VICTOIRE À LAGUNA SECA EN IMSA DE L’ACURA DE MONTOYA-CAMERON.

 

 

 

 

Dans le Championnat d’Endurance US de l’IMSA WeatherTech, sur le tracé de la piste Californienne de Laguna Seca à Monterey, la paire Cameron-Montoya a remporté ce dimanche leur troisième victoire de la Saison, Cameron franchissant au volant de l’une des deux Acura Dpi, le drapeau à damier avec 9,784 secondes d’avance sur son équipier du Team de Roger Penske, le Brésilien Hélio Castroneves.

Dans le même temps, le tandem de cette Acura N° 6 a étendu son avance au Classement du Championnat à 12 points.

Du coup, Cameron-Montoya sont maintenant dans la meilleure position au Classement Pilote pour le titre DPi alors qu’il ne reste plus seulement qu’une épreuve à disputer, à Atlanta, les 10 heures de Petit Le Mans au Michelin Raceway Road America de Braselton, le samedi 12 octobre.

À l’arrivée, Juan Pablo Montoya lâchait :

« C’était vraiment bon aujourd’hui. Nous avons passé un week-end amusant. Nous étions premiers ou deuxièmes à chaque séance. C’était bon. Nous avons fait ce que nous devions faire tout le week-end, et pour les points, c’était incroyable. Nous arrivons maintenant avant la dernière course avec un avantage de 12 points, donc c’est énorme. C’était une très bonne performance pour l’équipe. Les gars de la voiture 7 ont également fait un excellent travail. Ils étaient là pour nous toute la journée, c’était important. Entrer dans la prochaine course pour Petit avec un avantage de 12 points, c’est un grand soulagement. »

 

IMSA 2019 LAGUNA SECA – L’ACURA N°6 du Team PENSKE

 

Cameron a pris le contrôle de la course après son deuxième arrêt aux alentours de la mi-course, cédant seulement la tête pendant la séquence des arrêts aux stands. Lui et Montoya ont combiné pour mener 75 des 121 tours de la course, qui se sont déroulés sans incident, obtenant ainsi leur septième résultat consécutif sur le podium et comprenant également, outre ce triomphe Californien, des victoires consécutives à Mid-Ohio et à Détroit Belle Isle Park.

De son côté Dane Cameron, précisait :

« C’est le niveau de performance et d’exécution attendu par une équipe comme Penske. Etre un concurrent pour décrocher des victoires en courses, semaine après semaine, c’est ce qui nous rend heureux d’en faire partie, c’est ce qui est attendu de nous en tant que groupe, donc c’est sympa. »

Et après la domination des Mazda du Team Joest victorieuses à trois reprises consécutives, il confie :

« Les résultats commencent tout juste à arriver. Nous savons ce dont nous avons besoin pour les qualifications et ce dont nous avons besoin pour la course. C’est pourquoi nous avons maintenant plus de réussites et plus de victoires pour la voiture N° 6. La stratégie a été géniale. La voiture a été absolument incroyable tout au long de l’été. Nous continuons simplement à nous améliorer. Nous espérons maintenant remporter le championnat, espérons-le dans quelques semaines. La journée d’aujourd’hui a certainement été un bon début dans cet optique. »

Ici à Laguna Seca, il s’agit du deuxième doublé de la Saison pour la formation Acura Team Penske.

 

IMSA 2019 LAGUNA SECA – L’ACURA N°7 du Team PENSKE en pole avec Ricky TAYLOR

 

Les pilotes de la seconde Acura, la N° 7, le Brésilien Hélio Castroneves et l’Américain Ricky Taylor, ce dernier auteur de la Pole samedi, ont mené 38 tours, avant que Castroneves, n’exécute une excursion hors de la piste au début de son relais après une lutte avec Cameron Cassels alors au volant de l’une des LMP2, la N° 38, mais réussissant à préserver l’accident.

Le duo Pipo Derani et Felipe Nasr complètent le podium avec la Cadillac DPi-V.R du Whelen Engineering , la N° 31, s’offrant une troisième place.

 

IMSA 2019 LAGUNA SECA – La CADILLAC DPi du Team WHELEN

 

Derani s’est emparé du podium final – ainsi que de précieux points au Championnat – au détriment de Renger Van der Zande, au volant de la Cadillac DPi-V.R N° 10 du Team Taylor Konica Minolta, dans les 15 dernières minutes de la course.

Le duo de la N°31 suit maintenant le tandem Montoya et Cameron avec un décompte de 274 à 262 points avant Petit Le Mans.

Van der Zande et Jordan Taylor terminent donc quatrièmes devant Joao Barbosa et Filipe Albuquerque et la Cadillac DPi-V.R N°5 du Team Mustang, qui ont rejoint leurs coéquipiers Action Express Racing dans le Top 5.

 

IMSA 2019 LAGUNA SECA – La CADILLAC DPi du Team TAYLOR

La Cadillac DPi de Joao BARBOSA et Filipe ALBUQUERQUE 

IMSA-2019-LAGUNA-SECA-La-MAZDA-JOEST.

 

Le Mazda Team Joest a donc vu sa belle série de victoires consécutives se terminer en simplement trois victoires d’affilée dans la course de dimanche. Oliver Jarvis et Tristan Nunez, le meilleur des deux équipages du Team, ne que prenant la sixième place dans la Mazda RT-24 P N° 77 !

SUCCÈS FORD EN GT


IMSA-2019-LAGUNA-SECA-La-FORD-GT-N°66-victorieuse-en-GT.

 

Dirk Mueller et Joey Hand ont remporté eux la victoire dans la catégorie des GT après plus d’une année de frustration au sein du Championnat IMSA WeatherTech SportsCar SportsCar…

Les deux ilotes de la Ford Chip Ganassi Racing franchissant la ligne d’arrivée avec 20,039 secondes d’avance sur la BMW M8 GTE N° 24 du BMW Team RLL récoltant leur première victoire depuis la course de Lime Rock Park en … Juillet 2018 !

Dirk Mueller expliquait tout souriant :

« Je ne vais pas mentir, ça fait vraiment du bien. C’est une belle victoire mais ce n’était pas facile. »

Avant que Joey Hand nous indique :

« Nous sommes montés dans la voiture dès la première séance ici et c’était vraiment pas terrible. Ce n’était pas bon. Et nous nous sommes battus avec la pire voiture que nous ayons jamais eue ici à la meilleure voiture que nous ayons eue ici aujourd’hui dans la course. »

Mueller a débuté la course deuxième de la  classe GT aux côtés de Jesse Krohn, le poleman, dans la BMW N° 24. Ils restèrent ainsi pendant les premiers tours, jusqu’à ce que le pilote de la numéro 24 sorte brièvement dans l’épingle Andretti au virage 2. Mueller passant alors en tête et contrôlant avec Hand,  les deux heures, 40 minutes.

Mueller qui précisait encore :

« Je savais que ma voiture était excellente, je pouvais suivre de si près Krohn. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé, mais il a soudainement perdu son élan et j’ai pris avantage et me suis débrouillé. C’était difficile parce que vous ne vous y attendez pas. C’était un moment assez proche du stress car à partir de ce moment, je pense que c’était tout pour la victoire. »

 

Prochain et ultime rendez-vous à Petit Le Mans, le 6 octobre

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA et TEAMS


IMSA-2019-LAGUNA-SECA-Victoire-de-MNTOYA-et-CAERON-avec-lACURA-du-Team-PENSKE

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE LAGUNA SECA À  MONTERREY

1 – Cameron/Montoya (Acura DPi) Penske – 121 tours en 2 Heures 40’

2 – Taylor/Castroneves (Acura DPi) Penske à 9″784

3 – Nasr/Derani (Cadillac DPi) Action Express à 19″131

4 – Van der Zande/Taylor (Cadillac DPi)  Wayne Taylor à 20″122

5 – Barbosa/Albuquerque (Cadillac DPi) Action Express à 23″543

6 – Jarvis/Nunez (Mazda DPi) Joest à 24″349

7 – Bennett/Braun (Nissan DPi) CORE à 1 tour

8 – Goikhberg/Vautier (Cadillac DPi) JDC Miller à 2 tours

9 – Trummer/Simpson (Cadillac DPi) JDC Miller à 2 tours

10 – McMurry/Kellett (ORECA LMP2) PR1 à 4 tours

11 – Cassels/Masson (ORECA LMP2) PerfTech à 5 tours

12 – Hand/Mueller (Ford GT) Chip Ganassi à 7 tours (1er GT)

13 – Krohn/Edwards (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 7 tours

14 – Magnussen/Garcia (Chevrolet Corvette C7.R) – GM Corvette à 7 tours

15 – Gavin/Milner (Chevrolet Corvette C7.R) GM Corvette à 7 tours

16 – De Phillippi/Blomqvist (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 7 tours

17 – Briscoe/Westbrook (Ford GT) Chip Ganassi à 7 tours

18 – Bamber/Vanthoor (Porsche 911 RSR) Porsche à 8 tours

19 – Pilet/Tandy (Porsche 911 RSR) Porsche à 8 tours

20 – Sellers/Lewis (Lamborghini Huracan GT3) Miller à 11 tours

21 – MacNeil/Vilander (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa à 11 tours

22 – Potter/Lally (Lamborghini Huracan GT3) Magnus à 12 tours

23 – Hargrove/Robichon (Porsche 911 GT3 R) Pfaff à 12 tours

24 – Keating/Bleekemolen (Mercedes-AMG GT3) Riley à 12 tours

25 – Legge/Nielsen (Acura NSX GT3) Michael Shank à 12 tours

26 – Auberlen/Foley (BMW M6 GT3) Turner à 12 tours

27 – Farnbacher/Hindman (Acura NSX GT3) Michael Shank à 13 tours

28 – Heistand/Hawksworth (Lexus RC F GT3) AIM à 13 tours

29 – Holton/Plumb (McLaren 720S GT3) Compass à 13 tours

30 – Montecalvo/Bell (Lexus RC F GT3) AIM à 15 tours

31 – Bomarito/Tincknell (Mazda DPi) Joest  à 34 tours

 

IMSA WEATHER 2019 LAGUNA SECA -La PORSCHE 911 RSR

Endurance IMSA

About Author

gilles