MOTOGP 2019 À MOTEGI : PREMIÈRE POLE DE MARQUEZ AU JAPON EN MOTOGP.

MARQUEZ EST LE POINT D’ORGUE DE LA JOURNÉE

 

C’est finalement le seul et vrai fait marquant d’une journée frustrante…

Il a fait un temps ignoble le matin pendant les FP3, pluie bien merdique, avec plein de chutes et une superbe Mamola Replica d’Alex Marquez que je vous montre en deux phases…

L’high side l’envoie en l’air, il s’accroche au guidon et glisse sur les pieds…

 

PREMIÈRE PHASE : ÉJECTION

 

DEUXIÈME PHASE : REPRISE EN MAINS

 

Pour les ‘qualifs’, les Moto3 ont roulé sur le mouillé, la pluie s’est arrêtée.

Les Moto2 sur une piste séchante.

Les MotoGP ont roulé toutes les séances en slicks, sauf le début de la FP4, double soft pratiquement pour tout le monde avec une piste à 22 degrés lors de la pole…

Une pole dominée par Marquez de bout en bout, dans la première salve de tirs et la deuxième, après changement de pneus.

 

QUARTARARO TROISIÈME TEMPS

 

Belle résistance des Yamaha du team Petronas, Morbidelli deux, Quartararo trois, Viñales est quatre, Rossi dix, les Yamaha sont bien mais battues, carrément battues.

Plus grave, les trois Ducati de Miller, Dovizioso et Petrucci sont six, sept et huit, sur un circuit où en principe, les motos rouges sont plutôt à l’aise, il est vrai qu’avec une piste encore mouillée par endroits, la puissance n’est pas forcément un avantage…

Encore plus grave les Suzuki de Rins et Mir sont onze et douze.

Pour le futur (suivez mon regard…) Nakagami (la future Honda de Zarco)  a terminé devant la KTM de Pol Espargaro…

Nouveau cauchemar pour Lorenzo, 19ème temps à une seconde huit de son coéquipier…

«Where lies the last harbour? » a écrit Herman Melville dans Moby Dick, soit « Où est le dernier port, celui d’où ne partirons plus ? »…

Bon, clairement cette journée japonaise, avec un temps ‘merdique’ et une piste du même métal ont été carrément frustrants…

Sauf pour Marc Marquez…

Pole MotoGP Motegi 2019

https://resources.motogp.com/files/results/2019/JPN/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_7066023d

 

MARINI POLE EN MOTO2

 

En Moto2, c’est le frère de Rossi, Marini, qui rattrape l’honneur de la famille, avec la pole, devant Fernandez, l’adversaire numéro un du frère Marquez.

Alex est quatre mais cela veut dire qu’il peut encore perdre quelques points au bout du GP, certes il en a quarante d’avance mais à ce train là..

Pole Moto2 Motegi 2019

https://resources.motogp.com/files/results/2019/JPN/Moto2/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_3e3b8dfa

 

POLE D’ANTONELLI

 

En Moto3, sessions difficiles parce que si la pluie s’arrête, la piste est encore très humide et on roule dans la brouillasse épaisse levée par les pneus pluie.

Ils ne se sont pas marré les jeunes !

Il y a un Japonais en première ligne, Suzuki.

La pole va à Antonelli, troisième au général du championnat, qui a du passer d’abord par le repêchage, la Q1, avant d’aller offrir  le jackpot à Paolo Simoncelli, le père de cet immense pilote disparu beaucoup trop vite, moment d’émotion…

Suzuki, l’autre pilote du team, est troisième temps, bref grosse joie pour le patron…

Mais les deux qui se battent pour le titre ?

Dalla Porta (Honda) et Canet (KTM)

Pas terrible, mais proches, Dalla Porta partira six, en deuxième ligne, Canet huit, sur la ligne suivante.

Si le temps du GP est au sec, la grille de départ des Moto3 n’a aucune importance.

S’il pleut en revanche, à part le mec qui partira devant, les autres seront dans la mélasse…

Décidément le Japon, en automne, c’est cyclone pour la F1 et pluie merdique pour le MotoGP…

Bon, on oublie, dimanche est un autre jour.

Pole Moto3 Motegi 2019

https://resources.motogp.com/files/results/2019/JPN/Moto3/Q2/Classification.pdf?v1_809ed1bc

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis