S5000 : TIM MACROW ET JAMES GOLDING POUR LA PREMIÈRE.

 

 

 

Un week-end chaotique pour les débuts de la S5000, à Sandown en Australie.
Le sous-estimé James Golding du Team Garry Rogers, remporte la course qualificative 2 et la finale,
au nez et à la barbe des stars !

Tim Macrow du MTEC, as de la F3, est lui le premier leader du Classement.

 

C’est parti pour la S5000 ! Cette descendante de la F5000 Australienne se court avec des voitures dérivées de Ligier F3, mais produites chez Mygale.

Les débuts ont lieu à Sandown, alors qu’une seconde manche vient d’être programmée à The Bend, en novembre.

Côté pilotes, outre Rubens Barrichello, l’ancien pilote F1 qui roule pour  le Team BRM et Matthew Brabham du MTEC, déjà évoqués, les promoteurs, ils ont complété la grille comme ils ont pu…

On trouve ainsi le double-champion de F3 Australia, Tim Macrow chez MTEC, le champion de Superleague 2011 John Martin d’AGI Sport, le champion de Formula Masters Asia 2017 Taylor Cockerton autre pilote MTEC, le champion de Toyota 86 2015 Tom Alexander lui Aussi chez AGI Sport et le champion de F3 Australia 2015 Ricky Capo chez Modena Engineering.

Au total, ils sont donc… 13 pour le lancement de cette jeune et nouvelle discipline et compte tenu de la relative improvisation (le barème de points n’est même pas figé !), c’est plutôt pas mal.

 

Les essais 

Martin est le tout premier poleman. Il devance Macrow et Barrichello. En S5000, les trois premiers peuvent choisir leur place sur la grille, mais ils choisissent de rester là où ils sont.

 

Course qualificative 1

Macrow surprend Martin. Trois, Barrichello s’accroche avec un concurrent et il fait du tout-terrain. Le méconnu James Golding du Garry Rogers en profite pour passer. En tête, malgré le pressing de Martin, le double-champion de F3 Australia garde l’avantage.

Macrow remporte donc la manche, devant Martin et Golding.

 

Course qualificative 2

Brabham et Golding, respectivement quatre et trois sur la grille, oublient Macrow et Martin au feu vert. Capo effectue un tête-à-queue, mais les autres pilotes arrivent à l’éviter.

Puis Brabham oublie de prendre un virage, finissant dans le bac-à-sable. Golding hérite des commandes, devant Macrow et Martin. Le vainqueur de la précédente course klaxonne, mais Golding tient tête jusqu’au bout.

Cette fois-ci, Golding s’impose. Macrow et Martin complétant le podium.

 

Course finale

Golding s’élance de la pole. Macrow et Martin restent derrière deux et trois. Capo part une nouvelle fois en tête-à-queue, mais cette fois-ci, il ne redémarre pas. Safety-car.

A la reprise, Macrow tente une attaque. Il bloque ses roues, effectue un 180° et finit en marche arrière dans les pneus.

Martin est promu deux, avant de se faire déborder par Barrichello. Puis Alex Davison de l’équipe BRM, utilise Brabham comme tremplin.

Le pilote de Supercars finit dans les barrières et la course est interrompue.

Golding est déclaré vainqueur, devant Barrichello et Martin.

Faut-il attribuer des points pour cette finale écourtée ?

La S5000 n’a pas encore de réponse.
En attendant, Macrow est leader, avec 64 points. Martin suit avec 61 points. Golding est trois totalisant, lui, 56 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : S5000

 

 

Tim Macrow (MTEC.) Copyright : S5000

Monoplaces S5000

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE