F4 ADAC : LE FRANCAIS THÉO POURCHAIRE DÉCROCHE LE TITRE. GHIRETTI FINIT À UNE BELLE SIXIÈME PLACE.

 

 

 

Arrivé sur le Sachsenring au coude à coude avec Dennis Hauger du Van Amersfoort,
le jeune pilote tricolore Théo Pourchaire du Team US Racing, a su se transcender.
Le Français décroche ainsi le titre en F4 ADAC.

 

Fin de partie pour la F4 ADAC 2019. Tous les pilotes d’Hockenheim sont présents sur le Sachsenring. Y compris, Ido Cohen au Van Amersfoort, également engagé en EuroFormula Open et F4 Italia, qui enchaîne ainsi les courses, chaque week-end !

Au Championnat, Théo Pourchaire débarque avec un unique point d’avance sur son seul rival pour l’obtention du titre, le Norvégien Dennis Hauger du Van Amersfoort.

Mais le leader du Classement général provisoire décroche… les deux poles. Cela n’offre pas de point, mais c’est toujours ça de mieux !
Accessoirement, cela démontre la motivation du tricolore et son mental.

 

Course 1

Il pleut légèrement avant le début de l’épreuve et certains pilotes optent pour monter et chausser des « pluies ».

Pourchaire rate son départ. Mikhael Belov et Grégoire Saucy du R-Ace GP, atteignent la chicane avant lui. Maigre consolation car Hauger laisse lui passer Arthur Leclerc d’US Racing, pour la quatrième place. Joshua Dürksen de Mücke, part en tête-à-queue et le safety-car intervient.

Les leaders en profitent pour changer de gommes. Pourchaire ressort des stands 2e, devant Saucy. Hauger, lui, s’est offert Leclerc. Le Norvégien double Saucy, puis Pourchaire, qui restent tous les deux au contact. En tentant d’attaquer Belov, Hauger commet une erreur et ses deux poursuivants en profitent.

Premier succès en F4 ADAC pour Belov. Pourchaire termine second et Saucy, suit au troisième rang.

Course 2

Le samedi après-midi, Belov dépose Pourchaire au départ. Gianluca Petecof qui roule au PREMA est trois, devant Hauger. Le Russe, encore excité suite à son succès, effectue une erreur…

Pourchaire, Petecof et Hauger passent devant lui. Peu après, Kristian Thaqi du Mücke, est en difficulté et le safety-car sort une première fois.

À la reprise, Hauger ’klaxonne’ derrière Petecof. Puis, Sebastian Estner du Van Amersfoort and László Tóth du R-Ace GP s’accrochent. Nouveau safety-car.

Au drapeau vert, Hauger déboite Petecof. Le pilote Red Bull Junior Team revient sur Pourchaire. Oliver Rasmussen du PREMA, Nico Göhler du Mücke et Cohen se télescopent en vue de l’arrivée. Du coup, c’est derrière le safety-car que le peloton passe sous le damier.

Sauvé par le gong, Pourchaire s’impose devant Hauger et Petecof.

Course 3

Alessandro Ghiretti, le jeune Français d’US Racing et Roman Staněk d’US Racing)sont en pole. Le Tchèque a des difficultés à s’élancer. Dürksen est second à la chicane, devant Hauger, pourtant parti sept sur la grille !

Pourchaire, lui, glisse et le voilà onze. Staněk écope d’un drive-through pour ne s’être pas positionné correctement sur son emplacement sur la grille. Puis Pourchaire passe Cohen et le voilà donc neuf. À cet instant de la course, Le Français gagnerait le titre d’un point !

Mais ce n’est pas fini…

Ghiretti ne peut retenir Dürksen et Hauger. Le Norvégien double ensuite le Paraguayen, pour la tête de course. Pourchaire, lui, a passé Belov et Saucy. Le voilà septième… Mais c’est Hauger qui serait titré !

Petecof tente une attaque sur Ghiretti et il part jardiner. Voilà Pourchaire six. Rasmussen expédie Estner dans le décor. Safety-car.

Dürksen anticipe le drapeau vert et double Hauger. Ghiretti est alors trois, tandis que Pourchaire est promu cinq, suite au retrait d’Estner.

La direction de course pénalise Dürksen de 30 secondes pour départ volé. Rasmussen est blanchi de toute action anti-sportive.

Hauger est déclaré vainqueur, devant Ghiretti et Rasmussen. En terminant au quatrième rang, Pourchaire est titré !

In extremis, Pourchaire décroche le titre, avec 252 points. Une belle réussite pour le Français, qui a fait preuve de maturité. Second avec 251 points, Hauger n’a pas démérité. Le Norvégien, que Red Bull a tendance à prendre de haut, pourrait se consoler avec un éventuel titre en F4 Italia…

Troisième place pour le jeune Leclerc, qui totalise 197 points. Le Monégasque a été très constant et il prouve qu’il est davantage que « le petit frère de Charles ».

Sixième place finale pour l’autre jeune tricolore Alessandro Ghiretti. Sortant de la F4 SEA, la marche était haute, mais l’esooir Français s’en est franchement bien sorti cette saison en F4 ADAC, vu la quakité des concurrents…

Signalons enfin, qu’Hadrien David  ‘pigiste’ du R-Ace GP, s’est également illustré lors de deux apparitions, cet été. Néanmoins, en tant qu’invité, il ne pouvait inscrire des points.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F4 ADAC

Théo Pourchaire (US Racing), sur la plus haute marche du podium. Copyright : F4 ADAC

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE