OGIER ET LAPPI ET LEURS C3 CITROËN CONTINUENT DE BRILLER AU RALLYE DE TURQUIE WRC 2019.

 

 

LES C3 WRC CONFORTENT LEUR LEADERSHIP !

 

 

Confirmant leur mainmise sur l’épreuve Turque, les deux équipages des Citroën C3, la paire Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et le duo Esapekka Lappi – Janne Ferm, s’offraient deux meilleurs temps chacun et ralliaient ce samedi soir 14 septembre, le terme de la deuxième journée dans cet ordre, à l’issue d’une nouvelle prestation ‘majuscule’ qui les voyait accroître significativement leur avantage sur leurs concurrents.

Dont le plus proche, le Norvégien de l’équipe Hyundai, Andreas Mikkelsen , pointe tout de même, loin, à … 1’17.1

Constituée de deux spéciales parmi les plus lentes et techniques du week-end et d’une nouvelle, Kizlan, particulièrement rapide (près de 110 km/h de moyenne), l’étape du jour ce samedi, longue de 109,80 kilomètres chronométrés, s’annonçait encore extrêmement sélective…

Et ce d’autant que la température tutoyait des sommets, atteignant incroyablement les cinquante degrés au sol !

Par de telles chaleurs, et malgré un fond très sablonneux, il fallait être sûr de sa capacité à préserver les pneus pour oser s’élancer avec trois gommes Michelin médiums et deux dures, depuis une position éloignée en piste (9éme).

 

WRC 2019 TURQUIE – La C3 CITROËN de SÉBASTIEN OGIER

 

C’est pourtant l’option que retenaient les très expérimentés Sébastien Ogier et Julien Ingrassia – le tandem n’est pas Champion du Monde d’affilée depuis six ans par hasard –  et elle allait se révéler payante avec leur premier scratch du week-end dans Yesilbelde et ses 33 km, après plus de vingt-cinq minutes d’un effort savamment géré à bord de leur C3 WRC !

Avec une concurrence dès lors reléguée à une minute, les sextuples Champions du Monde s’attachaient à adopter un rythme leur permettant de limiter autant que possible la prise de risques sur ce terrain terriblement cassant…

Avec notamment un nouveau scratch à leur actif l’après-midi lors du deuxième passage dans Yesilbelde, Sébastien et Julien relayaient leurs équipiers, en tête de la course et concluaient la journée, avec la ferme intention d’entériner ce dimanche, ce qui constituerait un excellent résultat d’ensemble en même temps qu’une très bonne opération au Championnat !

 

WRC 2019 TURQUIE – La C3 CITROËN de ESAPEKKA LAPPI

 

Avec un package pneumatique faisant la part belle aux gommes dures (4 et 1 médium), les Finlandais Esapekka Lappi et Janne Ferm, allaient également tirer leur épingle du jeu sur la boucle matinale.

En témoignent les deux deuxièmes temps consécutifs, puis le scratch dans l’ES 10, et signés sans prendre de risques excessifs et inconsidérés à bord d’une C3 WRC répondant parfaitement à leurs sollicitations.

Conscients de la nécessité pour l’équipe Française Citroën, de concrétiser ce dimanche ce doublé, ils poursuivaient sur ce rythme leur permettant de passer au travers des embûches l’après-midi venue, avec un nouveau meilleur chrono à la répétition de la spéciale de Kizlan, et s’ils cédaient finalement les commandes à leurs équipiers, Ogier-Ingrassia, suite à un petit calage moteur dans l’ES 12, ils n’en conservaient pas moins une bonne avance sur leur plus proche poursuivant, Mikkelsen.

Les membres du Team Citroën, vont désormais s’affairer à refaire une beauté à des C3 WRC, à nouveau exemplaires de fiabilité, pour permettre aux deux équipages des Rouges, de venir à bout des ultimes 38,62 kilomètres chronométrés, restants à parcourir ce dimanche.

En attendant, vu leur solde avance sur leur plus proche rival, le pilote Hyundai Andreas Mikkelsen qui pointe ce samedi soir à 1’17.1, Ogier et Lappi possèdent une solide marge de sécurité et peuvent s’offrir et se permettre le luxe de lever le pied dans les dernières ES !

 

WRC 2019 TURQUIE OTT TANAK contraint a l’abandon

 

Et ce d’autant plus que pour Ogier, avec l’abandon d’une part de l’Estonien Ott Tanak – l’actuel leader du Championnat qui perd gros dans l’histoire – à cause d’un problème électronique et la bien modeste huitième place de l’Hyundai du Belge Thierry Neuville, les deux pilotes qui le devancent au classement général provisoire, totalisant avant l’arrivée de cette manche Turque, respectivement  205 points et 172 points contre 165 pour le Français, il y a donc sacrément une belle carte à jouer ce dimanche, sachant que Lappi en fidèle lieutenant, actuellement deuxième à… 0.2’’,  s’effacera naturellement au profit de son leader, le titre mondial WRC, le septième pour Ogier, étant en jeu !

 LA RÉACTION DE PIERRE BUDAR, L’INGÉNIEUR PATRON DE CITROËN RACING

 

« Nous avons réalisé aujourd’hui la journée parfaite ! Elle était une nouvelle fois éprouvante, mais nos équipages ont su la négocier avec intelligence, tout en démontrant la vitesse de C3 WRC avec un total de quatre meilleurs temps, en même temps que sa robustesse, et c’est une juste récompense pour toute l’équipe technique qui se démène. Il est primordial désormais de finir le travail et assurer ce doublé demain, tout en prenant le maximum de points possibles dans la Power Stage. »

 

PAROLES DE PILOTES

WRC 2019 TURQUIE – SEB OGIER Équipe  CITROËN

 

Sébastien Ogier, leader :

« C’est une très bonne étape pour nous, avec un rythme intéressant et en même temps pas le moindre problème technique sur notre C3 WRC. Ce n’était pourtant pas une journée facile, mais nous avons fait un choix de pneus osé ce matin qui s’est révélé payant, tandis que nous avons su composer avec cette après-midi incroyablement chaude et abrasive pour les gommes. J’ai essayé de faire attention au niveau de la prise de risques pour limiter au maximum les problèmes. L’objectif à présent est de voir l’arrivée dans cette position et si nous pouvons en plus glaner quelques points dans la Power Stage, cela serait un excellent week-end. »

 

WRC 2019 TURQUIE – Équipe  CITROËN ESAPEKKA LAPPI

 

Esapekka Lappi, second à… 0.2

« Peu importe pour moi d’être premier ou deuxième ce soir, l’important consiste à ramener ce résultat pour l’équipe et je suis très satisfait de ma prestation personnelle jusqu’alors, malgré ma petite erreur du jour. Nous avons encore aujourd’hui réalisé de bons temps, en adoptant une approche réfléchie, avec une C3 WRC clairement en bonne forme sur cette surface. »

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

WRC 2019 TURQUIE LA C3 CITROËN de SÉB OGIER —–

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRÈS LA DEUXIÈME ÉTAPE LE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2019

1.Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) en 3h20’12’’0

2.Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) à 0.2’’

3.Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) à 1’17’’1

4.Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) à 1’26’’9

5.Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) à 2’24’’7

6.Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) à 3’14’’4

7.Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) à 3’29’’5

8.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 4’38’’2

9.Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) à 6’55’’8

10.Kajetanowicz / Szczepaniak (Skoda Fabia WRC2) à 12’52″5

Rallye WRC

About Author

gilles