L’ELMS ENTRE DANS SA PHASE DÉCISIVE AUX 4 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS.

 

 

 

À deux épreuves de la fin, les ELMS (European Le Mans Séries) vont bientôt connaître les verdicts finals d’une édition 2019 ouverte plus que jamais.

En effet, aussi bien en LMP2, LMP3 qu’en LMGTE, tout reste ouvert tant au niveau ‘’Teams’’ que ‘’Pilotes’’pour l’attribution des lauriers.

Dès lors le circuit Ardennais de Francorchamps promet d’être le théâtre de duels à couteaux tirés sur le tracé le plus exigeant du calendrier.

 

ELMS 2019 SILVERSTONE – L’AURUS ORECA du G DRIVE

 

En catégorie LMP2, où s’entremêle qualité et quantité, les deux équipes leaders au Championnat, G-DRIVE RACING et IDEC SPORT ne sont séparées que de 9 points .

Si l’équipe Russe à glané deux victoires à Monza et à Barcelone, une deuxième place à Silverstone et une quatrième ainsi que la pole au Castellet en ouverture de saison, son rival le plus coriace l’équipe Française IDEC SPORT a remporté sa toute première victoire lors de la dernière manche à Silverstone, qui complétée par des places d’honneur au Castellet, à Monza et à Barcelone lui permet de rester dans le sillage à 9 unités donc de son concurrent Russe.

 

ELMS 2019 SILVERSTONE – Victoire pour l’équipe IDEC SPORT ce samedi 31 août —

 

Une autre écurie tricolore, celle du Team GRAFF RACING, l’actuelle troisième à 27 points du leader peut quant à elle, encore espérer terminer seconde.

Quant au classement ‘’pilotes’’ c’est le duo Néerlando-Russe, Job VAN UITERT-Roman RUSINOV qui semble le mieux placé pour décrocher la timbale finale, face à ses plus durs rivaux, les tricolores Paul-Loup CHATIN et Paul LAFARGUE, tius deux épaulés par le Mexicain, Memo ROJAS.

TOUT RESTE OUVERT EN LMP 3

ELMS 2019-BARCELONE CATALUNYA-Ligier JS P3 – Nissan – n° 13 – Team INTER EUROPOL COMPÉTITION – photo Antoine CAMBLOR.

 

Pour cette avant dernière manche de l’ELMS, les prétendants aux lauriers vont se bousculer au portillon tout comme lors de la dernière manche à Silverstone, où un duel âpre et serré, entre les LIGIER des Teams Américain EURO-INTERNATIONAL et Polonais INTER EUROPOL COMPÉTITION, avait déjà donné lieu à un avant-goût de ce que serait la suite.

Si avant Spa, la paire Britannique, Martin HIPPE-Nigel MOORE mène la danse, cela reste loin d’être joué puisque les nordiques Danois, la paire Jens PETERSEN-Mikkel JENSEN s’accroche dans leur sillage à seulement 7 petits points, laissant présager une lutte sans merci pour le titre.

 

LMGTE : FERRARI DEVANT PORSCHE POUR LE DUEL DES CHEVAUX CABRÉS

 

ELMS 2019-PAUL RICARD-FERRARI-N° 51-Team-LUZICH-photo -A CAMBLOR

 

En catégorie GTE, depuis le début de saison, la bataille a été sans merci entre les deux marques arborant dans leurs sigles respectifs un cheval cabré, PORSCHE et FERRARI.

Avec deux victoires chacune, ces deux reines du GT en Endurance croiseront à nouveau le fer dans les Ardennes Belges, où la FERRARI 488 du Team Suisse LUZICH Racing, leader au Championnat avec une avance de 23 points, voudra prendre sa revanche après avoir loupé le podium à Silverstone où la PORSCHE 911 RSR du Team Allemand PROTON, marquait ses premiers points en remportant la victoire et la pole.

 

ELMS 2019-PAUL RICARD- PORSCHE-N°88-Team-PROTON COMPÉTITION-photo -A CAMBLOR

 

Au Championnat et à deux épreuves de la fin, c’est le Team Suisse LUZICH Racing (FERRARI F488) qui mène avec 23 points d’avance sur le trio de Teams Allemand DEMPSEY PROTON RACING, (PORSCHE 911RSR), l’autre équipe Suisse KESSEL Racing (FERRARI F488) et le Team Anglais JMW (FERRARI F488), à parfaite égalité de points avant Spa.

Pour ce qui est du titre ‘’pilotes’’ dans cette catégorie, le trio Franco-Italo-Danois, Fabien LAVERGNE Niklas NIELSEN-Alessandro PIER GUIDI, leader avec 21 points d’avance face à neufs concurrents, dont le seul équipage féminin composé de Manuela GOSTNER-Michelle GATTING et Rahel FREY, tous bien décidés à en découdre jusqu’au dernier mètre pour remporter le titre ou des places d’honneur dans une catégorie où le suspense sera total jusqu’à la fin.

 

ELMS 2019 PAUL RICARD-  FERRARI N°60 du Team KESSEL Racing- Photo-Antoine CAMBLOR

 

Quoi qu’il en soit, l’avant dernière manche ce week-end sur le tracé Spadois qui par sa configuration reste toujours un sacré défi, rendra déjà peut-être ses premiers verdicts avant la manche décisive à Portimão, au Portugal, fin octobre.

 

 

 Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency-Antoine CAMBLOR

 

 

ELMS Endurance

About Author

gilles