FINALE DU MONDIAL SUPERBIKE WSBK AU QATAR : VICTOIRE DE MAHIAS EN SUPERSPORT 600, CLUZEL TROIS AU GÉNÉRAL.

 

 

 

Belle victoire du Français Lucas Mahias au Qatar en SSP 600, c’est la photo ci-dessus qui clôt un belle année pour les Français.

Les tribulations du MotoGP à 17 000 km de Paris m’ont un peu mis en décalage, je n’ai donc pas pu vous rendre compte de la dernière épreuve du WSBK au Qatar.

Qui se déroulait ce week end, les promoteurs de cette discipline, qui sont les mêmes que ceux du MotoGP, vont s’étonner du peu d’intérêt du Superbike…

Le minimum serait en effet que ses épreuves ne se s’emmêlent avec les dates du MotoGP…

Bon, je passe vite sur le WSBK lui-même, où Rea a tout gagné, de toute façon, Bautista, son seul adversaire de l’année, quitte Ducati pour Honda et se foutait de cette épreuve comme de sa première paella.

Les deux Yamaha de Lowes et Van der Mark terminent trois et quatre au général, Lowes qui quitte Yamaha avec ce joli résultat, remplacé par le Turc Raztaglioglu l’an prochain.

 

Classement final du WSBK 2018

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/QAT/SBK/003/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

GROSSE BASTON EN SSP 600, MAHIAS (44) ET CLUZEL (16)

 

En Supersport en revanche vraie bagarre…

Le titre mondial devait revenir à l’une des deux Yamaha du team Bardahl, dont les pilotes Krummenacher et Caricasulo se sont affrontés comme des lions en cage.

« Krum », ancien pilote en Moto2 (comme Jules Cluzel) a décidé de quitter le team pour incompatibilité d’humeur, il décroche le titre et c’est évidemment un beau cadeau qu’il se fait, l’an prochain il roulera dans le Team MV Agusta !

 

KRUMMENACHER CHAMPION DU MONDE SSP 600 2019

 

Caricasulo est deux au Général, les motos étaient intouchables, pourtant elles ont été battues lors de cette finale au Qatar.

Par le Français Lucas Mahias quî pilote une Kawasaki et par l’autre tricolore, Jules Cluzel au guidon, lui, de la Yamaha GMT 94.

 

JULES CLUZEL

 

Du coup Jules Cluzel finit l’année en troisième position au général, à la satisfaction de Christophe Guyot, patron du team Yamaha GMT 94.

 

CHRISTOPHE GUYOT

 

« A l’entame des trois dernières courses de la saison, nous étions à 48 points de la tête, nous en avons rattrapé 35. Cette excellente fin de saison des deux pilotes du GMT94, permet de décrocher le titre de vice-champion du monde au classement des équipes pour notre première année complète en Championnat du Monde Supersport. Bravo à Krummenacher pour son titre, l’année prochaine s’annonce excitante ! »

Corentin Perolari, le jeune pilote du team GMT 94, termine sixième de cette course et huitième au général, c’est un très beau début.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

 

CLASSEMENT FINAL SSP 600 2019

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/QAT/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis