DERNIÈRE VICTOIRE DTM 2019 POUR NICO MULLER ET AUDI CE DIMANCHE À HOCKENHEIM.

 

 


DTM-2019-A-HOCKENHEIM-Les-concurrents-rassemblés-pour-la-photo-de-famille-de-fin-dannée

 

Le Suisse Nico Müller remporte ce dimanche 6 octobre, la dix-huitième et dernière course de la saison 2019, laquelle s’est déroulée  dans des conditions dangereuses à Hockenheim Nico Müller, l’un des pilotes de l’équipe Audi Sport Team Abt Sportsline, a décroché sa troisième victoire de la saison à l’occasion de cette ultime manche du calendrier DTM de l’année à Hockenheim, une course qui a d’ailleurs été interrompue par un drapeau rouge !

 

DTM 2019 HOCKENHEIM La dernière victoire de la saison pour NICO MULLER, le SUISSE de AUDI

 

Pietro Fittipaldi de l’équipe Belge du WRT a été exclu des résultats des qualifications pour avoir brisé le parc fermé après la séance de qualifications et il a dû débuter la course en s’élançant à l’arrière de la grille.

A retenir encore sinon que la durée totale de cette épreuve a été réduite en raison des conditions météorologiques, le directeur de la course, obligeant en outre à deux tours de formation.

L’Ecossais Paul di Resta, de l’équipe Suisse R-Motorsport, a été le premier à abandonner, stoppant son Aston Martin Vantage lors du premier tour de formation, en raison d’un problème technique.

 


DTM-2019-HOCKENHEIM-Le-dernier-depart-de-la-saison.

 

Au début, Müller menait depuis la pole position alors que Rockenfeller se retrouvait côte à côte avec Timo Glock et Marco Wittmann, deux pilotes du BMW Team RMG, dans le premier virage. René Rast, de l’équipe Rosberg, profitant de ce fait des premières luttes de virage, pour s’emparer de la deuxième place à la Parabolique, suivi de Rockenfeller en troisième position et de Wittmann en quatrième position.

Nick Cassidy, pilote du Super GT Japonais au volant de sa Lexus Tom’s, était heurté par Jonathan Aberdein du WRT !

Sa Lexus heurtait les rails et la voiture de sécurité entrait en action.  Et puis la course allait être stoppée au drapeau rouge, car l’Aston Martin Vantage de l’Espagnol Daniel Juncadella s’embrasait et du coup les véhicules de secours ont dû être envoyés sur la piste.

La course allait être relancée derrière la voiture de sécurité après 15 minutes, alors que Jenson Button avait du mal à faire démarrer sa Honda NSX-GT sur la grille.  Mais le Britannique a finalement réussi à repartir et a rejoindre le fond du peloton

Müller conservant la tête au redémarrage, Rast l’attaquait sans parvenir à le doubler. L’Audi du Français Loïc Duval, perdant une position contre Joël Eriksson du BMW Team RBM.

Ronnie Quintarelli autre pilote du Super GT pilotait la Nissan GT-R, tandis que Jenson Button roulait lui aussi comme la veille.

Rockenfeller et Wittmann se sont affrontés à la fin du quatrième tour, le pilote Audi réussissant à revenir sur la piste devant le pilote BMW. Wittmann se voyait condamné à une peine d’un drive through pour un pilotage jugé dangereux alors qu’il heurtait Aberdein.

Alors que Müller menait, Rast revenait chausser des pneus neufs à la fin du septième tour.

Rast rejoignait la piste devant Müller, qui réduisait l’écart, les deux pilotes se retrouvant côte à côte lors du virage 8.

Rast perdant le contrôle de son Audi RS 5 DTM en s’écartant, Müller reprenait pratiquement la tête.

Rast a continué à se débattre avec ses pneus neufs, à perdre du terrain cédant une position face à Rockenfeller. Au 12éme tour, Glock a réduit l’écart avec le Champion, Robin Frijns, de l’équipe Abt Sportsline, rejoignant également le duo.

Les positions sont ensuite restées stables, Green et Eriksson occupant alors les deux premières positions de la course, il est vrai sans avoir effectué leur arrêt obligatoire.

Le Britannique cherchait à prendre suffisamment d’avantage sur Müller, alors à la troisième place,

Rast a finalement amené ses pneus à la bonne température et a commencé à rouler plus vite pour combler l’écart avec Rockenfeller à dix minutes de la fin.

Green rentrait enfin à son stand au cours de l’avant-dernier tour et Eriksson le suivait dans les stands.

 

DTM 2019 HOCKENHEIM Le dernier podiumavec un noveau triplé AUDI avec MULLER, ROCKENFELLER et René RAST, LE CHAMPION

 

Müller retrouvait la tête et son leadership n’a pas été contesté, lui permettant  de remporter sa troisième victoire de l’année devant Mike ‘ Rocky’ Rockenfeller et René Rast. Glock réussissat  à doubler Green, qui venait de rejoindre la piste, pour se classer quatrième devant le Britannique.

Eriksson a terminé sixième, suivi de Robin Frijns et de Jake Dennis avec son Aston Martin du R-Motorsport. Bruno Spengler, du BMW Team RMG, se classant neuvième, tandis que le Français Loïc Duval complétait le Top 10.

Précisons enfin que l’ancien Champion du monde de Formule 1, l’Anglais Jenson Button se montrait à nouveau le pilote de la voiture la mieux placée de la Super GT japonaise, finissant à la 16éme place, suivi de près par Quintarelli au 17éme rang.

 

DTM 2019 HOCKENHEIM- L’AUDI du CHAMPION, René RAST

 

René Rast, sacré Champion DTM 2019 depuis le Nürburgring, termine cette saison 2019 avec 324 points.

Nico Müller, le vainqueur du jour de la dernière course de la saison, termine l’année en dauphin, totalisant 250 Pts soit 74 points de retard à la deuxième place, cependant que le plote BMW  Marco Wittmann, termine à la troisième place avec  202 points.

La saison 2020 du DTM commencera le week-en des 25 et 26 avril

 

Peter SOWL

Photos : TEAMS et DTM

 

DTM 2019 HOCKENHEIM L’AUDI de NICO MULLER remporte la derniére course 2019

 

LE CLASSEMENT DE LA SECONDE COURSE D’HOCKENHEIM DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019

 

1 – Nico Muller (Audi) ABT, les 27 tours en 1’04’45″023

2 – Mike Rockenfeller (Audi) Phoenix à 3″835

3 – René Rast (Audi) Rosberg à 8″403

4 – Timo Glock (BMW) RMR à 11″849

5 – Jamie Green (Audi) Rosberg à 13″094

6 – Joel Eriksson (BMW) RBM à 16″248

7 – Robin Frijns (Audi) ABT à 22″172

8 – Jake Dennis (Aston Martin) R-Motorsport à 36″594

9 – Bruno Spengler (BMW) RMG à 51″319

10 – Loïc Duval (Audi) Phoenix à 55″877

11 – Ferdinand Habsburg (Aston Martin) R-Motorsport à 58″838

12 – Marco Wittmann (BMW) RMG à 59″767

13 – Sheldon van der Linde (BMW) RBM à 1’00″417

14 – Philipp Eng (BMW) RMR à 1’01″873

15 – Pietro Fittipaldi (Audi) WRT à 1’30″051

16 – Jenson Button (Honda) WRT à 1’55″243

17 – Ronnie Quintarelli (Nissan) Nismo à 1 tour

 

MEILLEUR TOUR: Mike Rockenfeller, en 1’52″014

 

ABANDONS

15° tour:  Jonathan Aberdein

1° tour: Daniel Juncadella

1° tour : Nick Cassidy

 

NON PARTANT

Paul Di Resta

 


DTM-2019-HOCKENHEIM-Le-sacre-final-pour-RENE-RAST-du-Team-AUDI-ROSBERG

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DU CHAMPIONNAT DTM 2019

1.Rast : 322 points – 2.Muller : 250 – 3.Wittmann : 202 – 4.Rockenfeller : 182 – 5.Frijns : 157 – 6.Eng : 144 – 7.Duval : 134 – 8.Green : 115 – 9.Spengler : 106 – 10.Aberdein : 67

 

DTM Sport Tourisme

About Author

gilles