EN CATALOGNE SÉBASTIEN OGIER A DÉJA PERDU SON TITRE MONDIAL ! ET LOEB EN TÊTE !

 

 

 

WRC 2019 CATALOGNE La CITROËN C3 de SÉBASTIEN OGIER dans la 1ère spéciale avabnt la ‘catastrophe’ mécanique !

 

Scénario catastrophe pour Sébastien Ogier des le début du Rallye de Catalogne ce vendredi matin 25 octobre car s’il avait bien entamé l’épreuve en signant le meilleur chrono des la 1e spéciale, celle de Gandesa et ses 7 km car ensuite dans la suivante, les 19 km de Horta-Bot… patatras !

Mais laissons le septuple Champion du Monde s’exprimer et expliquer ce qui s’est passé :

« On a vécu une matinée galère. On a perdu la direction assistée quasiment sur la ligne de départ de la deuxième spéciale, puis le passage des vitesses hydrauliques et le différentiel, même si c’était moins gênant à la vue de la difficulté de conduire ce genre de voiture sans direction assistée. Elles ne sont pas faites pour cela.»

Et il enchaîne et précise :

« Notre objectif était de nous battre jusqu’au bout et on a fait une bonne ES1, mais malheureusement dès le départ de l’ES2 j’ai senti quelque chose d’étrange, c’est devenu plus dur, puis ça n’a fait qu’empirer et j’ai fini par complètement perdre la direction assistée»

Avant d’ajouter :

« Je suis réaliste, je savais qu’on n’était pas dans une situation idéale. Mais la déception, c’est de le perdre le Championnat de cette façon, sans se battre, sans avoir notre mot à dire jusqu’au bout. La déception est peut-être plus grande à cause de cela.»

Et le Gapençais conclut :

«Évidemment c’est la déception qui prédomine.»

 

WRC 2019 CATALOGNE – CITROËN C3 d’OGIER-INGRASSIA

 

Ajoutons encore ce qui ne s’était encore jamais vu et produit en compétition, à savoir que sa femme la présentatrice de Télévision Allemande Andrea Kaiser-Ogier a poussé un énorme coup de gueule accusant Citroën de fournir à son mari du mauvais matériel, lui qui a été six fois Champion du Monde avec VW et Ford !

Désormais, à l’issue de cette 1e étape au terme de la sixième ES, La Fatarella-Vilalba longue de 38,85km, l’Estonien Ott Tänak qui occupe la 5e place au Classement général provisoire derriére les trois Hyundai de Loeb, Neuville et Sordo et la Toyota Yaris de son partenaire Kris Meeke, aprés ces six premières spéciales, peut rouler tranquille et se diriger dimanche vers son couronnement et son 1er titre de Champion du Monde des Rallyes WRC !

Quant à Ogier, lui il pointe au… dix-septième rang, à 4’01.14 du leader l’autre Seb, le vainqueur de l’édition 2018 au volant de la Citroën ! Les années se suivent mais ne se ressemblent pas dit un célébre dicton..

Incroyable situation pour la marque Française, un an plus tard au même endroit ! Alors qu’elle revenait avec l’autre Champion du Monde ?

Loeb le lauréat de l’édition 2018, qui occupe le commandement mais cette année au volant d’une Hyundai et qui surpris de ses perfs, lâchait :

« C’est incroyable. J’ai vraiment attaqué à la limite. Le grip était très bon et j’ai essayé du premier au dernier mètre. C’est incroyable d’avoir trois voitures devant avec Hyundai, on n’y croyait pas quand on a commencé le rallye. Il reste encore deux jours sur l’asphalte à faire et on ne sait jamais ce qui peut se passer. »

Alors que Tänak, lui, confiait :

« Je ne sais pas ce que donne cette derniére ES… j’ai fait tout ce que je pouvais sans erreurs et avec un pilotage propre. J’étais assez à la limite par endroits, donc je ne sais pas si je peux faire plus. Je dois faire de mon mieux. »

Quant à Neuville, lui, il indiquait :

« Ce fut une bonne journée et la voiture fonctionnait bien. Cette sixième spéciale était très délicate car j’avais une très mauvaise visibilité, le soleil étant très bas. Je devais me concentrer et je pense que nous avons perdu peut-être une seconde à la dernière épingle. »

 

Christian COLINET

Photos : WRC et TEAM

WRC 2019 CATALOGNE – La HYUNDAI i20WRC de SEBASTIEN LOEB

LE CLASSEMENT DE LA 1ére ETAPE DU RALLYE DE CATALOGNE VENDREDI 25 OCTOBRE 2019

 

1 – Loeb-Elena (Hyundai) en 1h21’24″7

2 – Neuville-Gilsoul (Hyundai) à 1″7

3 – Sordo-Del Barrio (Hyundai) à 7″6

4 – Meeke-Marshall (Toyota) à 13″0

5 – Tanak-Jarveoja (Toyota) à 21″7

6 – Latvala-Anttila (Toyota) à 30″1

7 – Evans-Martin (Ford) à 44″0

8 – Suninen-Lehtinen (Ford) à 51″8

9 – Katsuta-Barritt (Toyota) à 1’50″3 3’44″1

10 – Ostberg-Eriksen (Citroen WRC2Pro) à 2’59″8

11 – Loubet-Landais (Skoda Fabia WRC2) à 3’14″6

12 – Camilli-Veillas (Citroen WRC2) à 3’16″1

13 – Veiby-Andersson (VW Polo WRC2) à 3’36″8

14 – Rovanpera-Halttunen (Skoda Fabia WRC2Pro) à 3’41″0

15 – Kajetanowicz-Szczepaniak (Volkswagen Polo Gti R5)  à 3’44″1

16 – Gryazin – Fedorov (Škoda Fabia R5 Evo) à 3’47″9

17   Ogier – Ingrassia (Citroën C3 WRC) à 4’01″4

 

Evenements Personnalités Rallye WRC

About Author

gilles