AUDI DÉVOILE LES PILOTES DTM QUI ROULERONT AU FUJI FIN NOVEMBRE, AVEC LES SUPER GT NIPPONES.

 

 

 

 

La Frme Audi a dévoilé ce vendredi 27 septembre 2019, la composition des quatre pilotes qu’elle a retenu pour participer à la course au Mont Fuji, la ‘Dream Race‘, opposant des voitures du DTM, à celles du Super GT Japonais en novembre prochain.

Sont donc sélectionnés  les deux Allemands René Rast et Mike ‘Rocky’ Rockenfeller et deux Français Loïc Duval et plus surprenant le semi-retraité, ancien multiple vainqueur des 24 Heures du Mans, Benoît Tréluyer.

Lesquels  seront au volant des quatre DTM RS 5 engagés dans la course aux côtés de trois voitures de l’Équipe BMW, dont la première sera conduite par Alex Zanardi.

Après avoir décroché son deuxième titre de Champion DTM, il y a quelques jours, René Rast sera au volant de la voiture engagée par l’Audi Sport Team Rosberg.

Alors qu’il se prépare à rouler pour la première fois sur le sol Japonais, sa seule expérience antérieure au Fuji, l’étant sur un simulateur afin de préparer parfaitement l’épreuve, nous explique :

« Je ne suis jamais allé au Japon et je suis impatient de voir ce qui nous attend. Ce sera sans aucun doute un événement cool. »

Et il poursuit :

« La piste de Fuji a une longue ligne droite et dans la dernière partie, c’est très technique. Tous les rayons de virage sont très longs. Cela va être intéressant, surtout en ce qui concerne l’usure des pneus. »

De son coté, Mike ‘Rocky’ Rockenfeller effectuera son retour chez Audi Sport Team Abt Sportsline – l’équipe qui lui a offert sa première victoire au DTM – pour cette course, avec son coéquipier actuel, le Français Duval au volant lui d’une Audi Sport Team Phoenix.

Il confie :

 « Je connais très bien de nombreux mécaniciens et ingénieurs de l’équipe et je suis impatient de courir au Japon. Je n’ai jamais roulé la bas moi non plus auparavant dans ma carrière. J’ai entendu beaucoup de bonnes choses sur le pays, la série de courses et la culture des supporters. »

Quant aux deux pilotes tricolores, Loïc Duval, lui, a acquis une expérience de la course au Japon après avoir remporté le titre de Super GT en 2010, Benoit Tréluyer étant également bien connu des fans japonais ayant connu le succès en Formula Nippon et en Super GT lors de ses courses en Extrême-Orient.

Le Français, vainqueur à trois reprises avec l’équipe Audi au Mans, sera au volant de l’équipe clients Audi WRT.

« La course au Fuji me permet de réaliser un rêve. Il combine deux éléments auxquels je dois les plus grands succès de ma carrière: le Japon et Audi. De toute évidence, après trois ans avec seulement quelques courses, ce ne sera pas facile pour moi. Mais je vais faire de mon mieux et espérer ne pas décevoir WRT, Audi et mes fans japonais. »

Dieter Gass, le directeur d’Audi Motorsport, a admis et reconnu qu’il est dommage que le Constructeur d’Ingolstadt, n’ait pas été en mesure d’emmener tous ses pilotes à cette course au Fuji, tout en se félicitant de la composition de la formation retenue :

« De toute évidence, nous aurions préféré emmener tous nos pilotes avec nous au Japon. Cependant, à cause de la manche d’ouverture de la saison du Championnat des Monoplaces de la Formule e qui tombait en concurrence de dates, ce n’était pas possible. Je suis ravi que les trois équipes Audi Sport soient en piste au Fuji et que notre équipe cliente, WRT, ait également réussi à finaliser son engagement au Japon. »

Peter SOWL

Photo : DTM

DTM Super GT Tourisme

About Author

gilles