5 OCTOBRE 2014… IL Y A CINQ ANS LE DRAME DE JULES BIANCHI AU GRAND PRIX DU JAPON À SUZUKA.

 

 

ENKEYDESIGN-Hommage-a-JULES-BIANCHI

 

Les années passent, les mois défilent… mais on n’oublie pas celui qui était le grand espoir du sport automobile Français, l’Azuréen Jules Bianchi, fauché en pleine gloire lors du Grand Prix du Japon de Formule 1, le dimanche 4 octobre 2014 !

C’était il y a déjà… cinq ans.

Ce jour-là, ce qui s’annonce comme une brillante carriére au plus haut niveau, vu son sensationnel parcours dans les formules de promotion, l’anti-chambre de la F1, celle-ci est brusquement interrompue suite à son grave accident, lequel causé sus une pluie battante par la collision entre sa monoplace Marussia et une dépanneuse positionnée en bord de piste pour tenter de dégager une autre voiture qui était sorti auparavant exactement au même endroit.

Dégagé de la carcasse de sa Marussia, Jules était transporté dans le coma vers l’Hôpital de Mie à Yokkaichi avant d’être ensuite rapatrié en France à l’Hôpital de Nice.

 

 

 

Un peu plus de neuf mois plus tard, ce charmant garçon, bourré de talent et qui était promis assurément à une formidable carriére en GP, nous quittait le 17 juillet 2015, n’ayant jamais repris connaissance.

Avec lui, le sport automobile Français perdait l’un de ses plus sérieux candidats au titre mondial en Formule 1.

Cinq ans, 5 ans déjà.

En ce 5 octobre 2019, on n’oublie pas Jules Bianchi.

 

RIP toi qui était déjà un IMMENSE CHAMPION.

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jeff THIRY

 

INOUBLIABLE SON JOUR DE GLOIRE… 9ème AU GP. DE MONACO AVEC LA MODESTE MARUSSIA

F1-MONACO-2014-LE-TEAM-MARUSSIA, fête la 9ème place de Jules BIANCHI et ses tous premiers points au CHAMPIONNAT du MONDE de F1 -Photo: Jean -Francois THIRY

 

About Author

gilles