MOTOGP 2020 : RUMEURS DANS LE PADDOCK, ZARCO CHEZ HONDA ?

IL Y A DU RED BULL LA AUSSI

 

On a vu un peu partout des interviews de Zarco expliquant qu’il a pris un vrai coup de poing dans l’estomac à l’annonce de son absence des circuits jusqu’à la fin de la saison 2019.

Il est vrai que KTM n’a guère pris de gants dans sa façon de lui annoncer, cette brutalité a choqué beaucoup de monde, Dovizioso en a même parlé durant la Conf de Presse du GP d’Aragon.

ON A BEAUCOUP PARLÉ DE ZARCO À LA CONF DE PRESSE DU GP D’ARAGON

Les gens qui font en sorte de faire vivre la marque KTM, du concessionnaire aux ingés d’usine, ont bien conscience que pour leur image, l’attitude (pas le limogeage, la façon de le faire) de la direction de l’usine la fout mal un peu partout.

D’ailleurs le patron de KTM est venu dire à la presse qu’il avait privé Zarco de moto contraint et forcé par une décision du conseil d’administration de KTM…

Je sais bien que la com officielle, partout, en sport comme ailleurs, consiste à nous prendre pour des cons et souvent ça marche, mais il ya peut-être des formes à respecter…

KTM a même fait savoir que l’on pouvait rediscuter de la sortie de Zarco en d’autres termes au cas où…

LEITNER ESSAIE DE RÉPARER UNE ERREUR D’ATTITUDE QUI LA FOUT MAL

Pas facile de rattraper un geste malheureux et  brutal.

Et justement, Zarco est donc venu en Aragon, où il ne roulera pas, uniquement pour récupérer ses affaires dans le camion, peut-être pour dire au revoir à ses potes…

Du coup, les journalistes présents lui ont sauté dessus et il n’a pas caché qu’on l’avait vraiment traité comme un moins que rien.

Qu’il avait vraiment pris un coup de poing dans l’estomac…

Des lecteurs m’ont écrit pour me dire que la vie est comme ça…

Ils n’ont pas tort, aujourd’hui, on vire 2000 mecs pour délocaliser une usine d’un claquement de doigts, on licencie un cadre juste par mail, la violence sociale est omniprésente…

Mais justement amigos, le MotoGP n’est pas la vraie vie, c’est pour ça qu’il attire comme le diamant.

ZARCO EN MODE HAPPY DAYS, LE MOTOGP N’EST PAS LA SOI-DISANT VRAIE VIE

La vie est y est cruelle certes mais on regarde ces garçons faire des trucs inimaginables avec un vrai plaisir…

Donc en Aragon, télés et autres médias font parler Zarco.

Et, il faut croire que le hasard fait bien les choses, beaucoup de ces interviews ont été filmées ou faites devant le camion Repsol.

Or il y a des gens qui gagnent des fortunes pour maîtriser des situations comme celles-là, bien sûr peut être qu’à ce moment là il n’y avait personne autour du camion Repsol et que justement c’est parce qu’il y avait de la place et pas de bruit que les interviews se sont faites à cet endroit…

Ouais…

Bon, concrètement.

Zarco a deux solutions, pilote d’essai chez Yamaha, il connaît la moto par cœur, il sait la faire rouler, il a un p.. de palmarès avec et l’actuel pilote d’essai, Folger, a envie d’aller courir en Moto2 ou en WSBK, dans ce cas Zarco est évidemment la personne idéale.

Et Honda ?

CRUTCHLOW EN A MARRE

Bon, juste une remarque, sur le camion Honda il y a aussi du Red Bull, actuel sponsor de Zarco et n’ayant pas forcément envie de le voir partir chez Monster avec Yamaha.

Ensuite, Honda est en grand risque de recrutement, d’abord Lorenzo en aura peut-être marre de se faire humilier pour la troisième année de suite, en plus il est blessé, souffrant, et n’aura pas eu vraiment le temps d’apprivoiser une moto avec laquelle il a peu d’affinités.

Donc sortie anticipée de Lorenzo possible.

LORENZO EN A PEUT-ÊTRE MARRE AUSSI

Ensuite, Honda n’a guère de relève, Crutchlow a déjà dit qu’il arrêterait fin 2020, Nakagami n’a pas le niveau ni les résultats d’un Zarco en MotoGP, donc la filière Honda est un peu sèche…

Bien sûr on pense au frère Marquez, Junior, mais il est loin d’avoir le jus infernal et les résultats (Yamaha times) de Zarco, dont on rappelle qu’il a fait pole positions et podiums avant d’aller se perdre en terre autrichienne…

Alors vu comme ça, on peut même imaginer qu’il y ait une sorte de course entre Yamaha et Honda pour faire rouler Zarco, Honda ayant une longueur d’avance.

Dernières infos…

CLAUDE MICHY BOUGE FORT EN COULISSES

Claude Michy est un gros soutien de Zarco et le GP de France est l’un des deux plus gros au monde pour les spectateurs.

Quant à Dorna, on s’y désole de voir les grilles de MotoGP se vider avec un très bon pilote condamné à regarder les GP à la TV…

Mis bout à bout, tout ça peut faire que d’ici peu, Zarco sera redevenu Zarco, en France il y aura des millions de « ouf ! » et le champagne est peut-être déjà au frais…

Quel pied ce serait…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis