AU JAPON, DÈS SUZUKA, L’ÉQUIPE MERCEDES POURRAIT FERMER LE BAN ET DÉCROCHER LES DEUX TITRES.

 

.


F1-2019-JAPON-L’Étoile-Mercedes, va-t-elle s’illuminer pour la sixième fois et consécutive depuis 2014 au pays du Soleil-levant.

 

Ce dimanche à l’issue du GP du Japon qui se déroule à Suzuka, le Team MERCEDES-AMG-PETRONAS, pourrait déjà déboucher le champagne et fêter, tant le titre ‘’Pilotes’’ que ‘’Constructeurs’’.

Une situation qui pour l’équipe à l’étoile est devenue une habitude puisque depuis l’introduction de l’ère V6 Turbo-Hybrid, l’écurie basée à Brackley en Grande Bretagne, a fait table rase, des deux Championnats du Monde en continu et ce 2014 ! Ne laissant que des miettes à ses adversaires…

Le récent doublé engrangé à Sotchi lors du Grand Prix de Russe, permet en effet à MERCEDES, de déjà prévoir le Champagne au frais ainsi que les T-Shirts de circonstance dans les tiroirs de rangements, en mettant deux nouveaux titres à leur actif dès Suzuka.

 

F1 2019 BAKOU Victoire et doublé des pilotes MERCEDES, BOTTAS devant HAMILTON le 28 avril

 

Au Classement ‘Constructeurs’’ les Flèches d’Argent pourraient en effet déjà être replacées dans leurs carquois dès ce GP du Japon pour autant qu’elles comptabilisent 14 points de plus que leur plus proche rival, la Scuderia FERRARI, ce qui est parfaitement dans leurs cordes, en comptabilisant… un neuvième doublé, après les huit déjà accumulés depuis le début de l’actuelle Saison 2019.

 

F1 2019 JAPON – La Mercedes F1 W10 EQ avec à son volant le futur Champion du Monde Lewis Hamilton © Manfred GIET-

 

Idem pour ce qui est du Classement ‘’Pilotes’’ où leur fer de lance, Lewis HAMILTON pourrait déjà empocher un sixième titre de Champion du Monde et se rapprocher à une unité du record que détient l’inoubliable Michaël SCHUMACHER, pour autant qu’il termine le GP du Japon devant ses rivaux les plus directs, Charles LECLERC (FERRARI) et Max VERSTAPPEN (RED BULL) car sans l’ombre d’un doute et sauf catastrophe Toto WOLFF, le patron du Team MERCEDES, a déjà scellé l’issue du Championnat ‘’pilotes’’ en intimant à Valtteri BOTTAS, de se ranger sagement derrière son chef de file son équipier HAMILTON tant que celui-ci n’aura pas été titré.

 

F1 2019 JAPON – La FERRARI SF90 avec à son fer de lance Charles LECLERC au volant-© Manfred GIET-

 

Si pour la Scuderia une chance mathématique d’encore renverser la vapeur subsiste toujours, celle-ci est toutefois infime car même si FERRARI se trouve dans une nouvelle dynamique depuis la mi-saison et même en charbonnant sec au cours des cinq GP restants, à moins de défaillances imprévisibles et fortuites de leur rival MERCEDES, décrocher la timbale reste totalement illusoire… Même pas en rêve !

C’est bien la raison pour laquelle, ce GP du Japon ne pourrait être qu’une simple formalité pour le Team de Brackley et à défaut pour le Team emblématique de Maranello, outre de devoir reporter ses ambitions une nouvelle fois et ce … depuis 2007 et le dernier titre des ‘Rosso’ celui décroché par le Finlandais Kimi Räikkönen, avec comme seule consolation, de retarder l’échéance 2019.

 

 

Manfred GIET

Photos : PUBLIRACING Agency -TEAM

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles