MOTOGP 2019 : ZARCO LIBÉRÉ PAR KTM, YAMAHA S’Y INTÉRESSE VRAIMENT.

ZARCO LIBÉRABLE À SA DEMANDE

 

La photo d’ouverture, c’est quand Zarco brûlait les planches dans le monde entier…

Oh Happy days!

Mais ça va peut-être (enfin) bouger…

Mes correspondants sont unanimes, dans les concessions KTM ça commençait à grogner sérieusement.

Car, ne l’oublions pas, une marque fait de la ‘compète’ pour vendre des motos !

Et l’attitude très rigide, voire humiliante des dirigeants de KTM à l’égard de Zarco donnait une image de marque très négative à la boîte autrichienne.

KTM LAISSE FILER ZARCO

 

Et bien, KTM change totalement d’attitude, comme quoi, l’opinion publique chez les motards, ça va vite…

KTM a donc annoncé que Zarco serait libéré dès qu’il aurait trouvé une autre marque…

Premier point très positif.

Par ailleurs, on sait que Zarco est en négos très secrètes pour retrouver un guidon dès que possible en MotoGP, il y a en fait trois solutions.

La moins crédible, en tous cas pour l’instant, est la création d’une équipe satellite Suzuki, ce n’est pas la première fois que l’on en parle mais il arrive parfois que les tartes à la crème puissent être dégustées…

Honda, on le sait, aura bientôt des problèmes de recrutement.

Certes, pas du côté de Marquez, tout le monde reconnaît que le binôme Honda-Marquez est intouchable, il a fait tous les podiums cette année sauf à Austin où il est tombé alors qu’il était largement en tête…

Mais Crutchlow veut s’en aller après 2020, Nakagami ne rend pas le HRC fou de joie, Lorenzo est dans une impasse totale, il n’a jamais pu se faire à la moto, n’a jamais pu vraiment l’essayer d’ailleurs, à cause de nombreuses blessures.

LIN JARVIS AFFIRME QUE ZARCO INTÉRESSE YAMAHA

Lin Jarvis, le team manager de Yamaha Factory dit même qu’il aurait très peur de tomber et de se faire vraiment très mal, on rappelle qu’il a eu deux vertèbres fracturées, ce qui est de toute façon douloureux mais aussi dangereux….

Wayne Rainey a du interrompre une brillante carrière après une fracture de vertèbre sur le circuit de Misano.

Quant à Yamaha, il est évident que l’on va avoir besoin d’un pilote d’essai, Folger est très moyennement sur le coup, il rêve d’une année en Moto2, Johann connaît la moto par cœur, c’est la sienne.

Ce qui m’a le plus mis la puce à l’oreille est que depuis un bon bout de temps, Yamaha était dans le silence le plus absolu, dans notre métier, c’est souvent une info,  le silence.

QUARTARARO VA MONTER EN PUISSANCE.. PUIS EN GRADE !

Or, Quartararo aura la même moto que Morbidelli en 2020 (500 t/mn de plus) et montera en principe en Factory en 2021.

Donc ça va bouger…

Il est évident que Zarco voudrait à terme devenir pilote d’usine, savoir si Yamaha peut faire courir deux Français en Factory, là…

Cela dit, Honda fait courir deux Espagnols et Suzuki aussi…

Or le marché espagnol n’est pas celui qui est le plus convoité par les constructeurs, en revanche, ce que l’on cherche c’est un pilote capable d’aller chercher Marquez…

Or le team Factory Yamaha va évoluer.

 

ROSSI N’A TOUJOURS PAS DÉCIDÉ S’IL RESTE OU PAS

 

On ne sait pas si Rossi va rester ou non, surtout maintenant que la moto va bien.

Viñales a certes gagné un GP cette année mais qu’il gagne ou qu’il se traîne, il ne sait jamais pourquoi…

Donc tout cela reste en suspens mais Johann aurait à priori à coup sûr un guidon en satellite, ce qui ne l’enchante pas.

Peut être que Honda ou Suzuki lui donneront cette occasion mais pour l’instant c’est Yamaha qui a  le vent en poupe.

Lin Jarvis a été très clair, Yamaha s’intéresse à Zarco.

C’est d’une logique absolue, c’est un accord win-win…

Pour savoir ce qui va se faire…

La suite au prochain numéro !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis