MOTOGP 2019 : GP. D’AUSTRALIE, QUARTARARO… FAVORI ? ZARCO PREMIÈRE CHEZ HONDA LCR.

 

BIENVENUE AU BOUT DU MONDE

 

Phillip Island est un circuit, où les Yamaha se sentent bien, avec de grandes courbes rapides.

Et donc des trajos au millimètre, ce qu’adorait Jorge Lorenzo époque Yamaha, ce qu’adore aujourd’hui Fabio Quartararo…

En conf de presse, il l’a fait modeste, genre « Je ne cherche pas la victoire mais faire du mieux possible comme depuis le début de la saison… »  

 

QUARTA TIENT LA GRANDE FORME

 

Mais c’est clair, ce sera sa plus grosse chance de victoire de cette fin d’année, à condition, naturellement à condition que tout se passe bien.

Or, justement, le problème est que Phillip Island est, comme son nom l’indique une île, située très au sud de l’Australie, après il y a la Tasmanie et direct, sans obstacles, à 4.000 km, le continent antarctique!

Les influences maritimes y sont donc très violentes, comme d’ailleurs quasiment toutes les provinces du pays (et là c’est du genre sécheresse) à part à l’est, autour de Sydney.

Et la météo du week end, n’est visiblement pas terrible…

Un peu de pluie vendredi, beaucoup de pluie samedi, un tout petit peu dimanche!

En plus c’est un circuit à gauche et ce sont les préférés de …Marc Marquez!

 

 

Un vrai temps pour les vieux briscards (suivez mon regard…) et les locaux, on sait que sur une piste merdique, le ‘ régional’ Jack Miller est très très fort.

La météo n’est donc pas du côté de la saga Fabio, pour le reste, il ya le côté phénoménal du pilote cette année, le seul pilote en moto satellite, à s’être vraiment battu avec le quasi intouchable Marquez.

Mais… il dit lui-même que puisque son objectif de l’année, être le meilleur rookie, est atteint, il faut se fixer d’autres rêves.

Phillip Island serait un bel endroit pour ça…

 

JOHANN ZARCO DANS SON NOUVEL UNIFORME AVEC SA NOUVELLE MOTO

 

Mais, rappelons que désormais pour la fin de saison, l y a un autre pilote Français, qui lui aime bien la pluie, qui court pour la première fois sur une Honda satellite totalement pas usine, mais qui s’en ‘fout’, il est heureux.

Johann Zarco est à la poursuite de ses rêves, il veut tellement rouler en GP qu’il est en passe de refuser l’offre de Yamaha, chez Honda pas de guidon en 2020, sauf si Jorge Lorenzo abandonne ou est viré avant le terme de son contrat…ce qui semble être l’idée de Honda!

Du coup, il annonce qu’il est prêt à rouler en Moto2, juste parce que ce qu’il veut faire, c’est rouler, courir!

Grave décision, il est vrai que durant l’année prochaine, il aura le temps de chercher mieux que ce qui lui est offert, mais il prend un risque terrifiant, vu l’arrivée de jeunes pousses du Moto2…

En plus si Jorge Lorenzo, il en est question, roule deux GP en 2020 et s’arrête, Johann Zarco va passer à côté…

Ou alors Honda lui a déjà dit que ce ne serait pas lui!

En tous cas son arrivée est l’événement de Phillip Island, il a même été invité à la Conf de Presse avec les stars…

 

LA CONF DE PRESSE DES STARS… avec JOHANN ZARCO DE RETOUR EN MOTO GP

 

Côté Yamaha, ça sent le roussi car après une année comme pilote testeur, il pourra au mieux décrocher un guidon chez Petronas, le team satellite, Fabio Quartararo sera en équipe factory et Valentino Rossi a très envie de rester…

En Moto2, truc incroyable, il a une proposition du team Ajo, qui est un peu la pouponnière de talents pour KTM !

Mais KTM ne fabrique plus de Moto2, la moto sera un cadre Kaltex avec suspensions Öhlins.

C’est sûr, Johann ne joue pas la sécurité mais un pilote de GP joue t’il jamais la sécurité ?

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis