‘TURCKHEIM TROIS ÉPIS’ : LA GRANDE PARADE DES CHAMPIONS DE LA MONTAGNE.

 

 

MONTAGNE 2019 – CHAMROUSSE – Werver – Gudet et Geoffrey Schatz

 

Avant-dernière épreuve du Championnat de France de la Montagne 2019 et ce avant l’ultime épreuve, celle de Limonest, la montée aux Trois Épis sera l’occasion d’un tour d’honneur pour Geoffrey Schatz et Nicolas Werver, titrés fin août à Chamrousse, l’un pour la première fois en sport, l’autre pour la huitième en production, mais aussi pour Sébastien Petit, le grand absent du Championnat 2019, mais qui revient au pays en vainqueur de la Coupe d’Europe de la Montagne 2019.

C’est un parcours triomphal qui a conduit cette saison Geoffrey Schatz à son premier titre, tant il était hors de portée de ses concurrents avec sa Norma M20 FC équipée d’un moteur turbo développé par ORECA dans les ateliers de Magny Cours que dirige Serge Meyer.

Un moteur expérimental qui, à part un problème mineur ayant causé son abandon au Col St. Pierre, s’est montré aussi fiable et docile que performant.

 

MONTAGNE 2019 – Merli et Faggioli les Champions FIA 2019

 

Il lui a permis de signer cette saison, la bagatelle de dix victoires en autant de courses du Championnat de France de la Montagne et d’être récemment l’égal des réputés inaccessibles Champions d’Europe que sont les transalpins Simone Faggioli et Christian Merli, sur leurs voitures officielles, Norma pour le premier et Osella pour le second à Ilirska Bistrika, en Slovénie.

Entré en piste tardivement après s’être à son tour équipé d’un moteur turbo, Damien Chambérod, le fils de l’ancien quintuple Champion de France, a illico pris l’ascendant avec sa Norma M20 FC sur la Norma BMW 4 Litres de David Meillon et même sur l’Osella-Cosworth de Cyrille Frantz, décidant du coup ce dernier à se séparer de sa monture à la fin de l’été.

 

MONTAGNE-2019-Sébastien-PETIT-à-Ustecka-Coupe-d’Europe-FIA.

 

Avec sa Norma M20 FC Mugen de l’an dernier, Sébastien Petit, assurément pas armé pour défendre son titre, préféra opter pour une saison européenne hélas gâchée par un crash mémorable au Portugal suite à la perte d’un flap à haute vitesse. Sa Norma fut cependant reconstruite à temps pour se consoler en remportant la Coupe d’Europe.

 

PODIUM ALSACIEN-LORRAIN EN PRODUCTION

Nicolas WERVER

 

C’est donc devant ses compatriotes que l’Alsacien Nicolas Werver, aura le plaisir d’étrenner son huitième titre en production avec sa Porsche 997 GT2. Sa mécanique très performante n’a pas toujours été au top de sa forme, ce qui a aidé le Vosgien Yannick Poinsignon à le mettre sous pression avec sa BMW M3 E92 préparée ‘maison’

 

Yannick POINSIGNON

 

En panne avec sa McLaren MP4/12 l’ex Champion Pierre Courroye, a jeté l’éponge en juillet, ouvrant la voie du podium au coupé CG turbo groupe FC de Christophe Poinsignon.

Comme de tradition, le suspense tiendra jusqu’à la dernière course en tourisme, entre les Seat Leon du Franc-Comtois Antoine Uny, actuel leader, le Meusien Jérôme Janny qui le talonne, et le vétéran déjà cinq fois Champion d’Europe, Francis Dosières.

 

Antoine UNY

 

En revanche, Pascal Cat sur Renault Mégane RS, Frédéric Santarelli sur Porsche 996 Turbo et Samuel Durassier sur Honda Civic, feront à Turckheim, leur parade de Champions des groupes N, GT et F2000.

La Course de Turckheim rivalise avec celle du Mont-Dore, pour le plus grand nombre de partants et la plus forte affluence :

225 concurrents de huit nationalités différentes se sont engagés cette année dont 152 pour le Championnat de France, 52 pour le Championnat Historique et 18 pour le Championnat Luxembourgeois, soit au total près de 1500 montées, en fin de semaine,  samedi 7 et dimanche 8 septembre.

 

 

Jean -Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE -PARTNER Images – Nicolas MILLET

 

Positions au Championnat de France avant Turckheim (12ème course sur 13)

CATÉGORIE SPORT

  1. Geoffrey Schatz : 430 points (10 courses) – 2. Cyrille Frantz : 310 (9) – 3. Kevin Durot : 224 (8) (1er 2 Litres) – 4. Alban Thomas : 206 (8) – 5. Billy Ritchen : 170 (6) (1er monoplace) – 6. Marcel Sapin : 161 (8) – 7. Kevin Petit : 157 (8) – etc.

CATÉGORIE PRODUCTION

  1. Nicolas Werver : 402 points (11 courses) – 2. Yannick Poinsignon : 349 (11) – 3. Pierre Courroye : 294 (7) – 4. Christophe Poinsignon : 293 (10) – 5. Antoine Uny : 236 (11) – 6. Jérôme Janny : 224 (10) – 7. Francis Dosières : 215 (11) – etc.

 

 

Francis DOSIÈRES

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles