MOTOGP 2019/2020 : SELON PUIG, TEAM MANAGER HRC, HONDA N’A PAS DE PLAN ‘B’. QUI VA CROIRE ÇA ?

 

LE MANAGER DU HRC QUI NE SAIT PAS MENTIR

 

On a beaucoup glosé sur le fait que Jorge Lorenzo pourrait arrêter son contrat avec Honda à la fin de la saison 2019.

Alberto Puig, le responsable sportif du Team HRC Honda, qui joue sa tête, c’est lui qui a recruté Lorenzo au débotté en 2018, déclare à nos confrères italiens, qu’actuellement les perspectives de sa recrue sont à zéro.

Pour résumer, il indique :

« Lorenzo a commencé à chuter, ne s’est pas arrêté de rouler mais n’a jamais trouvé comment se trouver à l’aise sur la moto. Sa dernière chute est plus grave que les autres, il a du s’arrêter un moment »…

Ce qui me rappelle une page de Tintin dans l’album… l’Etoile Mystérieuse, le bateau sur lequel il se trouve est dans un véritable typhon et à la barre, le capitaine Haddock lui dit « Jolie brise s’est ce pas ? »…

Sauf que Haddock me fait marrer, Puig lui… me laisse de glace!

En somme, ce qui arrive à Jorge Lorenzo peut être résumé en quelques lignes…

Je n’ai déjà guère de sympathie pour le manager mais là il y a potentiellement une couche de plus dans l’acte d’accusation…

Et ça continue… Quand Puig a vu lors des récents tests de Misano que Lorenzo faisait des chronos à ch.. « Il a compris que la douleur était terrifiante, suite à sa blessure au dos (deux vertèbres fracturées) » et ce serait lui qui aurait dit à Lorenzo d’arrêter !

A part ces légers détails (ça c’est moi qui l’écris), « Le HRC continue de croire en Lorenzo, on n’y a jamais pensé à une solution en cas de retrait de Lorenzo fin 2019 ».

Car Puig ajoute encore et précise : « On verra s’il revient au top ou reste bloqué… »

 

PHOTO PUBLIÉE PAR LORENZO ET AJOUTANT « EN ATTENDANT LE GP. DE ST. MARIN »…

 

J’espère pour la carrière de Puig et ses très gros émoluments que les Japonais de Honda ne liront pas cet entretien parce que c’est vraiment les prendre pour des c…, comme nous les Journalistes !

La  MotoGP coûte une blinde à Honda, leur sponsor Repsol lâche un paquet de ses précieux bénefs, une armada d’ingénieurs planche nuit et jour sur la moto et ces gens, voyant se profiler le désastre Lorenzo à l’horizon, n’auraient jamais examiné de solution de rechange ?

Ou alors… Honda est justement en pleine recherche du plan B en question et Puig a été chargé de noyer le poisson..

 

LORENZO FAIT TOUT POUR REVENIR MAIS Y À T’ IL DES MIRACLES EN MOTOGP ?

 

J’espère pour tout le monde que le but de Puig est là, après tout il ne s’agirait alors que d’une banale manœuvre de  diversion, faite par tout le monde, des militaires aux sportifs en passant par les politiques et moi quand je fais semblant de donner la bouffe à mes chats pour les faire sortir de sous le lit…

Mais pourquoi cet écran de fumée ?

Rappel… Le contrat de Nakagami n’est toujours pas renouvelé chez LCR (c’est un contrat payé par Honda…), un certain Johan Zarco essaie de se placer dans un trafic très perturbé, un certain Alex Marquez, frère de… pourrait arriver chez LCR si Nakagami est nommé en factory, etc…

Il faut ajouter que pour la saison 2021, tout le monde va chercher à avoir Marc Marquez et Fabio Quartararo fin 2020, donc Honda doit au contraire agir sur la pointe des pieds sur cet objectif là et a laissé à Puig le soin de faire retentir ses  gros sabots…

 

MARQUEZ ET QUARTARARO LE DUO ABSOLU

 

Autrement dit, j’entends exactement le contraire de ce que dit Puig, un manager qui ment aussi mal dans un monde de killers devrait se souvenir de cette phrase de Juvénal… « Que ferais-je à Rome, je ne sais pas mentir ?»…

Bon, on sait que Jorge Lorenzo sera ce week-end à Misano, qu’il tentera de monter sur sa moto, l’orgueil et l’adrénaline peuvent faire fonction d’anesthésiant temporaire, il peut même nous faire un GP mais… avec interdiction de tomber !

Pas fastoche de revenir au top dans ces conditions, c’est le seul point sur lequel Puig ne se trompe pas, cette année 2019, les perspectives de Jorge Lorenzo sont à zéro.

Ensuite, reste que je reste un gosse avec ses rêves de gosse, comme tous les fans de MotoGP, j’espère donc que j’ai écrit ce papier pour rien, que tout va bien dans la maison Honda, qu’il n’y a pas le feu au lac, juste un léger malaise qui sera vite dissipé…

Misano, un nom qui hante en ce moment beaucoup de monde…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis