MOTOGP 2022 : RETOUR À RIO DE JANEIRO… SAMBA !

 

 

Entre cet air obsédant «The girl from Ipanema» enregistré par Astrud Gilberto, Joao Gilberto et Stan Getz (1962 !) le spectacle phénoménal de la Baie de nuit ou de jour avec le formidable Pain de Sucre et le non moins célèbre Corcovado, les symboles de la ville, connus dans le monde entier, en ajoutant le bruit terrifiant des autos et des motos sur le Circuit de Jacarepagua, Rio était un souvenir unique dans une vie de voyageur/journaliste…

Or ce circuit de Jacarepagua a été détruit pour construire des bâtiments Olympiques, lors de la désignation de RIO comme ville Olympique par le CIO, dommage, les gradins en métal rouillé renvoyaient un son incroyablement dévastateur au passage des bolides…

J’ai le souvenir en F1, d’une année quand le «Carioca» Piquet a passé le «Paulista» Senna, la foule, énorme, a hurlé tellement fort que l’on n’entendait plus le bruit des moteurs !

En catégorie Moto, les 500/MotoGP y ont roulé entre 1995 et 2004, le retour des motards à Rio en 2022 se fera donc après 18 ans d’absence.

 

LE RIO MOTORPARK EN VUE AÉRIENNE

Le nouveau circuit, situé à Deodoro, à l’ouest, là où il y a de la place en fait, recevra aussi les monoplaces de la F1, l’investissement se veut rentable, le maire de Rio affirme que cela ne coûtera pas un centime à la ville, là je doute franchement…

Mais bon… dont acte !

Le contrat est signé pour la partieMoto avec la Dorna pour cinq ans, à partir de 2022.

La ville est raide dingue de sports mécaniques, la ville est la plus folle au monde, l’ambiance est la plus démentielle que je connaisse, le retour du MotoGP est une sorte de renaissance…

 

CHUTES d’IGUAZU.

Bon, si vous voulez faire un voyage de folie, avant le GP, allez voir au milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre le Brésil et l’Argentine, les fabuleuses chutes de l’Iguazu, plus hautes que le Niagara (presque le double !) inoubliables…

A l’époque du GP F1, Gilles Gaignault, nous rappelle que régulièrement François Guiter, le grand patron chez ELF, nous y emmenait !

Le nouveau circuit développera 4,5 km de long, avec sept virages à gauche et six à droite.

Vivement 2022 !

Bon on ne sait pas ce que vont devenir tous les circuits qui accueillent et veulent accueillir le MotoGP dans les années à venir, il est probable qu’il y a aura des désistements mais aussi des GP qui vont disparaître, au moins partiellement, du calendrier, en particulier en Espagne-Portugal, puisque Portimão s’est mis aussi sur les rails.

Bon, la joie n’existe pas chaque jour dans ce pays dictatorial et même au delà, la fête est rare mais Rio a toujours été à part.

Samba !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et ELF

 

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR LE NOUVEAU CIRCUIT DE DEODORO À RIO

http://www.autonewsinfo.com/2019/05/22/feu-vert-pour-le-futur-circuit-de-rio-de-janeiro-a-deodoro-295354.html

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis