SANS OPPOSITION… VICTOIRE ET DOUBLÉ NATURELLEMENT DES TOYOTA AU FUJI EN MONDIAL WEC.

 

 

 

WEC 2019 FUJI – Le stand TOYOTA et Sébastien BUEMI, Kazuki NAKAJIMA et Brendon HARTLEY

 

Le trio avec le Suisse Sebastien Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Néo-Zélandais Brendon Hartley a remporté sans opposition à domicile ce dimanche 6 octobre, l‘épreuve des 6 Heures du Fuji au loIntain Japon, seconde manche du Championnat du monde d’endurance WEC 2019-2020

Ils triomphent et l’emportent en devançant la voiture-sœur, l’autre Toyota TS 050 Hybrid que se partagent l’Argentin José-Maria Lopez, le Britannique Mike Conway et le Nippon Kamui Kobayashi.

Difficile de se passionner pour ce Championnat du monde d’endurance WEC, qui souffre malheureusement depuis les départs des équipes ‘ officielles ‘ Audi et Porsche, car Toyota reste la seule équipe usine et n’a aucun adversaire à chaque course, capable de lutter…

 

WEC 2019 FUJI – La REBELLION termine sur le podium LMP2 mais loin à … 2 tours

 

Dommage car les courses d’endurance demeurent de belles épreuves avec évidemment la course phare, les très célèbres et mondialement connues, les prestigieuses 24 Heures du Mans

Il faut bien reconnaitre que leurs adversaires actuels , les prototypes LMP1 privés non hybrides, ne peuvent rivaliser avec les très performantes et surpuissantes Toyota TS050 Hybrid

Derrière les deux Toyota, la Rebellion LMP1 de l’équipe privée Suisse de l’Américain Gustavo Menezes du Français Norman Nato et du Brésilien Bruno Senna se classe troisième mais elle termine, loin… à deux tours !

TRIPLÉ ORECA EN LMP2 ET VICTOIRE HOLLANDAISE…

WEC 2019 FUJI L’ORECA 07 du RACING TEAM NEDERLAND victorieuse en LMP2

 

En LMP2, triomphe pour l’ORECA 07  du Racing Team Nederland du trio Néerlandais, avec Giedo van der Garde et Fritz van Eerd et renforcé par le récent Champion de F2, Nyck de Vries.

Ils l’emportent en précédant deux autres ORECA 07 les deux voitures du Jackie Chan DC Racing qui les accompagnent sur le podium, la 38 devançant la N°37

Top 5 pour deux autres ORECA 07, la N°22 de l’équipe US United Autosport et la N°33 de High Class Racing.

L’Alpine A470, la N°36 de l’écurie Signatech Alpine ne se classe qu’au 6éme rang, également devancé par l’ORECA 07 du Cool Racing aux mains notamment son ancien pilote Nico Lapierre.

 

SUCCÈS ASTON MARTIN EN LMGTE/PRO

WEC 2019 FUJI L’ASTON MARTIN victorieuse en LMGTE PRO

 

Partie depuis la pole, la Porsche 911 RSR N°91 de la paire Lietz-Bruni ne termine qu’au 6éme rang s’étant vu infligé un drive through pour ne pas avoir respecté les limites de la piste !

Ce qui devient de plus en plus fréquent chez les pilotes dans toutes les disciplines en circuit…

La victoire revient à l’une des  Aston Martin Vantage, la N°95 des Danois Nicki Thiim et Marco Sorensen, lesquels triomphent en précédant l’autre lPorsche 911 RSR, la N°92 des Champions du monde en titre, le duo  Kevin Estre-Michael Christensen.

La 3éme place sur le podium revenant à la seconde Aston Martin, la N° 97 du Belge Maxime Martin et du Britannique Alex Lynn.

Suivent les deux Ferrari F488 GTE Evo de la Scuderia AF Corse. La N°51 de Calado-Pier Guidi précédant la 71 de Rigon et Molina.

 

ASTON L’EMPORTE AUSSI EN LMGTE/AM

WEC 2019 FUJI L’ASTON MARTIN victorieuse en LMGTE AM

 

Dans la catégorie LMGTE Am, c’est également une Aston Martin Vantage  qui s’impose la N°90 de TF Sport, que se partageaient Salih Yoluc, Charles Eastwood et Jonathan Adam, au terme d’u week-end 100% réussi avec et la pole pole position et la victoire!

La Ferrari F 488 GTE #83 AF Corse de François Perrodo, Manu Collard et Nicklas Nielsen se classe seconde et occupe le commandement au Championnat.

La Porche 911 RSR N° de Project 1, de Ben Keating, Fraga et Bleekemolen, complétant le podium.

Top 5 pour la Ferrari F488 GTE EVo N° 70 du MR Racing  Cozzolino, Beretta et Ishikawa et pour la Porsche 911 RSR N°77 du Dempsey-Proton Racing de Ried, Pera et Campbell.

 

John ROWBERG

Photos :TEAMs et WEC

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DES 6 HEURES DU FUJI EN WEC

 

1 – Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota TS050) Toyota – 232 tours 

2 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050) Toyota à 33”955

3 – Senna/Menezes/Nato (Rebellion R13/Gibson) Rebellion à 2 tours

4 – Van Eerd/De Vries/Vd Garde (Oreca 07/Gibson) Racing Nederland à 10 tours (1er LMP2)

5 – Gonzalez/Da Costa/Costa (Oreca 07/Gibson)  Jackie Chan DC à 10 tours

6 – Tung/Aubry/Stevens (Oreca 07/Gibson) Jackie Chan DC à 11 tours

7 – Hanson/Albuquerque/Jarvis (Oreca 07/Gibson) United à 12 tours

8 – Patterson/Yamashita/Fjordbach (Oreca 07/Gibson) HighClass à 13 tours

9 – Lapierre/Borga/Coigny (Oreca 07/Gibson) Cool Racing à 13 tours

10 – Robertson/Simpson/Smith (Ginetta G60-LT-P1/AER) Team LNT à 14 tours

11 – Laurent/Negrão/Ragues (Alpine A470/Gibson) Signatech Alpine à 15 tours

12 – Ghiotto/Hanley/Orudzhev (Ginetta G60-LT-P1/AER) Team LNT à 16 tours

13 – Lacorte/Belicchi/Sernagiotto (Dallara P217/Gibson) AF Corse à 16 tours

14 – Sørensen/Thiim (Aston Martin Vantage) AMR à 21 tours (1er LMGTE PRO)

15 – Christensen/Estre (Porsche 911)  Porsche à  22 tours

16 – Lynn/Martin (Aston Martin Vantage) AMR à 22 tours

17 – Calado/Pier (Ferrari F488 GTE EVO) AF Corse à 22 tours

18 – Rigon/Molina (Ferrari F488 GTE EVO) AF Corse à 23 tours

19 – Bruni/Lietz (Porsche 911) Porsche à 24 tours

20 – Yoluc/Eastwood/Adam (Aston Martin Vantage) TF Sport à 24 tours (1er LMGTE AM)

21 – Perrodo/Collard/Nielsen (Ferrari 488 GTE EVO) AF Corse à 25 tours

22 – Keating/Fraga/Bleekemolen (Porsche 911) Project 1 à 25 tours

23 – Ishikawa/Beretta/Cozzolino (Ferrari 488 GTE EVO) MR Racing à 25 tours

24 – Ried/Pera/Campbell (Porsche 911) Dempsey Proton à 25 tours

25 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488 GTE EVO) AF Corse à 26 tours

26 – Perfetti/Heinemeier-Hansson/Cairoli (Porsche 911) Project 1 à 26 tours

27 – Wainwright/Watson/Barker (Porsche 911) Gulf Racing à 28 tours

28 – Hoshino/Leener/Preining (Porsche 911) Project 1 à 34 tours

29 – Grimes/Mowlem/Hollings (Ferrari 488 GTE EVO) Red River à 35 tours

30 – Dalla Lana/Turner/Gunn (Aston Martin Vantage) AMR à 46 tours

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles