MOTO. SUPERSPORT MONDIAL 600 EN ARGENTINE : VICTOIRE DU FRANÇAIS JULES CLUZEL !

 

 

PEROLARI EN POLE, CLUZEL VICTORIEUX, BELLE JOURNÉE POUR LE YAMAHA GMT 94

 

Il y a une chose à laquelle on s’attend dans cette lointaine manche Argentine, c’est le titre en SSP 600 de Krummenacher sur la Yamaha Bardahl.

Ce problème est réglé, c’est raté…

Il y a deux choses vraiment inattendues, c’est d’abord la pole position du jeune Corentin Perolari, un pilote qui court pour l’équipe Française Yamaha GMT 94, formidable preuve d’un talent qui fleurit.

Lorsque la course part à 19 h 15 heure française, autre phénomène totalement inattendu, dans les premiers tours, c’est un trio de pilotes tricolores … qui mène la danse, avec dans l’ordre  Cluzel (Yamaha) devant Mahias (Kawasaki) et Perolari (Yamaha).

Mais voilà derrière eux, la lutte féroce entre les deux Yamaha en tête au Classement général provisoire, les deux motos du Team Bardhal de Krummenacher et Caricasulo, s’offrent un duel à deux, Caricasulo, forcément, il est derrière son coéquipier au général mais devant dans la course, attaque furieusement, il n’a plus rien à perdre.

Et il commence par manger Perolari au cinquième des 19 tours, puis Mahias, seul Jules Cluzel reste en tête, avec presque trois secondes d’avance .

Derrière « Krum », est cinq.

Or c’est assez simple, s’il gagne cette course, Caricasulo peut terminer jusqu’à la cinquième place pour que le titre soit joué lors de la finale, à Losail au Qatar.

Et au quatorzième tour, si « Krum » est remonté trois derrière Cluzel et Mahias, Caricasulo a eu un coup de mou et il chute cinq !

Perolari est quatre, le clan Français roule de façon remarquable…

Et puis à vouloir trop forcer, c’est Krummenacher qui perd du terrain sur une erreur, Caricasulo est devant lui, il avait dix points de retard au général et il va encore en reprendre un peu à son Suisse de coéquipier…

Résultat superbe, victoire finale et doublé des pilotes Français avec Jules Cluzel, devant Lucas Mahias, Isaac Vinales (le frère du pilote Yamaha en Moto GP …) et Perolari, il est clair que dans le stand GMT 94, le champagne va claquer !

Caricasulo est cinq,  Krummenacher, les deux imbattables Yamaha Bardahl ont été battues, voilà encore un truc inattendu et heureux !

Et le titre se jouera donc à l’occasion de l’ultime épreuve sur la piste du circuit de Losail au Qatar, Caricasulo ne pointe qu’à huit points de son coéquipier Krummenacher !

Christophe Guyot, patron de l’équipe GMT 94 : « Il s’agit de notre meilleur week end depuis notre arrivée en championnat du monde supersport. Jules et Corentin au dominé l’ensemble des séances d’essais. Parti en tête, puis accrocheur d’un bout à l’autre de la course, Corentin réalise sa plus belle course. Ses progrès depuis Portimao sont notables et le podium est maintenant à sa portée. Jules a réalisé la course dont il rêvait. Partir devant, imprimer son rythme et gagner avec une belle avance. »

Jules Cluzel : « J’ai fait une course solide, sans commettre d’erreur. J’ai imprimé un rythme en gros 1’42 », petit 1’43 » du premier au dernier tour. Je termine la course avec près de 3 secondes d’avance sur le deuxième, ce qui est encourageant avant la dernière manche au Qatar. Je tiens également à remercier l’équipe qui a fait un super boulot tout au long du week-end. Mon moteur et mon châssis étaient au top »

Corentin Perolari : « J’ai beaucoup appris lors de cette course que j’ai passée aux côtés des cadors de la catégorie. Je me suis manqué sur trois virages, ce qui m’a relégué à quelques dixièmes du podium, alors que mon rythme m’aurait permis de m’y accrocher. Je réalise le meilleur résultat de ma carrière, et j’espère pouvoir de nouveau viser le top 3 au Qatar ! »

 

RÉSULTATS COURSE SSP 600 EN ARGENTINE 2019

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/ARG/SSP/001/CLA/Results.pdf?version=3f254ea62985e67d70d5751fd79112ed

 

CLASSEMENT GÉNÉRAL SSP 600 AVANT LE QATAR

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/ARG/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

À noter qu’en Championnat du Monde de Superbike du WSBK, c’est du grand n’importe quoi, pour la course 1, il manquait six pilotes, on a donc roulé à douze, une grève votée suite à une piste très glissante, qui a été refaite il y a trop peu de temps, on sait que dans ce cas, la graisse du goudron peut remonter quand c’est trop frais…

Course gagnée par la Ducati de Bautista mais trop tard, le titre s’est déjà joué à Magny Cours, pour l’Ulsterien Rea.

Le Français Loris Baz a chuté et s’est abîmé un pied.

Bref, à oublier cette manche du WSBK…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  WSBK

 

Moto Sport Superbike

About Author

gilles