‘SUPERMOTO DES NATIONS’ : LA PRESSION MONTE AU CIRCUIT CAROLE !

 

 

La pression monte ! Yes…

 

À quelques heures de l’événement, la tension grimpe d’un cran du côté de l’Est Parisien et du Circuit Carole.

On entre désormais dans la phase finale des préparatifs du Supermoto avec, jeudi dernier, l’organisation d’un stage de cohésion pour les membres de l’Équipe de France sur le Circuit Carole qui leur a permis de tester la piste. Notamment les trois parties terre qui ont été aménagées il y a peu.

Un ultime galop d’essai qui leur a permis de peaufiner les derniers détails niveau logistique, de prendre leurs marques dans l’enceinte Parisienne et d’affiner les réglages de leurs machines.

Nos hommes, aussi bien en Équipe Senior qu’en Junior, sont prêts, eux qui ont signé une saison exceptionnelle. On pense à Thomas Chareyre, vainqueur cette année de la Coupe du Monde de Supermoto, du Championnat d’Europe S2 et du Championnat de France. Mais aussi à nos trois jeunes, Nicolas Cousin, Emerick Bunod et Axel Marie Luce, tous trois sur le podium de la dernière Coupe du Monde Junior.

 

SEULS CONTRE TOUS…

Il leur faudra être au point pour affronter les seize pays qui se réuniront ce week-end pour mettre fin à l’incroyable série de victoires consécutives de la formation tricolore.

Cinq, sur un total de huit succès, en treize participations !

On pense aux Italiens, mais également aux Espagnols, aux Anglais, aux Tchèques qui ont tous les moyens de bousculer notre sélection nationale.

Sébastien Poirier, Président du Comité d’organisation du Supermoto, se félicite lui de la tournure des événements. Et notamment de la fréquentation étrangère en catégorie S4, les plus jeunes qui rouleront en 85 cc :

« C’est une vraie fierté pour la Fédération Française d’accueillir ce week-end 23 pilotes en S4 dont des Suisse, des Espagnols, des Allemands, des Tchèques, des Autrichiens, des Estoniens… »

Et il enchaîne :

« Le pari d’organiser, en parallèle au Super Moto des Nations, des épreuves supplémentaires était le bon. Le nombre d’inscrits étant aussi élevé en catégorie Open, nous n’aurons pas de temps morts ce week-end. »

Avant d’ajouter et de préciser :

« Je tiens aussi à féliciter la qualité du travail réalisé par l’équipe du Circuit Carole au niveau de la piste. C’était un challenge de réaliser une piste de Supermotard de qualité sur un site dédié à la vitesse, et les premiers retour sont très positifs. Bravo, comme en 2017, les pilotes prendront beaucoup de plaisir. »

Bref, plus que jamais, le Supermoto des Nations est l’événement de cette rentrée à ne pas manquer !

 

François LEROUX

Photos : François LEROUX

 

Moto Tout terrain

About Author

gilles