FORMULE e : GUNTHER CHEZ BMW i ANDRETTI.

 

 

 

C’est l’une des surprises du mercato de la Formule e 2019-2020 : Maximilian Günther débarque chez BMW i Andretti. L’Allemand remplace l’indéboulonnable Antonio Felix da Costa, qui avait pourtant remporté l’an dernier l’ePrix de Riyad. Il s’agissait d’ailleurs le premier succès de l’Équipe americano-allemande en Formule e.

Michael Andretti est un fidèle parmi les fidèles de la Formule e. Andretti Autosport était présente à l’ePrix de Pékin 2014, la toute première manche de la discipline.

Elle y alignait les Français Franck Montagny et Charles Pic. Andretti fit plus tard débuter Jean-Éric Vergne, futur double-Champion de Formule e…

Lors de la Saison 2016-2017, BMW est en devenu partenaire. D’abord discrètement, en y plaçant Antonio Felix da Costa. Puis son implication alla crescendo.

Lors de la Saison 2018-2019, le nom du constructeur apparu sur le fronton de l’écurie, rebaptisée BMW i Andretti. Côté pilotes, Felix da Costa fut rejoint par un pur produit de la maison, Alexander Sims. Le duo domina les essais privés.

À Riyad, le Portugais offrit à Andretti son premier succès en Formule e. Sims frôla le doublé. L’écurie failli récidiver à Marrakech, puis elle rentra dans le rang. À  New-York, Felix da Costa et Sims décrochèrent chacun un podium, synonyme de cinquième place finale pour le Team BMW i Andretti.

Le bilan 2018-2019 est contrasté. C’est le meilleur résultat de l’équipe et le contraste est d’autant plus saisissant par rapport à un exercice 2018-2019 où les pilotes Andretti jouaient les voitures-balais.

Peu après New York, Maximilian Günther fut testé. Sans volant fixe fin 2018, l’ex-Pilote de F2 signa au dernier moment avec Dragon Racing. Ca ne devait être qu’un intérim. D’ailleurs, Felipe Nasr débarqua à l’hiver avec des arguments sonnants et trébuchants…

Trois ePrix et zéro points plus tard, l’Allemand fut rappelé et il décrocha deux cinquièmes places. Grâce à cela, Dragon Racing laissa à NIO, l’humiliation de la dernière place du Classement final. Günther fut donc l’une des révélations de la Saison. D’autant plus qu’il devait improviser…

La titularisation du pilote s’est faite en ce début de semaine, lors du Salon de Francfort. Avec BMW i Andretti, Günther va changer de dimension. Charge à lui de collectionner les podiums et de s’imposer comme l’un des animateurs de la Formule e.

On pensait que Günther allait remplacer Sims, très inconstant. Mais l’Allemand hérite de la voiture… du Portugais Antonio Felix da Costa. Le Portugais, l’un des plus capés de la discipline, va-t-il faire profiter de son expérience à une autre équipe ?

Ou bien, à l’instar de Nelson Piquet Jr et Nico Prost, fera-t-il parti des vétérans de la Formule e, partis par la petite porte ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : BMW

 

BMW Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE