MOTOGP 2021 : VIÑALES COMMENCE À PARLER DE SA SORTIE DE YAMAHA.

 

C’est après le GP de Thaïlande que Viñales a commencé à se lâcher.

Alors que Marquez se faisait photographier avec le symbole de son huitième titre le « Eight Ball », pardon à mes lecteurs les plus jeunes, je ne connaissais  pas la « Magic Eight Ball », inventée par la maison de jeux Mattei, qui dit l’avenir et répond aux questions…

 

LA « EIGHT BALL », DU BILLARD !

C’est aussi la boule noire No 8 qui est la plus importante au billard américain, ça je le savais et je m’étais contenté de ce symbole…

Maverick Viñales, c’est d’abord une énorme erreur de casting de Yamaha.

On l’a signé très vite, trop vite, pour forcer la main à Rossi qui se faisait désirer…

 

VIÑALES SAIT GAGNER MAIS NE SAIT PAS POURQUOI

 

En plus il  fait les meilleurs temps en essais d’hiver, gagné plusieurs GP en début de saison, on a cru au pilote miracle, c’était un mirage.

Encore plus que plus il a emmené Yamaha dans des directions techniques absurdes, dont la marque bleue sort petit à petit mais avec difficultés.

J’ajoute souvent que qu’il gagne ou qu’il se traîne il se sait pas pourquoi.

Or Yamaha a besoin de pilotes très « développeurs » et de gagneurs réguliers, comme il devient de plus en plus clair que Rossi veut continuer, ce serait le sens du changement de statut de Galbusera, son ingé piste, pour qui le fait de devenir patron de l’équipe de test est une vraie promotion.

 

ROSSI ET GALBUSERA

Et Rossi veut attaquer son nouveau défi avec un jeune…

Du coup, comme Viñales sait que Quartararo sera nommé quoi qu’il arrive en team factory en 2021, il commence à dire à la Presse que la Yamaha n’est pas adaptée à son pilotage, il freine et accélère infiniment plus vite que ce que peut lui donner la moto.

Direction en 2021 ?

Pour un pilote un peu acrobate, ça sent le rouge, où l’on est désespéré d’attaquer 2020 avec des motos phénoménales mais pas de pilotes pour les faire rouler comme elles le peuvent.

 

DALL’IGNA EN RAGE QUE SES MOTOS N’AIENT PAS DE PILOTES

Gigi dall’Igna a déjà dit que l’idéal serait Marquez (ce le serait pour toutes les usines…) mais qu’en effet pour 2021 Ducati et lui cherchent la perle rare.

La seule sur le marché s’appelle alors Vinales…

Parce que les rouges savent très bien que Marquez restera chez Honda.

Ils peuvent espérer Quartararo s’il n’est pas nommé en usine chez Yamaha, mais la maison bleue ne peut pas faire cette erreur-là !

Donc, la logique est un duo Quartararo-Rossi en ´team factory’ Viñales chez Ducati, il y aura dès lors un guidon chez Yamaha-Petronas, avec du monde au portillon, Zarco, Marquez Junior, Marini (le frère de Rossi)…

 

QUARTARARO IRA EN TEAM FACTORY

 

Cela dit, si Lorenzo quitte Honda (il attend d’être licencié pour garder ses quatre millions annuels de contrat), il y aura aussi un guidon en Factory Honda…

Et là ça va pousser fort de tous les côtés…

Rossi reste ?

Lorenzo s’en va ?

C’est le blues alors ?

Tout vient de là comme disait Johnny…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis