UN PLATEAU RELEVÉ POUR LA ‘DER’ DE L’ULTIMATE CUP AUTO 2019, AU PAUL RICARD, AVEC COLLARD-BOUCHUT-LECOMTE

 

 

 

Le magnifique circuit PAUL RICARD au CASTELLET

 

La saison inaugurale de l’Ultimate Cup Series Auto s’achèvera du 1 er au 3 novembre, sur le Circuit Varois Paul Ricard.

Cette manche finale s’annonce particulièrement excitante avec, pour l’occasion, d’une part un plateau record, et d’autre part quelques têtes d’affiche !

Le circuit Paul Ricard au Castellet, offrira des courses dynamiques et excitantes qui permettront assurément départagera les derniers points de la saison et  naturellement de ce fait, du coup de déterminer les vainqueurs de chaque catégorie de cette édition 2019.

Rénové et modernisé en 2002, le circuit a vu le retour du Grand Prix de France de Formule 1, en juin 2018, absent du calendrier F1 depuis une dizaine d’années, depuis l’ultime organisation en 2008 et ce, sur l’autre grande piste Nationale, celle du circuit Nivernais de Magny Cours.

Pour cette ultime épreuve de la saison 2019, plus de 90 voitures seront réunies dans le paddock du Ricard.

Les cinq plateaux, Proto, GT, Monoplace, CN et Mitjet Sprint font donc le plein pour un week-end placé sous le signe de la compétition et de la bonne ambiance, caractéristiques de ce Championnat ‘Ultimate Cup Séries Auto’, depuis son lancement au printemps dernier à Estoril, au Portugal.

Catégorie Proto : dix-sept prototypes attendus !

ULTIMATE 2019 MUGELLO La JOUNORMA WERK

 

Le titre 2019 du Challenge Proto Endurance de l’Ultimate Cup Series, a déjà été attribué au tandem Vincent Capillaire et Matthias Kaiser, lors de la derniére épreuve disputée à Magny-Cours.

Les pilotes de la Ligier JSP3, la N°26 du Team Autrichien ‘Wimmer Werk Motorsport, se verraient bien accrocher un cinquième succès cette saison, mais l’écurie Championne aura à fort à faire et ce face à une concurrence redoutable, d’autant que la deuxième place au Championnat, sera disputée par plusieurs équipages !

Vainqueurs à Valence, deuxièmes à Magny-Cours, le duo Sébastien Page et David Droux, au volant de la Norma M30 N°7 du Realteam, seront naturellement la paire à suivre !

Mais les équipages des Teams Graff, Inter Europol Competition, DB Autosport, Team Virage et La Filière FS, visent eux aussi de conclure la saison en beauté par un succés, également rejoints en Provence, par de nouveaux venus, Nielsen Racing, Red River Sport by Nielsen, la Scuderia BI&BI, sans oublier l’équipe Gersoise basée à Nogaro TFT, qui a remporté l’épreuve de Dijon, avec les frères Maxime et Arnold Robin. Cqes derniers récemment forfaits à l’occasion de la manche de Magny cours, car disputant le même week-end, la finale de la Ligier Cup à Nogaro, où ils ont d’ailleurs décrochés le titre de Champions 2019, avec l’équipe Zosh Compétition de Jean-René Defournoux!

Notons encore que Cool Racing, en plus de son programme en Mitjet, alignera une LMP3, avec,  entre autres, Antoine Jung.

C’est aussi le cas de CD Sport, qui en plus des catégories Monoplace et GT, disputera le Challenge Proto avec une Norma M30.

A retenir aussi qu’outre les LMP3, plusieurs Ligier JS P4 seront en lice dans le JS P4 Ultimate Challenge.

Leaders, la paire que forme Andrea Dromedari et Marzio Moretti, a le titre en ligne de mire. Larbre Competition, emmenée par son emblématique patron, Jack Leconte, fera débuter une JS P4. Le patron de la formation française ‘ô’ combien renommée, prendra le volant aux côtés de l’expérimenté Christophe Bouchut, un ancien vainqueur des 24 Heures du Mans et également de Daytona.

La course, d’une durée de quatre heures, se disputera dimanche, entre 10h50 et 14h50.

GT : un plateau bien garni pour une finale spectaculaire !

ULTIMATE CUP 2019 MAGNY COURS La FERRARI VISIOM Photo Sylvie LAROCHE

 

La finale du Challenge GT Endurance de l’Ultimate Cup Series s’annonce d’ores et déjà, elle aussi grandiose, samedi, avec une arrivée en pleine nuit pour les seize voitures engagées.

Tout juste auréolés des titres GT et UGTFREE, le trio que compose depuis plusieurs saisons, Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet, aura l’occasion de se mesurer à de nouveaux adversaires en plus de leurs habituels rivaux présents depuis le début de la saison 2019.

Les Champions FIA WEC 2016, en LMGTE Am, et actuels leaders de la saison 2019-2020 dans cette même catégorie, le tandem François Perrodo et Emmanuel Collard sera bien présent en piste!

Les deux compéres partageront le volant d’une Renault RS. 01, aux côtés de Charles-Henri Samani. Ils évolueront ainsi dans la catégorie UGTFREE, face à la Ferrari 488 GT3 N°1 de l’équipe Visiom et aux Renault RS. 01 d’AB Sport Auto, DEMJ et Krafft Racing.

Tout est encore jouable dans la catégorie UGTX où des Porsche Cayman, Mercedes-AMG et autres Ginetta, s’affronteront.

Milan Petelet se présente en tête de la catégorie mais son engagement sur une Renault RS.01 du Krafft laisse la porte ouverte à ses concurrents.

Forts de leur succès dans la Nièvre, Jean-Philippe Jouvent et Olivier Metz ont les 50 points (course coefficient 2) de la victoire en ligne de mire, synonyme de titre.

La lutte pour le titre UGTC est très ouverte. Regis Rego de Sebes et Johan-Boris Scheier, lesquels pilotent la Porsche 911 N°81 du Tinseau Assistance, vainqueurs à Magny-Cours, ainsi que Jean-Baptiste Mela, au volant, lui, de l’Alpine A110 N°17 d’AutosportGP, victorieux à Dijon, sont à égalité parfaite avec 25 points.

En embuscade avec 18 points, on pointe Jean-Philippe Belloc, accompagnés par Frank et Lucas Robbez, avec la Maserati Trofeo N°14 du Racetivity, qui font également partie des prétendants !

Jorge Domingues s’essayant à la Renault RS. 01 en UGTFREE, il ne sera pas en mesure de défendre ses chances avec la Ligier JS2 R.

Enfin, rappelons que Frank Lefevre et Philippe Bonnel sont assurés du titre UGT avec leur Vortex V8.

Monoplace : trois pilotes pour un titre, mais Amaury Bonduel favori !

ULTIMATE-CUP-AUTO-2019-DIJON-Les trois 1ers de la de la 2éme course-AMAURY-BONDUEL-SACHA-LEHMANN et AUGUSTIN-COLLINOT- Photo : AutoNewsInfo

 

Le plateau de la catégorie Monoplace sera sans conteste le plus fourni avec … 31 Formule Renault 2litres attendues sur le Circuit Paul Ricard.

Depuis le début de la saison, les pilotes nous offrent de magnifiques passes d’armes et la lutte pour le titre va s’intensifier!

Mais avec la bagatelle de dix succès en dix-huit courses, Amaury Bonduel fait malgré tout office de grandissime favori mais à l’issue des trois manches… 168 points seront à se partager durant le week-end et ses deux équipiers chez LAMO Racing, SachaLehmann (5  victoires) et Augustin Collinot (1 victoire) ne vont certainement pas lui rendre la tâche facile !

Même si Lehmann concède toutefois 79 points contre 93 longueurs de retard pour Augustin Collinot.

 

Pietro Peccenini, fer de lance de l’écurie TS Corse, s’est montré redoutable chez les Gentlemen Drivers. Le pilote Italien a non seulement remporté douze courses mais est monté sur le podium des ‘GD’ à l’issue de chaque course, ainsi que sur le podium Scratch à trois reprises.

Franck Gauvin du Graff, qui s’est imposé en course 3 à Magny-Cours, est le deuxième mieux classé des Gentlemen Drivers.

CN : le titre se jouera entre Avelon Formula, Krafft Racing et DB Autosport !

ULTIMATE CUP AUTO 2019 VALENCIA -La N°1

 

Ivan Nicola Bellarosa arrivera dans le Var en tête du Championnat, grâce à ses trois victoires remportées à bord de la Wolf GB08 Tornado N°45 d’Avelon Formula.

Le pilote transalpin a accumulé 100 points, soit 23 de plus que son dauphin, David Cristini, sur la Norma M20 FC N°1 du Krafft Racing.

Dominique Cauvin, qui faisait équipe avec David Cristini au Vigeant, lorsqu’ils se sont imposés peut lui aussi encore y croire également puisqu’il ne concède que 26 points.

A la fois directeur de DB Autosport et pilote, le Dijonnais Daniel Bassora est quant à lui relégué à 40 longueurs mais avec 50 points en jeu en cas de victoires, l’espoir est toujours permis.

Les Wolf GB08 Tornado, propulsées par des moteurs turbocompressés, seront lestées de 60 kg, soit un total de 630 kg.

Sur notre faim, après l’annulation de la course Nivernaise, nous aurons l’occasion d’assister à une course qui s’annonce animée, avec notamment la présence de Nicolas Schatz, septuple Champion de France de la Montage. Sa propre structure engagera deux Norma M20 FC.

L’équipe Palmyr fera aussi son retour avec deux Norma, avec notamment Philippe Mondolot sur la N°40 et Timothé Buret sur la voiture sœur.

Patrice Sulpice, pilote paraplégique, séduit par son premier week-end en compétition, remettra le couvert au Paul Ricard avec Cool Racing !

La course des CN se déroulera dimanche après-midi, entre 16h40 et 19h40.

 

Mitjet : Victor Weyrich parviendra-t-il à concrétiser sa domination ?

ULTIMATE-CUP-2019-VALENCIA-La-MITJET-de-WEYRICH

 

Auteur de quatorze victoires en vingt courses, Victor Weyrich, qui évolue au volant d’une Mitjet Super

Tourisme du Cool Racing, est incontestablement l’homme fort de cette saison. Pour autant, Clément Berlié qui roule avec VIP Challenge, a fait preuve d’une grande régularité, s’imposant d’ailleurs à trois reprises, et ne concèdent que 30 points à l’amorce de la finale Varoise.

Avec 200 points à se partager, la lutte s’annonce intense entre les deux hommes. Christophe Cresp, Jérémy Lourenço ou encore Franck et Alex Marchois ont, eux aussi, soif de victoire et pourraient bien venir arbitrer ce duel !

La catégorie 2Litres attire de nouveaux pilotes alors que la lutte pour le titre est relancée.

Troisième du Championnat 2L, grâce à ses neuf victoires, Povilas Jankavicius d’Arctic Energy, pourrait bien profiter de l’absence des deux pilotes qui le précèdent pour combler les 80 points qu’il concède et ainsi se voir sacrer Champion… in –extrémis, sur le fil !

Soulignons d’ailleurs le très bon équilibre entre SuperTourisme et2Litres !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE et Maurice CAMUS et Autonewsinfo

 

 

Endurance ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles