Johan Zarco a compris l’enjeu, il pense terminer dans le top dix à Sepang ce week end, il aurait aussi vu un ou deux trucs particuliers chez Marc Marquez qu’il tentera de mettre en œuvre, ce qui pourrait l’amener en top cinq …

C’est vraiment tout ce qu’on lui souhaite !

Jean Louis BERNARDELLI

Photo : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis