JAPAN F3 : RITOMO MIYATA VICTORIEUX POUR LA DER À OKAYALA, LE FRANÇAIS FENESTRAZ DÉJÀ TITRÉ.

 

 

 

Ritomo Miyata le pilote Tom’s est venu à Okayama assuré d’être vice-Champion de Japan F3.
Il a pourtant tenu à partir sur un doublé.

 

Okayama cloturait le championnat 2019 de Japan F3. Le gentleman-driver Takashi Hata du B-Max with Motopark, pilote la voiture habituelle de  d’Ukyo Sasahara, retenu par la F3 Asian, où il a d’ailleurs décroché le titre.

Rappelons que le jeune pilote Francais Sacha Fenestraz autre pilote B-Max with Motopark, est déjà titré et Ritomo Miyata de chez Tom’s est second

Miyata décroche les poles. Un autre jeune pilote tricolore Charles Milesi quî pilote pour le Team OIRC by Carlin signe un excellent chrono, synonyme de 4eme temps, mais malheureusement il voit ses temps annulé pour vitesse excessive dans les stands.

Course 1

Miyata s’envole au feu vert. Fenestraz est derriere  Sena Sakaguchi de Tom’s surprend Hiroki Otsu  du Threebond et passe trois.

Ensuite, c’est relativement calme. Enaam Ahmed du B-Max with Motopark renonce. Miyata s’offre une chaleur et il lève un peu le pied, sans que Fenestraz ne parvienne à le rattraper.

Miyata, Fenestraz et Sakagushi composent ainsi le premier tiercé.

Course 2

Bis repetita le dimanche. Miyata a tôt fait de semer Fenestraz. Sakaguchi dépose Yoshiaki Katayama le  pilote OIRC by Carlin pour la troisieme place.

Pas de sortie de piste ou de panne, les 13 pilotes présents rallient l’arrivée.

On retrouve donc le trio du samedi, dans le même ordre, sur le podium : Miyata s’offre un doublé, Fenestraz suit et Sakagushi, complète le podium

Avec 16 podiums (dont 8 victoires) en 18 courses, Sacha Fenestraz pouvait difficilement rêver mieux !

Avec 162 points, il efface sa campagne 2018 mitigé en F3 Européenne. Quid de 2020 ?

Retour en Europe ou poursuite au Japon ?

Signalons qu’avant lui, deux autres Français, Benoit Treluyer et Sébastien Philippe ont été eux aussi champion de Japan F3.

Second avec 142 points, Miyata paye son inconstance. Pilote Toyota, il est à peu près sûr d’aller en Super Formula, l’an prochain.

Comme Fenestraz, Ahmed était en quête de rédemption. Il termine trois totalisant 63 points, ce qui est tout de même un bilan moyen, vu son palmarès.

Le tout jeune Milesi s’est courageusement lancé en Japan F3, sans passer par la F3 Européenne (comme Fenestraz et Ahmed.)

Blessé à mi-saison, alors qu’il était en pleine progression, il a fêté son retour par deux Top 5. Il finit neuf avec 13 points, devançant des pilotes ayant disputé toute la saison. Donc saison réussit pour lui au lointain Japon.

Il n’y aura pas de F3 Japan, en 2020. Pour des raisons de copyright, la discipline prendra le nom de Super Formula Lights.

La voiture sera la Dallara 320, conçue pour l’EuroFormula Open.

En parallèle, il existera la Formula Regional Japan, couru avec des Dome. Yoshiaki Katayama a d’ailleurs testé la voiture cette semaine.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RITOMO MIYATA

(Tom’s.) Copyright : RITOMO MIYATA

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE