MAXIME MARTIN CRÉÉ SA PROPRE ÉCURIE, LE MARTIN RACING TEAM EN GT4 EUROPEAN.

 

 

 

À 33 ans, le pilote officiel ASTON MARTIN, le Belge Maxime MARTIN, envisage déjà l’avenir en créant sa propre écurie de course, le MRT (Martin Racing Team) pour assurer ses arrières lorsqu’il aura raccroché le casque.

 


Maxime MARTIN pilote officiel Aston Martin et maintenant propriétaire d’un Team privé représentant la même marque-© Manfred GIET-

 

 Dès la prochaine saison en 2020, le fils de l’ancien multiple vainqueur des 24 Heures de SPA, Jean-Michel MARTIN, engagera en effet deux ASTON MARTIN VANTAGE GT4, à ses propres couleurs sur deux programmes, d’une part en Championnat EUROPEAN GT4 SERIES et aussi d’autre part, en ADAC GT Allemand.

Une formule qui semble attirer de plus en plus de jeunes pilotes et pour laquelle l’ASTON MARTIN semble taillée.

 En parallèle, il n’est pas exclu que le MRT ne s’implique dans d’autres Championnats, tels Le VLN (Championnat Allemand d’endurance) dont toutes les manches se disputent uniquement sur la Boucle Nord du Nürburgring, avec des épreuves d’une durée de 4 heures, ou bien encore dans les courses des 24 Heures Séries Internationales Creventic.

La structure de cette nouvelle écurie est basée à Gosselies, près de l’aéroport BRUXELLES-Sud.

 Même si le Team est entièrement privé, il n’y a pas de doute que l’usine mère mettra tout en œuvre pour équiper son pilote d’usine et représentant de la marque en matériel de pointe.

 

MAXIME MARTIN et THOMAS MATTON © MRT-

 

Associé à l’ingénieur Thomas MATTON, un ancien de chez BMW qu’il connait depuis son passage chez les Bavarois en DTM et GT, ‘’Max’’ MARTIN, ancien vainqueur des 24 Heures de SPA, en parallèle à ses nouvelles fonctions de Team Manager, continuera cependant à piloter en Mondial d’endurance WEC pour ASTON MARTIN en 2020, en déléguant à son associé qui prendra soin du Team, lorsque des épreuves se chevaucheront.

 Dès à présent, il s’emploie à recruter des pilotes pour son nouveau team auquel nous souhaitons ‘’bon vent’’ dès l’année prochaine.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency et MRT

 

About Author

gilles