MICHEL HOMMELL MET EN VENTE SON PÔLE PRESSE AUTOMOBILE

 

 

 

On le présentait…

Après avoir vendu tout récemment ses locaux de St Cloud, l’éditeur de la presse automobile Michel Hommel, se sépare maintenant de son important groupe de presse

 

AUTOBROCANTE-2018-Michel-HOMMELL-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

En effet pour Michel Hommell, c’est la fin d’une formidable histoire, entamée en 1968, le 1er février, à Nancy avec le lancement du tout 1er numéro du magazine Echappement, en compagnie du futur pilote de Formule 1, Jean-Pierre Jarier.

Michel Hommell, tour à tour au cours de sa belle carriére, pilote (l’inoubliable Coupe R8 Gordini), éditeur, créateur d’évènements automobile comme le rallycross de Lohéac, créateur aussi du très prestigieux Musée le Manoir de l’Automobile à Lohéac, met fin à son Groupe de Presse.

Après avoir récemment vendu ‘ le fleuron’  le vaisseau amiral – celui qui faisait vivre le groupe auto en perte constante de vitesse suite à la puissance d’internet – Télécâble Sat Hebdo, au groupe Bauer Media France, Michel Hommell, le fondateur du groupe qui porte son nom, a décidé de mettre en vente ses 14 titres de magazines, tous consacrés à l’automobile.

Après avoir lancé Échappement, Michel Hommell avait ensuite publié Scratch, puis un mensuel consacré lui aux 2 roues et intitulé ‘ La Moto ‘  dirigé par Rémy Fernandez et auquel, j’ai collaboré en 1975.

A l’époque, en ce temps-là, les Editions Michel Hommell se trouvaient au cœur de Paris, au 7 rue de Lille dans le très chic quartier de St Germain des Prés. Le ‘patron, avait son bureau au Rez de chaussée, qu’il partageait avec son adjoint, Gérard Lips.

Puis ce fut la naissance d’AUTOhebdo  en 1976, suivi de magazines s’adressant aux spécialistes et aux collectionneurs de voitures anciennes et amateurs de belles carrosseries, tels Super VW mag (1989), 2 CV magazine (1998), Speedster ou Gazoline.

Plus récemment, ce fut Échappement Classic que dirige avec talent William Pac, avec l’aide de l’inoxydable, Philippe Carles!

A titre personnel, j’ai été associé avec Michel Hommell, lorsque nous avons lancé ensemble, le magazine Nitro en mai 1981. Et au printemps 1976, je lui avais confié mon reportage ‘exclusif ‘  réalisé avec le photographe Georges Rakic, tout 1er consacré au Musée Schlumpf à Mulhouse, à l’époque SECRET et inconnu !

Mais plusieurs de mes reportages alors que je couvrais le sport automobile pour l’Agence de Presse ACP-REUTERS, retenus par le rédac-chef de l’époque, mon ami Etienne Moity, ont été publiés dans Auto Hebdo. J’ai notamment souvenir de ceux-ci : Le coût d’un GP, le turbo Matra au banc d’essai à Saclay au CEPR, les premières courses de Dragsters organisées en France, etc…

Les années ont passées et à bientôt 76 ans, Michel Hommell a donc choisi de passer la main.  Et de se séparer et vendre son Groupe;

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Emmanuel LEROUX et AUTONEWSINFO

 

Au Concours Elegance de CHANTILLY en septembre 2017, MICHEL HOMMELL avec AXELLE et leurs deux plus jeunes enfants, ALEXANDRE et CAROLINE – Photo AutoNewsInfo

 

Evenements Flash Info Magazines Personnalités

About Author

gilles