MOTOGP 2019 : EN AUSTRALIE, JOHANN ZARCO SERA COMPARÉ AUX RÉSULTATS DE NAKAGAMI !

 

DIMANCHE IL Y AURA DU MONDE AUPRÈS DU PETIT PRINCE, COMME EN 2018

 

On sait que Johann Zarco pilotera la moto du pilote Japonais Takaaki Nakagami durant les trois derniers MotoGP de la saison 2019, en Australie, en Malaisie et à Valencia…

La moto n’est pas un foudre de guerre (expression au masculin qui remonte au XVII ème siècle) c’est la moins bonne des quatre Honda et pour cause, les trois autres sont des usines (Marquez, Lorenzo, Crutchlow) et pas du tout celle de Nakagami !

Mais bon, Johann Zarco est invité et joue le tout pour le tout et surtout il réalise son obsession, rouler à nouveau en MotoGP en 2019.

Cela dit bien, sûr, il est très attendu au tournant, d’abord par Pol Espargaro qui détesterait finir derrière celui qu’il a dévasté chez KTM.

Ensuite par deux marques, voire trois, qui savent ce que vaut Zarco mais attendent de voir s’il a gardé la ‘niaque’…

C’est que 2021, l’année de tous les renouvellements de contrats arrive et il s’agit de ne pas se ‘gourer’ sur le casting, cela dit, il faut aussi savoir ce que veulent faire Jorge Lorenzo en 2020 et Valentino Rossi en 2021.

 

LORENZO PEUT-ÊTRE SEULEMENT DEUX COURSES EN 2020

 

Pour Jorge Lorenzo, son manager Valera serait en train de négocier au moins deux courses en 2020…

On imagine que ce guidon intéresse beaucoup de monde, dont Johann Zarco bien sûr.

Pour Valentino Rossi, tout dépendra de la moto que lui proposera Yamaha en 2020 !

 

ROSSI ATTEND DE VOIR LA MOTO QUE LUI PROPOSE YAMAHA

 

Continuer… ou se retirer tel Cincinnatus, le général Romain retourné sur ses terres une fois le ‘job’ accompli…

Rester… un dieu ou faire la course, voire la saison de trop…

Ou simplement continuer à s’amuser ou bien se faire ch… dans une retraite naturellement dorée!

Alors les résultats de Takaaki Nakagami, d’abord quatre fois zéro, que nous ne retiendrons pas dans les statistiques, on n’est pas au jeu des échecs…

 

 

CI-DESSUS, LES RÉSULTATS EN DENTS DE SCIE DE NAKAGAMI EN 2019 :
EN POINTS, PAS EN PLACES À L’ARRIVÉE

 

Bref, en finissant dans les points, Takaaki Nakagami a terminé de la 5ème place (Mugello) à la 14ème (Allemagne) en passant par 7ème (Argentine), 8ème (Barcelone) et 9ème (Qatar, Jerez, Brno)

Il s’est aussi classé 10ème aux USA, en Thaïlande et en Aragon, et 11ème en Autriche.

Il occupe actuellement la douzième au Classement général provisoire du MMondial 2019, si l’on considère que c’est une moyenne, Johann Zarco devra faire mieux !

 

ON COMPARERA ÉVIDEMMENT ZARCO ET NAKAGAMI

 

En somme, Johann Zarco a beaucoup d’options gagnantes, idéalement un top 10 lui redonnerait sa vraie image de marque et son vrai talent.

Mais si le talent suffisait… ça se saurait !

Une nouvelle moto, d’après les ‘maîtres’ que furent Agostini et Hailwood, s’apprivoise en dix minutes, mais ça c’était il y a 40 ans !

Seule certitude Johann Zarco comme le souligne Gilles Gaignault, possède le plus beau palmarès de la compétition Vitesse Française, avec deux titres en 2015 et 2016, de Champion du Monde en Moto 2, totalisant 16 victoires, 15 en Moto2 et une en 125cm3, 15 poles en Moto2 et 4 en 125 cm3 !

En Moto GP, il a déjà décroché au guidon de la Yamaha Tech3, 4 poles et obtenu 6 podiums en 2018 avant le désastre enregistré avec KTM cette année !

On souhaite donc à Johann aussi un gros coup de chance, cette qualité indispensable aux héros de l’histoire…

Bref… on lui dit «merde» !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis