TOTO WOLFF… L’ARCHER DES FLÈCHES D’ARGENT !

 

 

F1 2019 MERCEDES-AMG-PETRONAS-Toto Wolff parmi ses ingénieurs-© MERCEDES

 

Après avoir remporté son sixième titre ‘’constructeur’’ à la suite, le Team MERCEDES AMG PETRONAS est devenu l’ogre de la F1 au cours des six dernières saisons.

Comme grand artisan de cette vague de succès, on retrouve à la base, un certain Toto WOLFF, qui a repris les rênes du Team Allemand, basé à Brackley en 2013 pour succéder à Norbert HAUG.

Mis à part sa première année chez MERCEDES en 2013, où VETTEL et l’écurie RED BULL empochaient la mise, les ‘’Flèches d’Argent’’ non cessé depuis de faire feu de tout bois, sous son ère.

 

F1-2013-La-MERCEDES-FW04 de Lewis HAMILTON en 2013-©Manfred-GIET

 

En effet depuis 2014, c’est-à-dire, l’espace de 119 GP après celui du Mexique de ce dimanche, c’est une véritable ‘’razzia’’ qui s’est abattue sur le monde de la F1, le Team MERCEDES, raflant quasiment tout sur son passage et en remportant non seulement 86 victoires, soit un taux de réussite de 73%, mais aussi six titres ‘’Constructeurs‘’ et jusqu’à ce jour autant de titres ‘’Pilotes’’ !

Dans le genre, franchement difficile de faire mieux ,si l’on excepte les années 1954 et 1955 où les fameuses MERCEDES-BENZ W196 ou W196 S, qui sous la houlette de leur légendaire et truculent Directeur Sportif, Alfred NEUBAUER, avaient trusté 9 victoires en 12 GP, soit un taux de réussite de 75% !

S’il faut inclure l’ensemble de l’effectif composé de quelques 1.500 membres dans cette spirale à succès  que connait le Team MERCEDES-AMG-PETRONAS depuis maintenant six saisons, à la pointe de la pyramide, un homme se retrouve cependant régulièrement sous les feux des projecteurs.

On l’a dit en préambule, un certain Toto WOLFF qui avec le regretté Niki LAUDA, décédé en mai dernier étaient les véritables têtes de pont au sein de l’organigramme de la firme de STUTTGART.

 PARCOURS ATYPIQUE…

F1-2014-SUSIE-WOLFF

 

Torger-Christian WOLFF, dit Toto, est de nationalité Autrichienne tout comme le regretté Niki LAUDA, marié depuis 2011 à l’Anglaise Susie STODDARD, elle-même ancienne pilote (DTM et 4 séances libres en F1 pour Frank WILLIAMS), a pris ses fonctions de Directeur exécutif chez MERCEDES-AMG-PETRONAS MOTORSPORT fin 2012, en remplacement de Norbert HAUG, l’ancien journaliste Allemand qui occupa la fonction de vice-Président de MERCEDES-BENZ MOTORSPORT entre 1990 et 2012.

Auparavant, le Viennois quarantenaire à l’époque, avait tenté de la compétition automobile à partir de 1992, en étant adepte de la Formule Ford qu’il pratiqua durant quelques années en Autriche et en Allemagne avant de tester son talent en FIA GT et GT1 et même en Rallye.

 

24 HEURES de SPA 2002 – Toto WOLFF au volant d’une Porsche 3,6 L-Flat 6-© Manfred GIET

 

En 1994, après le grave accident survenu à son compatriote Karl WENDLINGER à Monaco, il y eu même de brefs contacts entre lui et le Team Sauber pour le remplacer mais qu’il déclina rapidement, ne se sentant pas prêt à effectuer un tel bond.

Ce qui par la suite s’avéra peut-être comme étant un mal pour un bien.

En effet, s’il continua à piloter en tant qu’amateur jusqu’en 2009, année où il devint détenteur du record de la piste ‘’Nordschleife’’ du Nürburgring en 7’03’’ au volant d’une Porsche 997 GT3 RSR sans turbo, ce diplômé en économie et commerce de l’Université de Vienne avait créé en 1998, une société de Capital à risque d’actions technologiques, la MARCHFIFTEEN et six années plus tard, la MARCHSIXTEEN.

Ses sociétés dégageant rapidement de plantureux bénéfices et avec des octanes dans les veines, Toto WOLFF, à la suite d’un appel de Frank WILLIAMS rachetait 15% du Capital du Team WILLIAMS, qu’il revendit ensuite en deux parties, avant de s’impliquer totalement dans le management de l’écurie MERCEDES-BENZ GP Ltd, en achetant 30% des parts.

 

F1 2019 MERCEDES-AMG-Toto WOLFF-a placé une grille entre ses adversaires et son team-© MERCEDES

 

Dès sa prise de pouvoir au sein du Team aux flèches d’argent, il a su s’entourer des bonnes personnes avec des designers tels Ross BRAWN, Aldo COSTA ou Geoff WILLIS, avec James ALLISON comme Directeur technique, ou encore les Team Managers Ron MEADOWS et Andy COWELL qui lui ont permis de transformer la Formule 1 en ‘piste à l’Étoile’ !

 

F1-2016- LEWIS HALILTON et NICO ROSBERG, le nouveau CHAMPION du MONDE

 

Sans parler de son duo de pilotes HAMILTON-ROSBERG d’abord et HAMILTON-BOTTAS ensuite et qui n’ont eu cesse de squatter les podiums en GP.

Grâce à son prestataire le plus prolifique, Lewis HAMILTON, qui en fêtant sa 83ème victoire en GP au Mexique ce dimanche 27 octobre 2019, sa 62ème chez MERCEDES, les ’’Flèches d’Argent’’ engrangeaient par la même occasion, leur … 100ème victoire en GP depuis 1954 et la 90ème sous l’ère Toto WOLFF !

 

F1 2019 MEXIQUE -La MERCEDES de LEWIS HAMILTON

 

Une vague de succès qui n’est pas finie puisque dès la fin de cette semaine, à AUSTIN au TEXAS, lors du prochain GP des USA ou au plus tard le 17 novembre au GP du Brésil à Sao PAULO, Lewis HAMILTON devrait empocher                                                                                                                                                                                                                                      … son 6ème titre mondial, qui du coup le rapprochera encore un peu plus du record historique d’un certain Michaël SCHUMACHER !

LE LOUP DANS LA BERGERIE…

F1 2019 TOTO WOLFF radieux après 6 saisons performantes-© Manfred GIET-

 

Arrivé en même temps que Niki LAUDA fin 2012 chez MERCEDES AMG PETRONAS, Toto WOLFF a pu bénéficier d’un guide expérimenté dans sa fonction de Directeur Exécutif qui découvrait la F1 dans tous ses aspects.

Le nom de WOLFF, qui avec un seul ‘’F’’ signifie ‘’loup’’ en Allemand, est rapidement devenu métaphorique en F1, au point d’être craint comme ‘’le loup dans la bergerie’’ par ses adversaires.

En gérant les usines basées en Grande Bretagne à Brackley (châssis) et Brixworth (moteurs) comme des entreprises de taille moyenne et pouvant compter sur le soutien et une ouverture total de chaque collaborateur, il a pu mettre en place la vague de succès que le Team MERCEDES-AMG-PETRONAS connait actuellement.

En effet hormis, RED BULL et FERRARI, tous les autres rivaux sont passé à la moulinette depuis six saisons d’affilée, au point de se voir réduits à un rôle de figurant !

Le succès est dans le détail se plait à dire l’artisan de cette suprématie, qui depuis que la F1 est entrée dans l’ère hybride a réussi à égaliser ce que FERRARI  avait  accompli entre 1999 et 2007.

 

F1 2019 – Chez MERCEDES-AMG-PETRONAS le succès est dans le détail-© MERCEDES

 

En fin stratège qu’il est, la recette de Toto WOLFF consiste  tout simplement à se renforcer en permanence et ce de manière à affaiblir la concurrence !

Du modèle W05 à l’actuelle W10, la domination MERCEDES a été quasi-totale et outrageante, une situation qui hormis les fans des ‘’Flèches d’Argent’’, est actuellement et avec raison, perçue par une large frange du monde de la F1, comme néfaste pour la catégorie reine.

Cependant il y  un risque réel qu’une telle prédominance avec le temps ne provoque de la lassitude dans le monde de la F1, ce qui serait évidemment fortement nuisible, à l’un des sports considéré comme le plus médiatisé de la planète.

Car finalement l’ennui n’est-il pas notre pire ennemi ?

En attendant, tant à Brackley qu’à Brixworth, on fourbit déjà les nouvelles armes pour 2020, dernière saison sous la réglementation technique actuelle, avant les grandes manœuvres qui entreront en vigueur dès 2021 et qui pourraient changer la donne.

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency et MERCEDES

 

F1-2019-Lewis-HAMILTONle-fer-de-lance-de-Toto-WOLFF-©-MERCEDES

Sport

About Author

gilles