MOTOGP. 2019 À MISANO : LE GRAND DUEL QUARTARARO-MARQUEZ… LE PILOTE CATALAN GAGNE D’UN CHEVEU.

 

 

LES RECORDS DE VICTOIRES TOUTES CYLINDRÉES CONFONDUES DE TOUTE L’HISTOIRE DU MOTOGP


 

Et oui on y a cru, et Fabio Quartararo a dû y croire un bon moment lui aussi, un pilote Français allait rejoindre le tout petit club de ses camarades ayant gagné en 500, Monneret, Sarron, Laconi.

Il faudra toutefois attendre encore un peu…

Maverick Viñales est parti en tête, puis Quartararo et Marquez l’ont littéralement ‘enrhumé’ (expression de Motocross, passer tellement vite que le vent ‘enrhume le mec’ qui se fait doubler…) et ce GP s’est disputé à deux…

Car derrière, Pol Espargaro et Morbidelli ont considérablement retardé Rossi et Dovizioso, quant à Rins, lui, il est carrément allé au ‘tas’.

Donc deux ‘mecs’ devant à quelques centimètres l’un de l’autre, Viñales seul troisième, se demandant comment ils font devant, le reste inexistant dans ce formidable duel…

 

QUARTARARO A TENU 24 TOURS DEVANT MARQUEZ !

 

Fabio Quartararo a tenu 24 tours (sur 27 au total, dont deux pour passer Viñales) devant Marc Marquez…

Qui savait, informé par son stand, que ses suiveurs au Général, Dovizioso et Rins, étaient l’un à dache et l’autre au gravier, donc à priori pas besoin de se battre avec ce jeune coq…

Mais Marquez, c’est ….Marquez.

Il a dit clairement qu’il craint Quartararo et sait que si le Français gagne, il décrochera aussi ce fameux décoinçage de la première victoire.

Et puis Marquez c’est Marquez (bis) il est juste derrière Quartararo, qui ne fait pas une faute mais c’est long un GP.

Et puis etc… (ter)

Marquez est un gagneur, prêt à risquer gros au Championnat mais son truc c’est la ‘gagne’, dans son paddock, il y a Agostini dont la victoire était la seule dope…

C’est assez simple en fait, Quartararo perd sept km/ dans la ligne droite, il perd un peu au freinage mais est souverain à la ré-accélération, le point faible de l’Honda.

Donc Marquez reste derrière mais à toucher, sans pouvoir tenter quoi que ce soit durant presque 24 tours.

Ce sera donc au dernier tour, une première attaque ratée, une deuxième qui passe au freinage après la très courte ligne droite, mais il est repris par Quartararo.

La troisième attaque sera la bonne, Quartararo est en train de le repasser mais il fait sa seule erreur du GP, il touche presque la roue arrière de Marquez et reste derrière, et Marc Marquez gagne avec moins … d’un dixième d’avance !

Il a gagné son pari, construit sa victoire au dernier moment, empêché Fabio Quartararo de gagner pour la première fois un GP. de MotoGP et pris un paquet de points au Général du Mondial.

De façon non accessoire, il bat le record de victoires de Mike Hailwood, avec ce 77ème succès !

Dommage, on y a cru…

Et les autres circuits seront moins faciles pour Quartararo…

À propos, à l’attention de Jarvis, le coach du Team Factory, en 2020 on lui donne une vraie usine à Quartararo ?

On le rassure, Petronas a de quoi payer…

Derriere ce duo royal, Marquez-Quartararo, Vinales complète le podium, terminant devant l’autre Yamaha Factory de Valentino Rossi !

 


MOTO GP 2019 GP de SAINT MARIN – le podium avec MARQUEZ QUARTARARO et VINALES.

PAROLES DE PILOTES

 

Marc Marquez, vainqueur du GP de Saint-Marin : «

« C’est une grande satisfaction d’avoir gagné mais le meilleur aujourd’hui, c’était Fabio. Il a fait toute la course devant, il pilotait très bien. Je suis resté longtemps derrière et j’ai attaqué dans le dernier tour. Souvent, la situation au Championnat vous pousse à une stratégie différente, et s’il a pu creuser l’écart au début, j’ai pu le rattraper ensuite. Lors des deux dernières courses, j’ai perdu dans le dernier virage. Aujourd’hui, j’aurais pu me dire que Fabio était plus rapide et rester derrière lui, mais ce n’est pas ma façon de faire. Fabio va très vite dans les virages rapides et il pilote très bien la Yamaha. Le plus important est que sur les trois dernières courses, nous avons pu nous battre avec la Ducati, la Suzuki et maintenant la Yamaha ».

 

Fabio Quartararo, deuxième du GP de Saint-Marin :

« Je savais que Marc allait tenter quelque chose dans le dernier tour. Mais j’ai mené pendant plus de 20 tours et je n’ai pas fait de grosses erreurs, donc en définitive c’était une bonne course et j’ai pu me battre pour la victoire jusqu’au dernier moment. Marc Marquez est arrivé très vite dans le virage pour me dépasser et je me suis dit ‘Il ne tournera pas’. Je ne sais pas comment il a fait, mais il est passé, il a gardé la trajectoire et j’ai dû sortir un peu large »

 

Classement du MotoGP 2019 à Misano

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_1c727bee

Classement général MotoGP 2019 après Misano

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_d5edd7ce

MOTO2 ET MOTO3 : FERNANDEZ ET SUZUKI TUENT LES ESPOIRS ITALIENS

SUZUKI (NO 24) NE LÂCHE RIEN

 

Si l’on veut bien se souvenir qu’en 2018, les Italiens avaient gagné les trois cylindrées du MotoGP, ce cru 2019 est un désastre national sauf d’une certaine façon en Moto3.

C’est le Japonais Suzuki qui gagne, après avoir fait la pole la veille.

Il gagne sur une Japonaise, Honda.

Pourtant, il court dans le team du père de Marco Simoncelli, jeune pilote italien hyper talentueux mort en 2011 à Sepang.

Et le circuit de Misano a pris le nom de Simoncelli.

Victoire émouvante pour Suzuki, émouvante pour l’Italie…

Le premier italien, Arbolino, est troisième.

Un podium c’est un podium !

A noter qu’au mondial, Dalla Porta malgré une course décevante a pris des points à son challenger Canet qui s’est arrêté suite à une panne mécanique.

 

Résultats Misano 2019 Moto3

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_296e9df3

Classement général Moto3 2019 après Misano

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_f43a2bc9

 

AUGUSTO FERNANDEZ

 

En Moto2, On a bien cru à une victoire italienne avec un départ en holeshot de Di Giannantonio en tête ensuite jusqu’au dernier tour.

Alex Marquez est trois, c’est bien mais terriblement décevant, il reprend peu de points à Luthi mais en perd pas mal derrière Fernandez, qui va aller chercher Di Giannantonio dans le dernier tour…

Qui plus est il passe l’Italien en le jetant sur les vibreurs, pas bien propre tout ça…

Consternation en Italie et pour Marquez, maintenant plus aucun droit à l’erreur !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Résultats Misano 2019 Moto2

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_e0356506

Classement général Moto2 2019 après Misano

https://resources.motogp.com/files/results/2019/RSM/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v1_cb08f19a

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis