EUROFORMULA OPEN : LES JAPONAIS EN FORCE À MONZA.

 

 

 

Les Japonais ont dominé cette manche d’EuroFormula Open, à Monza.

Non seulement le Champion Marino Sato du Motopark, mais aussi ses compatriotes Teppei Natori de Carlin et Yuki Tsunoda également du Motopark.

 

Fin de Saison pour l’EuroFormula Open, à Monza. RP Motorsport aligne les débutants Kyle Kirkwood et Lorenzo Ferrari. Filip Kaminiarz découvre la discipline avec Drivex. Fortec est venu avec deux voitures, mais faute de volontaire, la N°20 reste au garage.

 

Course 1

Lundqvist du Double R, domine les essais du samedi.

Le Suédois loupe son départ et Liam Lawson du Motopark de prendre la tête devant Teppei Natori de Carlin. Le Japonais bat le Néo-Zélandais à la chicane et Nicolai Kjærgaard de Carlin, se faufile pour prendre la seconde place.

Lawson tente de se dédoubler et il part en tête-à-queue. Kjærgaard passe deux et Cameron Das du Motopark, trois. Das et Kjærgaard effectuent une passe d’armes, ce qui permet à Marino Sato du Motopark et à Lundqvist de raccrocher. Les deux poursuivants doublent Kjærgaard.

En tentant de le semer, Das rattrape Natori, qui a donc quatre pilotes à ses trousses ! Sato double Das, puis il passe Natori. Le pilote Honda se dédouble, mais Sato a le dernier mot. Derrière, Yuki Tsunoda du Motopark, a passé Lundqvist. Kjærgaard double Das et il tente de doubler Natori. Ce faisant, il commet une erreur et Tsunoda, qui a passé Das, hérite de la troisième place !

Podium 100% Japonais, avec Sato, devant Natori et Tsunoda.

Course 2

Natori décroche la dernière pole de l’année.

Pour cette dernière de l’année, les pilotes sont chaud-bouillants ! Natori atteint la chicane en premier, mais Lawson le passe au virage suivant. Sato, Tsunoda et Christian Hahn de Carlin, sont en embuscades…

Sato tente une dépassement sur Tsunoda digne de son homonyme Takuma Sato… Et il part jardiner. Tsunoda, lui, réussit à passer Natori. Puis il s’offre Lawson dans la foulée. Hahn perd le contrôle et il sert de tremplin à Jack Doohan du Double R, à son retour en piste. Safety-car.

Billy Monger de Carlin, percute Kjærgaard durant la neutralisation, d’où sa prolongations. À la reprise, Lawson dépose Tsunoda.

Lawson ferme le palmarès de l’EuroFormula Open 2019. Tsunoda et Natori l’encadrent sur le podium.

Titré depuis Barcelone, Sato clôture 2019 avec 309 points et 9 victoires. Il a surtout profité de ses deux saisons d’expériences en F3… Il va désormais se concentrer sur la F2, pour confirmer sa pointe de vitesse.

Malgré deux absences (pour cause de programme F3), Lawson est vice-champion, avec 179 points. Un lot de consolation pour le pilote Red Bull Junior Team. Consternation pour Lukas Dunner du Teo Martin, finalement troisième avec 178 points.

Pierre-Louis Chovet le Français du RP Motorsport termine treize avec 4 points. Cette saison, les équipes « historiques » de l’EuroFormula Open (Teo Martin, RP Motorsport et Drivex) ont subi la loi de Motopark, Carlin et Double R. Surtout en fin de saison.
2020 s’annonce comme une nouvelle étape, avec l’inédite Dallara 320.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : EUROFORMULA OPEN

 

Marino Sato (Motopark.) Copyright : EUROFORMULA OPEN

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE