UNE NOUVELLE MONOPLACE POUR LE BRITISH F3 EN 2020.

 

 

 

Le British F3 disposera d’une voiture inédite pour 2020. MSV, le promoteur, l’a développé en collaboration avec Tatuus.

 

La F4 BRDC est née en 2013. A l’époque, elle utilisait un châssis Firman, avec un moteur Cosworth. Face à la création du British F4, le promoteur MSV prit un gros virage en 2016.

La société de Jonathan Palmer négocia avec SRO et la FIA l’utilisation du nom « British F3 » (la FIA imposant à MSV de laisser « F4 » au British F4.) La voiture fut une Tatuus F4, équipée d’un moteur Cosworth plus puissant que les mécaniques de F4. Cette solution inspira les « F3 Régionales » de la FIA.

D’ailleurs, la Tatuus F3 des F3 Asian, Formula Regional, W Series et l’an prochain, de l’Ultimate Cup, dérive de celle du British F3.

Faute de halo, la voiture du British F3 ne sera plus homologuée en 2020. MSV aurait pu opter pour une Tatuus F3, mais il préféra développer sa propre évolution de sa voiture.

Pour 2020, la voiture reçoit une ailette devant le cockpit. Elle permet de se passer du halo. Le package aérodynamique a été revu avec un nouveau traitement des pontons, également inspiré par l’Indycar. Le capot a été remodelé, avec un aileron de requin, qui évoque plutôt la F1.

Enfin, l’aileron arrière, jusqu’ici vertical, est incliné. Grâce à cela, la monoplace revue et corrigée possède un meilleur écoulement et surtout, elle possède davantage d’appui.

Signalons par ailleurs que le faisceau électrique va évoluer.

Un premier test collectif est prévu pour janvier. Et comme d’habitude, il faut s’attendre à ce que la grille ne se remplisse que dans les semaines précédant la manche d’ouverture…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Copyright : BRITISH F3

 

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE