RALLYE DU MAROC 2019 ANDREW SHORT EN MOTO ET GINIEL DE VILLIERS EN AUTO, VAINQUEURS À FÈS.

 

 

RALLYE DU MAROC 2019 – GINIEL de VILLIERS le vainqueur et STÉPHANE PETERHANSEL le lauréat de la COUPE du MONDE des Rallyes-Raid FIA

 

Le Sud-Africain Giniel de Villiers au volant de l’un des Toyota Hilux officiel de l’équipe Toyota Gazoo, a remporté le Rallye du Maroc ce mercredi 9 octobre à Ifrane en précédant à l’arrivée l’Espagnol Carlos Sainz et son buggy Mini du Team Allemand X-Raid et le Français Mathieu Serradori au volant , lui, d’un buggy Century Racing CR6.

Finalement classé quatrième, le Français Stéphane Peterhansel surnommé ’Monsieur Dakar’ en raison de ses treize succès dans cette épreuve (6 à moto et 7 en auto) s’offre, lui, la Coupe du monde FIA 2019 de la discipline, sa toute 1ère !

En moto, victoire finale pour l’Américain Andrew Short au guidon de son Husqvarna et doublé de son équipe, avec la deuxième place de Pablo Quintanilla !

Après trois étapes tracées autour d’Aoufous, les concurrents du Rallye du Maroc 2019, ont pris la route ce mercredi matin en direction de Fès, à l’endroit même où tout avait commencé le 3 octobre dernier. L’ultime secteur sélectif de 168 kilomètres a entériné les victoires de Andrew Short du Rockstar Energy Husqvarna Factory Team en moto, de Giniel De Villiers du Toyota Gazoo Racing en auto, de Xavier Flick du Sherco TVS Rally Factory en Enduro Cup, de Casey Currie du Monster Energy Can-Am dans la catégorie SSV, de Jaroslav Valtr du Valtr Racing Team en camion Open et enfin de Jean-Antoine Sabatier du Bugga’One, chez les auto Open.

Cette ultime étape longue de 456 kilomètres était commune pour l’ensemble des catégories. Après avoir quitté le bivouac d’Aoufous très tôt ce matin, les concurrents du Rallye du Maroc se sont engagés dans une première liaison de 214 kilomètres afin de rejoindre le départ de la spéciale situé dans les environs de Midelt.

Le secteur chronométré était tracé dans les vallées et les plaines, parfois dans les forêts, jusqu’au kilomètre 168, où était jugée l’arrivée de spéciale, non loin d’Ifrane.

Les concurrents ont ensuite terminé leur Rallye du Maroc 2019 par une liaison de 74 kilomètres pour se rendre à Fès, où une cérémonie de remise des prix les attendait à l’Hôtel Marriott.

 

MOTO : PREMIÈRE VICTOIRE  POUR SHORT

RALLYE DU MAROC 2019 ANDREW SHORT et PABLO QUINTANILLA Les deux premiers

 

Séparé par seulement … 28 petites secondes ce matin au départ du dernier secteur sélectif, Andrew Short et Pablo Quintanilla, les deux équipiers au sein du Rockstar Energy Husqvarna Factory Team, se sont livrés une lutte acharnée tout au long de journée, prenant chacun leur tour, virtuellement la tête du classement général.

C’est finalement Andrew Short, le leader ce mercredi matin, qui remporte le Rallye du Maroc 2019 avec cette fois… 1’21’’ d’avance sur Pablo Quintanilla.

RALLYE DU MAROC 2019 – lES 3 premiers en moto avec SHORT le vainqueur

 

Le pilote Américain s’adjuge ainsi sa première victoire en Championnat du Monde des Rallyes-Raid FIM, au terme d’un rallye où sa régularité aura été récompensée.

La troisième place du classement final s’est jouée là aussi dans un mouchoir de poche, puisque Joan Barreda du Monster Energy Honda Team, a réussi à conserver sa place sur le podium et ce… pour 7’’, au détriment de Toby Price du Red Bull KTM Factory Racing, pourtant vainqueur de deux étapes sur le Rallye du Maroc dont la dernière ce mercredi !

 

RALLYE DU MAROC 2019 – TOBY PRICE

 

Le pilote Australien devance aujourd’hui en spéciale Joan Barreda du Monster Energy Honda Team, second à 2’54’’ et Luciano Benavides, le pilote Red Bull KTM Factory Racing, troisième à 3’10’’

 

RALLYE DU MAROC 2018 RAFAL SONIK

 

Ignacio Casale du Drag’on, remporte le Rallye du Maroc devant Rafal Sonik du Sonik Team à 29’52’’, vainqueur de l’étape du jour, et Kamil Wisniewski  du Wisniewski Team à 1 h 08’15’’. Le pilote Chilien, double vainqueur du Dakar, a idéalement pris ses marques dans sa nouvelle équipe.

 

PAROLES DE PILOTES

 

RALLYE DU MAROC 2019 – ANDREW SHORT le vainqueur  moto

 

Andrew Short (Rockstar Energy Husqvarna Factory Team)

« C’est incroyable de gagner, cela ne semble pas réel. Ce n’est pas comme si je ne le méritais pas, je travaille dur pour ça. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre. C’est mon troisième Rallye du Maroc. C’est là où j’ai fait mes débuts en rallye-raid. J’ai toujours aimé cette épreuve, et en particulier à partir du moment où David Castera l’a reprise ces dernières années. Je pense que c’est la meilleure course de l’année en termes d’organisation et le professionnalisme. Je suis toujours impatient de venir pour ça, et parce que le terrain est idéal pour se préparer. » 

Pablo Quintanilla (Rockstar Energy Husqvarna Factory Team)

« Je suis très content du résultat, de ma course. Cela a été très dur pour moi au début, particulièrement les deux premiers jours à cause de ma jambe. Je me suis reconcentré ensuite en essayant de reprendre le rythme avec le nouveau road-book, les nouvelles couleurs. Il s’améliorait chaque jour. C’est ma deuxième course de l’année. J’ai gagné en Atacama, je suis deuxième aujourd’hui. Cela signifie que nous travaillons dans le bon sens. Je suis très motivé pour le futur. J’ai encore quelques mois pour me remettre de ma blessure et m’entraîner. » 

Toby Price (Red Bull KTM Factory Racing)

«  La seule solution aujourd’hui était d’attaquer fort. Malheureusement, à environ sept kilomètres de l’arrivée, je suis sorti un peu large sur un virage et j’ai touché une pierre dans l’herbe. Je n’allais pas vite mais je suis passé par-dessus le guidon et tombé sur la tête. Cela aurait été bien qu’une KTM soit sur le podium… J’ai un peu mal à tête. Ma nuque est raide. Je sais que la vitesse et que ma navigation sont bonnes. Maintenant, je me concentre sur le Dakar en janvier. »

Joan Barreda (Monster Energy Honda Team)

« J’ai attaqué fort aujourd’hui. Nous avons travaillé dur toute la semaine et cela a été un bon entrainement pour le Dakar. J’aime ce nouveau système de road-book, la philosophie est très bonne. Je pense qu’il y a encore quelques détails à regarder. Maintenant que nous ne pouvons plus analyser et étudier le road-book, nous avons besoin de plus d’informations, de points de référence, notamment sur les caps à suivre. »

AUTO: QUATRIÈME VICTOIRE SUR LE RALLYE DU MAROC POUR LE SUD-AFRICAIN GINIEL DE VILLIERS

RALLYE DU MAROC 2019 – GINIEL de VILLIERS file vers la victoire au MAROC

 

Giniel de Villiers au volant de l’un des Toyota Gazoo Racing, remporte donc à Fès, son quatrième Rallye du Maroc. Déjà vainqueur avec Nissan et Volkswagen, le pilote Sud-Africain offre maintenant la victoire à Toyota.

Carlos Sainz qui roulait avec le X-Raid John Cooper Works Team, longtemps à la lutte avec Giniel de Villiers pour la victoire finale, a perdu toute chance après un arrêt en fin de spéciale à cause d’une durite cassée.

Ramené à la sangle jusqu’à l’arrivée par l’un de ses équipiers le Polonais Jakub Przygonsky, le pilote Espagnol sauve sa deuxième place au Général à 17’42’’ de Giniel de Villiers.

Malheureusement le Français, Mathieu Serradori qui pilotait le buggy SRT Racing Team, initialement troisième, a ensuite été disqualifié par le collège des commissaires pour non-conformité du poids de son véhicule avec le règlement technique FIA..

Du coup, Jacub Przygonski , le pilote Orlen Team / X-Raid, profite du déclassement de l’Azuréen pour grimper sur la troisième marche du podium à 58’27’’.

 

RALLYE DU MAROC 2019 -CARLOS SAINZ et FERNANDO ALONSO les deux CHAMPIONS du MONDE ESPAGNOLS

 

Fernando Alonso qui découvrait avec une grande humilité le monde des Rallyes-Raids, lui le brillant pistard multi titré mondialement en F1 et endurance, au volant de l’un des Toyota Gazoo Racing, termine finalement son tout premier rallye-raid international à la 26ème place. Et le Champion Espagnol, qu’épaulait le très expérimenté Marc Coma, l’ancien motard multiple vainqueur du Dakar, qui a apprécié cette 1ére expérience, se projette déjà sur ses prochaines échéances…

À noter que Toyota finit en trombe et réalise un sensationnel quadruplé sur l’étape du jour ce mercredi 9 octobre.

Giniel de Villiers du Toyota Gazoo Racing remportant sa seule et unique victoire sur le Rallye du Maroc 2019, devant le Hollandais Bernhard Ten Brinke autre pilote Toyota Gazoo Racing deuxième à 26’’, Yazeed Al-Rajhi, 3éme à 1’17’’ et Erik Van Loon , tous deux membres du Overdrive Racing, quatrième, lui, à 2’39’’.

 

RALLYE DU MAROC 2019 – Le Buggy MINI de PETERHANSEL après ses tonneaux

 

Stéphane Peterhansel de retour chez X-Raid John Cooper Works Team, a sauvé l’essentiel aujourd’hui après ses tonneaux de l’avant-veille!

Bien placé pour remporter la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrain, à la suite de l’abandon de Nasser Al-Attiyah, autre pilote du Toyota Gazoo Racing, le pilote Français devait terminer au moins cinquième du classement général final pour s’assurer de la couronne.

C’est chose faite pour « Monsieur Dakar », puisqu’en finissant huitième de l’étape du jour, Stéphane Peterhansel, gagne même un rang et passe quatrième du classement général, ce qui lui permet de remporter pour la première fois le précieux Trophée.

 

PAROLES DE PILOTES

 

RALLYE-DU-MAROC-2019-GINIEL-de-VILLIERS.

 

De Villiers (Toyota Gazoo Racing)

«  Ça fait du bien. Nous avons toujours fait des bons rallyes au Maroc. C’est ma quatrième victoire ici, et elle a mis du temps à venir. C’est vraiment spécial puisque c’est notre première participation commune avec Alex. L’équipe a très bien travaillé toute la semaine. Je suis désolé pour Nasser et Matthieu de ce qu’il leur est arrivé hier. Alex a fait du super travail. Nous avons vécu quelques moments stressants mais on s’entendait bien tous les deux. Cette victoire va nous donner de la confiance pour le Dakar. Tout le monde vient ici pour se tester. Nous avons fait une vraie course ici avec cinq étapes difficiles. »

Carlos Sainz (X-Raid John Cooper Works Team)

« Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé. Je pense qu’une durite a cassé, ou alors quelque chose d’autre. Ça a été un rallye vraiment très positif pour l’équipe et pour nous. Nous avons retrouvé nos sensations. » .

Stéphane Peterhansel (X-Raid John Cooper Works Team)

« Nous devions faire cinq pour remporter la Coupe du Monde. Après vingt ans de voiture, je ne l’avais jamais remporté. Ce n’était pas mon objectif principal, mais c’est bien de la gagner avec Andrea. La voiture a bien progressé. Nous sommes pas mal en performance. Nous aurions pu gagner sans l’erreur d’hier, c’est certain. C’était un vrai rallye, avec de la difficulté, des spéciales très variées. David a trouvé de nouvelles pistes, avec peu de cassants, avec des endroits très ouverts. Il y a quelques ajustements à faire sur la nouvelle règle du road-book. Il ne faut pas se limiter à donner le road-book le matin que deux jours, il faut le faire tous les jours. »

Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing)

« Nous avons eu des soucis plus ou moins tous les jours. Nous en tirerons des leçons. Même aujourd’hui, alors que le paysage était vraiment sympa, nous avons eu des problèmes. Nous nous sommes perdus plusieurs fois. Finir le Rallye du Maroc n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Nous avons réussi dès notre première participation. J’en suis content. Il me reste beaucoup de choses à apprendre. »

ENDURO CUP : XAVIER FLICK LOGIQUEMENT

RALLYE DU MAROC 2019 XAVIER FLICK

 

Xavier Flick du Sherco TVS Racing, jusqu’à alors vainqueur de toutes les étapes dans la catégorie Enduro Cup, a cette fois dû s’incliner face à Damien Miquel-Orlandi du RS Concept CBO pour 10’09’’.

Le pilote Sherco termine troisième, devancé par le quad de Vincent Padrona du Corsica ATV Team, deuxième du jour à 9’08’’ du vainqueur.

Xavier Flick remporte la catégorie Enduro Cup du Rallye du Maroc 2019, avec 3 h 35’ 58’’ d’avance sur Guillaume Borne son partenaire chez Sherco TVS Racing et 4 h 10’ 31’’ sur Damien Bataller du Team DB Racing.

Grégory Gilson du G Project, au guidon d’une Honda 125 XLS, une moto des années 70, termine douzième. Victime d’une chute à trois kilomètres de l’arrivée aujourd’hui, le pilote d’enduro a finalement réussi à franchir la ligne d’arrivée… avec une clavicule cassée !

SSV: CASEY CURRIE, EN ROUTE POUR LE DAKAR

RALLYE DU MAROC 2019 – CASEY CURRIE

 

Dans la catégorie SSV, la confortable avance de Casey Currie du Monster Energy Can-Am,  au départ ce matin lui a permis de gérer sa course aujourd’hui.

L’Américain termine troisième de cette cinquième étape, à 13’10’’ du vainqueur du jour, Antonio Hinojo Lopez José avec son Buggy Masters Team & XRaids. Éric Abel prenant la deuxième place à 56’’.

Au classement général, Casey Currie remporte donc la catégorie SSV du Rallye du Maroc 2019 avec 47’11’’ d’avance sur Antonio Hinojo Lopez José et 3h09’44’’ sur Rojas Almuzara Josep.

Le pilote Américain se prépare de la plus belle des manières à son prochain objectif, le Dakar.

 

RALLYE DU MAROC 2019 ANTONIO HINOJO LOPEZ

Anas Sorhmat du Team Sodicars, pilote à l’année de la catégorie Super Sport aux États-Unis, termine le Rallye du Maroc 2019. C’est une belle victoire pour le pilote Marocain qui, au vu de son enthousiasme à chaque arrivée de spéciale, a pris du plaisir à découvrir une discipline qu’il ne connaissait pas.

AUTO OPEN : JEAN-ANTOINE SABATIER PROFITE DES DÉBOIRE DE CHRISTIAN LAVIEILLE

RALLYE DU MAROC 2019 Le Buggy 401

 

Christian Lavieille du Team Land Cruiser Toyota Team Autobody, remporte quatre étapes sur cinq, dont la dernière aujourd’hui.

Handicapé par une panne mécanique lors de la 3e étape, qui lui a fait prendre une pénalité de…  100 heures ! C’est finalement  Jean-Antoine Sabatier du Bugga’One qui remporte la catégorie Auto Open du Rallye du Maroc 2019, devant Guillaume Dupont et Bernard Gateau du Team Génération 4×4 Racing.

 

 

RALLYE-DU-MAROC-2019-Souad-Mouktadiri-and-Firdouass-Al-Fannane.

 

L’équipage 100% féminin Marocain que formait Souad Mouktadiri et Firdouass Al-Fannane, a réalisé quelques bonnes performances, notamment lors de la 4e étape, où les jeunes femmes terminent troisième de la catégorie, pour finir à une belle sixième place finale au Général !

 

RALLYE DU MAROC 2019 -Christian LAVIEILLE

 CAMION OPEN : VALTR L’EMPORTE

 

Jaroslav Valtr du Valtr Racing Team remporte la catégorie Open Camion du Rallye du Maroc 2019, avec une avance confortable sur  Martin Macik du Big Shock Racing.

RALLYE DU MAROC 2019 – GINIEL de VILLIERS et DAVID CASTERA l’organisateur

RENDEZ-VOUS AU RALLYE DU MAROC 2020 !

 

Le Rallye du Maroc 2019 à peine terminé, ODC Events se projette déjà sur les éditions futures.

C’est ce qu’a annoncé David Castera, précisant :

« Après avoir organisé les deux dernières éditions dans les régions de Fès et d’Erfoud, nous souhaitons faire évoluer le rallye. Je peux d’ores et déjà vous annoncer que nous allons construire un rallye nomade. Nous allons traverser d’autres régions afin que la plus grande majorité de la population Marocaine puisse profiter de notre venue. C’est mon objectif, j’ai déjà des idées en tête. »  

Les détails de l’édition du Rallye du Maroc 2020 seront annoncés prochainement.

 

François LEROUX

Photos : TEAMS et DPPI

RALLYE-DU-MAROC-2019-  MARC COMA et FERNANDO ALONSO

 

Rallye Rallye-Raid

About Author

gilles