WSBK 2019 A MAGNY COURS : LE FRANÇAIS MAHIAS VAINQUEUR EN SUPERSPORT, WEEK END TOTALEMENT VERT

 

MAHIAS (SSP 600) ET REA (WSBK) VAINQUEURS A MAGNY COURS

 

Moi qui ne suis pas spécialement accro au SUPERBIKE Mondial, plus connu sous l’appellation de WSBK, qui manque cruellement de règles (sur les cinq titres d’affilée de Rea, trois lui ont été donnés par le règlement), les courses de la manche Française de Magny Cours de week-end, ont été superbes et il n’a pas plu ce dimanche.

Donc Rea en est à cinq titres d’affilée, du jamais vu en WSBK, je l’ai dit il a puissamment été aidé par le règlement mais le garçon a évidemment un gros talent.

Et ce cinquième titre a été pris suite à deux grosses bastons, c’est encore plus sympa.

Car ce week end, la Yamaha de Van der Mark a été très accrocheuse, gros duels entre les deux motos, Rea a gagné la dernière manche, avec le titre en prime.

 

LA YAMAHA DE VAN DER MARK EN BASTON DE BOUT EN BOUT AVEC REA

 

On se souvient aussi du début de saison où la Ducati de Bautista avait enfilé onze victoires d’affilée, Rea a gardé son calme, perdu peu de points à chaque fois puis Bautista a commencé à tomber.

Le régime moteur de sa Ducati étant réduit, il a du forcer et il s’est retrouvé un paquet de fois au tas, ce dimanche encore en s’accrochant avec Raztagliloglu.

Bref, cinq titres d’affilée, c’est du jamais vu.

Pour la photo finale, Rea s’est paré d’un nœud papillon vert, ce qui est limite parce que l’Irlande, la vraie, c’est plus bas que chez lui, lui est d’Ulster, et donc sujet Britannique…

Mais bon, l’Ulster compte aussi les meilleurs pilotes sur route au monde, il doit y avoir un gêne en forme de deux roues…

 

LES YAMAHA DE LOWES ET BAZ, TROIS ET QUATRE

 

Dans cette course du dimanche, le Français Loris Baz de l’équipe Hollandaise Yamaha Ten Kate, a terminé à une bonne quatrième place.

Classement du mondial WSBK après Magny Cours 2019

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/FRA/SBK/003/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

ARRIVÉE TRÈS REMARQUÉE DE MAHIAS

 

En Supersport 600, c’est la Kawasaki du Français LMahias qui l’emporte, après là aussi une énorme baston.

Qui commence au premier tour, accrochage entre trois motos, dont celle du Français Bau dont c’était la première participation au mondial, un cadeau du Team GMT 94, pour son titre français en Supersport.

Drapeau rouge, on recommence…

Et, c’est incroyable, les deux intouchables du team Yamaha Bardahl, Krummenacher et Caricasulo, se mettent au gravier !

Du coup un autre pilote tricolore, Jules Cluzel est en tête, mais sa moto ne crache pas toute sa puissance, il est doublé par Vinales  et Mahias.

Le final est juste démentiel, avec des attaques à tous les virages et sur cinq tours, Mahias finit par passer Vinales (une fois de plus !) mais cette fois en vue de l’arrivée, il a gagné.

Les autres Français, Cluzel six, Perolari sept, Danilo douze.

Bref, dans cette manche française du WSBK, dans la cylindrée SSP 600, le titre n’a pas été décerné, il aurait pu l’être.

Et ce grâce à l’incroyable combativité des pilotes français, qui ont ravi le public hélas très clairsemé…

Il reste deux courses avant la fin de la saison, Cluzel et Mahias peuvent prendre des places…

 

Classement mondial SSP 600 après Magny Cours 2019

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/FRA/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

MAGNIFIQUE VICTOIRE EN PAQUET D’ANA CARRASCO

 

En Supersport 300, là encore bagarre phénoménale et l’on a vraiment cru longtemps que le Français Andy Verdoïa allait prendre sa première victoire.

Il était dans un groupe très serré de quatre motos, dont trois Kawasaki.

A plusieurs reprise, Andy a été leader de ce groupe mais dans le dernier tour il se rate, c’est la championne du monde 2018 Ana Carrasco qui l’emporte.

 

VERDOÏA (NO 25) A ÉTÉ EXCEPTIONNEL SAUF DANS LE DERNIER TOUR!

 

Manuel Gonzales devient aussi le plus jeune champion de toute l’histoire de la vitesse mondiale, il a 14 ans.

Quant à Verdoïa, maintenant on en est sûrs, il y a une relève qui arrive dans la vitesse française.

Mais les GP sont encore loin !

Il ne reste plus qu’une seule course au Qatar, sorte de récompense pour les meilleurs de la saison, mais Andy aura du mal à accrocher le podium mondial, on verra bien, il roule le garçon !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK

 

Classement SSP 300 2019 après Magny Cours

http://resources.worldsbk.com/files/results/2019/FRA/SSP300/002/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=8b046a7c114d0a269b986f43cc1bf767

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis