UNE ÉNERGIE CONTINUE POUR LE PEGASUS RACING !

 

 

la TESLA du PEGASUS Racing

 

L’Équipe Pegasus Racing est connue pour avoir décroché de nombreux titres sur les circuits et participé quatre fois aux 24 Heures du Mans. Elle se prépare à présenter ces prochaines semaines un ambitieux double projet autour de la mobilité électrique et de la réduction des émissions de CO2. Le premier concerne son métier d’origine, le sport automobile, mais dans le cadre d’un Championnat électrique. Le second, baptisé E’CAR, réunit des partenaires industriels de premier plan avec l’objectif de démontrer l’efficacité d’une station mobile de stockage d’énergie, à l’aide d’une voiture de sport électrique développée par l’équipe.

 

Pegasus Racing, les fondations…

 

24 HEURES DU MANS 2011 -L’Équipe PEGASUS avec Da ROCHA ZOLLINGER et SCHELL

 

Le team basé à Geispolsheim près de Strasbourg s’est rapidement signalé par son goût pour la découverte de nouveaux territoires, à l’image de son premier titre acquis en Indonésie !

Elle a par la suite récidivé en Allemagne et en France avant de passer de la monoplace aux sport-prototypes, dans le cadre de séries internationales de plus en plus huppées. 7 titres témoignent du talent et des compétences dont ont fait preuve les membres de la structure alsacienne, dont celui obtenu dans la catégorie Formula Le Mans de la Le Mans Series.

 

Aux 24H du MANS, la NORMA Pegasus portait les couleurs du Site AutoNewsInfo qui venait de voir le jour

 

Le succès décroché en Michelin Green X Challenge, qui récompensait l’efficacité énergétique, fait aussi partie des moments forts de l’histoire du team. Le pinacle fut atteint au début de la décennie, avec une première participation aux 24 Heures du Mans. Trois autres suivront de 2014 à 2016, marquées par deux Top 10 dans la très relevée catégorie LMP2.

Pegasus Racing a ensuite pris du recul pour se développer sur d’autres activités, comme la préparation de voitures de compétition, de sport et de prestige, qu’elles soient anciennes ou modernes.

Et en alignant cette année une Ligier JS2R dans la Ligier Cup.

 

LIGIER CUP 2019 – La LIGIER DE L’ÉQUIPE ALSACIENNE PEGASUS  

 

Electricité et Créativité

 

Dans le paddock des 24 Heures du Mans 2010, Pegasus Racing fait sensation avec ses deux-roues électriques, affectés aux déplacements des membres de l’équipe. Ils sont rechargés à l’aide de plusieurs panneaux photovoltaïques qui alimentent également le réceptif de l’équipe.

Quelques mois plus tard, alors qu’aucune compétition pour voitures électriques n’existe sur les circuits, Pegasus annonce la construction d’un proto Ligier équipé d’un moteur électrique. Mais la technologie de l’époque, notamment au niveau du groupe motopropulseur, ne permet pas de concrétiser le projet.

 

À la poursuite d’une adrénaline verte !

JULIEN SCHELL à droite aux 24 Heures du MANS avec Fred da ROCHA ET DAVID ZOLLINGER

 

Dirigeant et pilote de l’équipe Pegasus Racing, Julien Schell n’a pas abandonné son objectif de vivre sa passion sans émission de CO2. C’est pourquoi l’un des volets du double projet électrique développé par Pegasus Racing et ses partenaires consiste à rechercher une opportunité de s’aligner dans une série électrique. Julien Schell a observé avec intérêt la première saison du Jaguar I-PACE eTROPHY, en lever de rideau du championnat FIA de Formule E. Mais d’autres pistes sont également à l’étude.

 

E’CAR part en tournée

 

En 2019, PEGASUS s’associe au Groupe SOCOMEC pour donner naissance au projet E’CAR, un camion équipé en station mobile de stockage d’énergie destiné à alimenter des événements, chantiers, sites isolés ou en situation d’urgence, avec un bilan carbone nettement meilleur qu’un groupe électrogène. Au travers de ce projet, une pluralité de compétences est mise en œuvre au sein de l’écosystème du Groupe: SOCOMEC pour la station de stockage de puissance, IBS pour les armoires batteries, E’NERGYS dans le domaine des services autour de l’énergie et du digital.

 

E-CAR-Pegasus-Racing-Présentation à Lohéac.

 

Le partenariat avec Pegasus Racing doit permettre de démontrer la pertinence de ce « réservoir » d’énergie, en développant une première application sur le thème du sport auto. La semi-remorque E’CAR transportera en effet une Tesla Model S P100D préparée pour performer sur circuit.

Pegasus Racing va débuter la promotion de cette technologie sur trois événements d’ici la fin de l’année 2019, à commencer par une présentation en statique à Lohéac, ce week-end,à l’occasion du Championnat du Monde de Rallycross du 30 août au 1er septembre.

La grande fête des «500 Nocturnes» et son épreuve automobile suivront le 21 septembre, avec un test de la Tesla sur l’Anneau du Rhin en Alsace.

Un mois plus tard enfin, L’événement organisé pour célébrer la création toute récente d’IBS accueillera également une présentation de l’E’CAR

 

Romane DIDIER

Photos : PEGASUS

LA VIDÉO

https://www.youtube.com/watch?v=uV_z0igerIo

Véhicules électriques

About Author

gilles