F4 ITALIA : LE NORVÉGIEN DENNIS HAUGER IMPÉRIAL AU MUGELLO EST SACRÉ.

 

 

 

Red Bull devance Ferrari sur ses terres!

Dans le terrain de jeu de la Scuderia, le Mugello,
Dennis Hauger du Van Amersfoort, l’équipe Hollandaise, a infligé une leçon de pilotage à Gianluca Petecof de la Scuderia Italienne PREMA. Le Norvégien décroche facilement le titre en F4 Italia. Lui qui avait été battu, il y a quelques jours, pour le sacre en F4 ADAC Allemande, par le Français Théo Pourschaire!

 

La F4 Italia est au Mugello pour son avant-dernière manche de 2019. Marzio Moretti (BVM) débute.

Dennis Hauger, le jeune espoir venu de Norvège et qui roule pour l’équipe Néerlandaise du Van Amersfoort? est le nouveau leader de la F4 Italia. Il décroche les trois poles.

 

Course 1

Le Norvégien conserve l’avantage à la chicane, alors que son rival Gianluca Petecof qui pilote, lui, pour la Scuderia PREMA surprend Paul Aron, son partenaire chez PREMA pour lui ravir la deuxième place. Derrière, Filip Ugran du Team BVM embarque l’aileron de Lucas Alecco Roy, équipier d’Hauger au Van Amersfoort, avant de s’ensabler… Safety-car!

A la reprise, Petecof prend à parti Hauger. Après un accrochage, les deux pilotes visitent les bas-côtés. Le Brésilien parvient à revenir en piste rapidement. Seuls Aron et Lorenzo Ferrari de l’écurie Antonelli, ont eu le temps de passer. Par contre, le Norvégien repart en queue de peloton. Joshua Dürksen de la formation Allemande Mücke, est à portée de tir de Petecof. Le Paraguayen tente une attaque et il finit dans le gravier. Nouveau safety-car!

Faute de temps, la course est finalement neutralisée jusqu’au bout. Aron est du coup déclaré vainqueur, devant Ferrari. Petecof étant lui naturellement pénalisé pour sa valse avec Hauger. Jonny Edgar du Jenzer est donc promu troisième.

 

Course 2

Hauger s’élance cette fois-ci devant Roman Staněk d’US Racing et Ido Cohen, autre pilote Van Amersfoort. Le pilote Israélien part à la faute et il rentre en piste derrière Dürksen. Aron et Petecof profitent de la fébrilité de Cohen pour le passer également. Puis Roy fait « gravier » et le safety-car intervient.

Pas de problème pour Hauger, qui sème Staněk. Cohen, lui, a profité du regroupement pour reprendre la troisième place ! Aron, passé quatre, tente de le passer à la faute, en vain. Le dernier est assez terrible. Amna Al Qubaisi la pilote Emirati du PREMA, se retrouve en difficulté, tandis que Nicola Marinangeli du Bhaitech… tape le mur!

Dennis Hauger s’impose. Longtemps après, Staněk et Cohen passent devant le damier.

 

Course 3

Hauger prend vite le large. Il faut dire qu’Aron et Dürksen sont en lutte pour la seconde place, ce qui fait les affaires du pilote Red Bull Junior Team. Aron finit par se débarrasser de Dürksen. Petecof, alors quatre, rattrape le Paraguayen, sans trouver de solution.

Avec ce doublé, Hauger obtient le titre. Aron et Dürksen complètant le podium.

Battu par le jeune Français Théo Pourchaire en F4 ADAC, Dennis Hauger se console avec le titre en F4 Italia ! Notez que c’est le premier pilote Red Bull Junior Team, à décrocher un titre depuis Pierre Gasly, en 2016 (en GP2.)

Avec 305 points, le Norvégien est intraitable. Deuxième avec 222 points, Petecof aura complètement raté sa deuxième moitié de saison. Troisième avec 197 points, Aron fut l’autre homme fort du Mugello. S’il en fait autant à Monza, le protégé de Mercedes-Benz pourrait bien finir vice-champion…

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RED BULL

 

Dennis Hauger (Van Amersfoort.) Copyright : RED BULL

 

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE