LAPPI ET OGIER PLACENT LES CITROËN C3 EN TÊTE DU RALLYE DE TURQUIE WRC.

 

 

 

Gérant leurs efforts avec maîtrise et application, les deux équipages de l’Équipe Citroën, la paire Finlandaise Esapekka Lappi – Janne Ferm et les sextuples Champions du Monde en titre, le duo Français Sébastien Ogier – Julien Ingrassia, ont parfaitement négocié cette première étape du redoutable Rallye de Turquie, présentée comme étant ‘le gros morceau’ du week-end, pour pointer ce vendredi soir, aux deux premières places de cette onzième  manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC 2019.

Représentant plus de la moitié de la longueur du rallye avec 159,14 kilomètres chronométrés au menu, cette étape inaugurale de ce vendredi 13 septembre, s’annonçait riche en enjeux…

D’autant qu’elle empruntait les spéciales les plus cassantes du week-end, à commencer par Çetibeli, la plus longue également du rallye avec ses 38,15 km, à négocier à deux reprises.

Dans ces conditions particulièrement sélectives, les deux pilotes de l’Équipe Citroën, se mettaient en valeur, confirmant la qualité de leur préparation d’avant course, en même temps que leurs déterminations à inverser la tendance au Championnat !

Exploitant parfaitement leur position éloignée en piste (9e), le tandem Finlandais Esapekka Lappi et Janne Ferm s’octroyait d’entrée un deuxième temps à bord de leur C3 WRC, avant de s’emparer des commandes dans la foulée à la faveur d’un scratch au premier passage dans le juge de paix de Çetibeli.

En pleine osmose avec leur Citroën, les Finlandais des Rouges n’allaient plus les lâcher jusqu’au terme de la journée, alors que leur ordre de départ tournait au handicap sur certaines portions de la deuxième boucle, avec de plus de plus de grosses pierres saillantes déterrées par les concurrents précédents.

Leur performance virait même au petit exploit, car ils étaient les seuls, chaussés uniquement de pneus Michelin durs, à surnager malgré l’apparition de la pluie sur les deux derniers chronos du jour !

 

WRC-2019-TURQUIE-La C3 CITROËN de SEB OGIER-.

Confrontés à un niveau de grip moindre en vertu de leur troisième position en piste, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, connaissaient de surcroît une entame plus mouvementée avec une crevaison à six kilomètres du terme de la première ES…

Une mésaventure qui leur coûtait une poignée de secondes et contrariait en même temps leur stratégie pneumatique pour la boucle, mais ne les empêchait pas de remonter au troisième rang dès la spéciale suivante.

Deux nouveaux troisièmes temps consécutifs l’après-midi confirmaient l’excellente forme de leur C3 WRC sur ce terrain, et leur valait de conclure la journée à la seconde place à seulement… 17’’7 de leurs équipiers.

Avec la certitude pour les deux équipages des Rouges de bénéficier d’ordres de départs intéressants pour la suite.

 

WRC 2019 TURQUIE – L’HYUNDAI I20WRC de THIERRY NEUVILLE

 

Suivent au Classement général provisoire, l’Hyundai du Belge Thierry Neuville 3e à 18’’4, suivi dans l’ordre de Teemu Suninen avec sa Ford Fiesta WRC à 44’’4, d’Andreas Mikkelsen avec la seconde Hyundai i20 WRC à 1’04’’1.

 

WRC 2019 TURQUIE – La TOYOTA YARIS WRC de OTT TANAK

 

Ensuite, on pointe Dani Sordo et la 3e Hyundai i20 WRC à 1’25’’2, qui précède Kris Meeke avec la plus rapide des Toyota Yaris WRC et seulement septième à 1’32’’1, devant son partenaire le leader du Championnat WRC, l’Estonien Ott Tänak, actuellement classé huitième, à la suite d’une crevaison qui l’a malheureusement considérablement retardé, avec la deuxième Toyota Yaris WRC et qui concède ce soir 1’37’’4 et se retrouve loin, devant la 3e Toyota Yaris WRC du Finlandais Jari-Matti Latvala à 1’42’’5

 

WRC 2019 TURQUIE LA C3 CITROËN de SÉB OGIER –

 LES RÉACTIONS DE PIERRE BUDAR, LE PATRON DE CITROËN RACING

 

« Il fallait venir à bout de cette étape inaugurale, toujours déterminante pour la suite du rallye, or nos deux équipages ont su faire preuve de beaucoup de lucidité, pour trouver le parfait équilibre entre attaque et préservation de la mécanique dès lors que le terrain, extrêmement cassant, tournait vraiment au chantier. C’est aussi la confirmation de la compétitivité retrouvée de C3 WRC, et nous allons dès à présent mettre à profit l’assistance de ce soir pour faire en sorte de continuer sur cette lancée demain, car la concurrence est toute proche. »

 

WRC-2019-ESAPEKKA-LAPPI.

PAROLES DE PILOTES

Esapekka Lappi :

« C’est forcément une très bonne journée pour nous ! Nous n’avons pas connu le moindre souci et je pouvais faire ce que je voulais de ma C3 WRC. Je pense que nous avons adopté une approche intelligente et su trouver le bon rythme en nous efforçant de rester au maximum dans les traces. Les spéciales lentes et techniques ne constituent pas a priori mon terrain de prédilection, je suis donc satisfait de ma prestation du jour. Mais tout reste encore à faire et nous allons tâcher de poursuivre ainsi. »

 

WRC 2019 TURQUIE -Équipe CITROËN – SÉB OGIER

 

Sébastien Ogier :

« C’était une journée particulièrement piégeuse et je suis satisfait de la finir à cette position. J’ai perdu la lame du pare choc avant dans la première spéciale de l’après-midi, et cela nous a un peu handicapé d’un point de vue aérodynamique sur la fin de boucle. Si l’étape de demain s’annonce a priori un poil moins cassante qu’aujourd’hui, il y aura forcément toujours des portions très délicates dont il faudra aussi venir à bout sans encombres. Une nouvelle grosse bagarre nous attend et vous pouvez compter sur moi pour repartir à l’attaque ! »

La deuxième véritable journée de course verra désormais les concurrents se mesurer ce samedi sur 110,10 kilomètres chronométrés.

Avec en point d’orgue sans doute, l’ES de Yesilbelde longue de 33, 00 km, parmi les plus lentes à affronter lors de l’édition passée, autour de 75 km/h de moyenne, où les organismes, comme les mécaniques, risquent à nouveau d’être mis à rude épreuve.

 

Christian COLINET

Photos : TEAM

WRC 2019 TURQUIE La C3 CITROËN de ESAPEKKA LAPPI

LE CLASSEMENT APRÈS LA 1ère ÉTAPE VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2019

1.Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) en 1h59’53’’7

2.Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) à 17’’7

3.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 18’’4

4.Suninen / Lehtinen (Ford Fiesta WRC) à 44’’4

5.Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) à 1’04’’1

6.Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) à 1’25’’2

7.Meeke / Marshall (Toyota Yaris WRC) à 1’32’’1

8.Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) à 1’37’’4

9.Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) à 1’42’’5

10.Tidemand / Floene (Ford Fiesta WRC) à 3’45’’4

 

Rallye WRC

About Author

gilles